Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 336
Invisible : 0
Total : 337
· Miette
13298 membres inscrits

Montréal: 23 jan 18:49:24
Paris: 24 jan 00:49:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Quel nouveau monde? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
26 septembre 2019
  Publié: 31 mars 2017 à 16:34
Modifié:  22 avr 2017 à 04:26 par libellules
Citer     Aller en bas de page

Quel nouveau monde?

Levez les amarres!
Tenez bon la barre!
Les voilà parties, leurs voiles gonflées par les alizés propices
la Santa Maria et deux caravelles glissent vers la route des épices.
Après maints récits de marins perdus ou naufragés
Colomb a convaincu Isabelle l’expédition de financer,
brièvement on fait escale au Canaries
pour réparer les avaries
puis on repart, mais les vents tombent et la terre tarde
dans les Sargasses envahies d’algues on s’attarde
de la réussite maintenant les marins doutent
et la mutinerie on redoute
alors le soir s’élèvent les Salve Regina
mais quand sur la Pinta
l’équipage recueille un rameau fleuri
après ces trente six interminables jours depuis les Canaries
et qu’au ciel quatre phaétons on voit
à la terre toute proche finalement on croit.
Soudain, la vigie crie «Tierra!»
À l’arrivée sont plantés l’étendard et la croix
mais il n’y a ni or
ni épices au San Salvador
et très peu à Cuba et Hispaniola;
en janvier il est temps de rentrer,
dans les mers agitées
plusieurs fois les navires manquent de couler
mais à Palos, c’est l’accueil triomphal;
le génois est anobli en grand cérémonial
car tous sont persuadés que ce projet fou il a réussi
en naviguant par l’ouest d’atteindre l’Asie.



Isabelle = Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon
Salve Regina = Save the queen
phaétons = oiseaux de mer qui nichent sur les îles océaniques tropicales
Hispaniola = Haïti
La Santa Maria s’étant échoué, Colomb n’est revenu qu’avec la Niña et la Pinta.
(sources : Hérodote.net – le 12 octobre 1492 et la vérité sur les bateaux de Christophe Colomb)

  Libellules
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
297 poèmes Liste
9815 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 1er avr 2017 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

oh nous les français, nous avons eu aussi notre navigateur de l'impossible.
ALAIN BOMBARD, sur un bateau de survie, il a voulu démontrer qu'un nauffragé pouvait tenir plusieurs jours, en prenant sur place, les poissons, et l'eau de pluie.
peu d'acceuil lui furent réservé.
à l'arrivé, sont rêve ? une bonne tranche de boeuf quadrillée au gril avec une noix de beurre, avec des allumettes de pomme de terre frittes dans du saindou, et une bonne bouteille de bordeau. puis vint le luxe, de la crème à raser, un blaireau, et un rasoir.
et le plus attendu par toutes ces personnes venues pour le noyer de questions, une douche avec du savon, et de l'après bain aux douces senteurs.
ah oui, c'était peut-être pour les 100 heures, dont il s'était barbé, revenant aux fondamentaux de notre culture, ras le bol du poisson, vive la viande.
ah oui sans douceur la mort de ce morceau de barbaque, BOMBARD n'était pas végétarien. et la bouteille il fallait la vider pour y mettre un message, avant de la renvoyer à la mer.
sur ce message il était écrit, "POISSON D'AVRIL". c'est aussi une nourriture de survie, celle de l'humour.

 
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
26 septembre 2019
  Publié: 1er avr 2017 à 11:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lipstick Cindy
Tout le monde célèbre Colomb comme un héros pour avoir "découvert" l'Amérique sauf toutes les populations aborigènes qui grâce à lui ont été massacrées et ont disparues à plus de 75%
Meegwetch (merci en Algonquin)


Tu as totalement raison, on célèbre toujours cet homme en oubliant qu'il a laissé calamité et souffrance dans son sillage (surtout dans les îles des Caraïbes).

Citation de samamuse
oh nous les français, nous avons eu aussi notre navigateur de l'impossible.
ALAIN BOMBARD, sur un bateau de survie, il a voulu démontrer qu'un nauffragé pouvait tenir plusieurs jours, en prenant sur place, les poissons, et l'eau de pluie.
peu d'acceuil lui furent réservé.



C'est dommage mais sa traversée en solitaire dans un canot pneumatique a quand même permis d'ériger
des modes de survie en mer qui sont encore appliqués de nos jours.

  Libellules
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16803 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 1er avr 2017 à 11:20 Citer     Aller en bas de page

bel ecris
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2574 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 1er avr 2017 à 12:07
Modifié:  1er avr 2017 à 12:09 par Didier
Citer     Aller en bas de page

Le voyage de Colomb est une aventure immense, mais on la juge presque toujours sur ses conséquences, ce qui est une erreur de logique. Même si tout s'était bien passé, son voyage n'aurait pas une portée historique plus grande ou plus petite. Deux civilisations se sont percutées en 1492, et certainement pas un homme seul face à d'autres peuples. L'histoire est connue c'est certain, mais j'avoue ne pas comprendre le sens de ton poème ? Ou alors il n'y a rien de particulier à chercher, c'est l'histoire racontée comme cela se fait habituellement. Dans ce cas mon com n' a évidemment pas beaucoup d'intérêt.
Bon vent à ton texte !

