Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 38
Invisible : 1
Total : 42
· SHElene · poêtrace · ALPETE LION
13205 membres inscrits

Montréal: 19 sept 11:36:16
Paris: 19 sept 17:36:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: R-Éveil [ébauche] Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 21 mars 2017 à 17:02 Citer     Aller en bas de page

R-Éveil

Aux cohortes allumées
D’un feu brûlant du bois
De nos oublis dorés
Massant les corps sans vie
De cette pauvreté
Terreau de la terreur
Des draps bruns, des chiens gris
Marchant sur les erreurs
De nos rois souverains
Répond cette insoumise
Réveillée au matin
De vides immenses
Érigés en devises

Elle écorche sa peau
Sur le gravier des sots
Qui amassent l’impôt
Dans la cave argentée
Qui leur sert de trépieds
Proxénètes ramiers
De la catin fielleuse
Mais elle, est debout
Le poing sur la rumeur
Le cœur au rendez-vous
Pour prendre par la main
Un peu des rêves
Que nous portions en nous



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
8559 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 22 mars 2017 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

bonjour TILOU,
très beau texte
mais difficile à saisir.
à bientôt SAM

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15601 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 22 mars 2017 à 11:15 Citer     Aller en bas de page

très bel ecris
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 25 mars 2017 à 14:04 Citer     Aller en bas de page

Merci. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas écrit.

Désolé que cela soit si difficile d’accès mais je pense qu'en miroir d'une certaine actualité, il est facile d'entendre le propos.

Merci encore

Amitiés

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 25 sept 2018 à 04:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Même si je ne connaissais pas l'actualité au moment où tu as écrit ce poème, je crois comprendre à peu près le sujet, qui révolte et en même temps qui met mal à l'aise en face de notre propre (in)action !
Le regard sur la société, sur la pauvreté, est intéressant. Si ça pouvait R-éveiller l'humanité et non le mépris.
amicalement.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 440
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0333] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.