P.S : où habites-tu aux USA ?

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
536 poèmes Liste
24086 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 1er avr 2017 à 12:37 Citer     Aller en bas de page

J'aime l'histoire, j'ai apprécié ton écrit et j'ai aimé aussi les commentaires qui apprennent aussi à connaître les évènements qui ont suivi ces découvertes... Des faits parfois ignorés.
Bises amicales LIBELLULES
ODE 31 - 17

  OM
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 1er avr 2017 à 13:13 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Libellules,

J'ai suivi son parcours à travers vos mots... Je reste une inconditionnelle des explorateurs, leurs découvertes sont toujours des moments exceptionnels mais dommage qu'elles se poursuivent par des carnages... Ah si l'orgueil, la cupidité et la religion avaient pu être remplacés par partage et compréhension, le monde aurait sans doute évolué différemment...

Très beau texte ... merci beaucoup

Ma sincère amitié
V

N'existe-t-il pas un jour férié aux US pour commémorer la découverte du nouveau monde par Christophe Colomb?

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4891 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 1er avr 2017 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir libellules,
L'histoire se révèle souvent cruelle, cependant votre poème est la relation d'un extraordinaire voyage que vous nous rappelez fort à propos avec votre beau et sobre poème.
Amitiés

Petit message en MP
[i][/i]

  Poésie, la vie entière
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
26 septembre 2019
  Publié: 1er avr 2017 à 14:58
Modifié:  2 avr 2017 à 00:54 par libellules
Citer     Aller en bas de page

Citation de Mido
bel ecris
amicalement


Je suis contente qu'il t'ait plu Mido

Citation de Didier
Le voyage de Colomb est une aventure immense, mais on la juge presque toujours sur ses conséquences, ce qui est une erreur de logique. Même si tout s'était bien passé, son voyage n'aurait pas une portée historique plus grande ou plus petite. Deux civilisations se sont percutées en 1492, et certainement pas un homme seul face à d'autres peuples. L'histoire est connue c'est certain, mais j'avoue ne pas comprendre le sens de ton poème ? Ou alors il n'y a rien de particulier à chercher, c'est l'histoire racontée comme cela se fait habituellement. Dans ce cas mon com n' a évidemment pas beaucoup d'intérêt.
Bon vent à ton texte !
P.S : où habites-tu aux USA ?


près de Saint-Louis pour l'instant mais il se peut que les vents me poussent du côté de Kansas City.


Je voulais parler des dessous de l'histoire mais mon texte n'en finissait plus alors j'ai décidé de le garder sobre et de me borner au 1er voyage de Colomb. Mais j'ai vraiment apprécié le commentaire de Lipstick Cindy . . . c'est comme si elle avait lu mes pensées et qu'elle ait ajouté ce que je n'avais pu y mettre sans m'épancher. C'est parfois 'les dessous de l'histoire' qui la rendent plus palpable et lui donnent une dimension plus humaine.

Le sens de mon poème? Franchement, j'avais besoin de l'écrire peut-être parce que j'ai l'impression que l'Amérique est en train de faire un grand pas en arrière. J'ai l'impression qu'on se fragmente, que le melting pot part à la volée. J'envie les Canadiens avec Trudeau
il y a quelques semaines j’ai découvert Gad Elmaleh, un humoriste Marocain/Français que j’apprécie beaucoup et qui raconte dans un de ses ‘one man show’ que son père l’encourageait tout petit enfant à faire ‘coucou’ à l’Amérique de l’autre côté de l’Océan, et bien-sûr Gad de demander à son audience canadienne/américaine s’ils imaginaient qu’une chose semblable puisse se passer du côté américain. Tout le monde de s’esclaffer bien-sûr. Comme j’étais sur une magnifique plage de Floride récemment – vacances de printemps oblige – j’en ai profité pour faire ‘coucou’ à l’Europe et à l’Afrique de l’autre côté de l’océan.
Tout ça, ça m’a remis en mémoire les répliques des 2 caravelles de Christophe Colomb que j’ai visitées il y a quelques années à Grafton sur les rives du Mississippi (elles sont en Floride en ce moment) et je n'en revenais pas de l'étroitesse de ces vaisseaux; on avait vraiment de la peine à imaginer le voyage outre Atlantique.

Citation de Ode
J'aime l'histoire, j'ai apprécié ton écrit et j'ai aimé aussi les commentaires qui apprennent aussi à connaître les évènements qui ont suivi ces découvertes... Des faits parfois ignorés.
Bises amicales LIBELLULES
ODE 31 - 17


Grand merci pour tes commentaires Ode. J'adore maintenant l'histoire mais, sur les bancs de l'école, je la trouvais savamment soporifique. On allait de dates en dates, de faits en faits sans savoir ni pourquoi ni comment jusqu'à une prof d'histoire qui commençait toujours ses classes en nous parlant de la GRANDE histoire par la PETITE porte des dessous de l'histoire et qui, en nous révélant tout ce que l'on passe normalement sous silence, savait donner une autre dimension à la nature humaine et nous passionner pour l'histoire.

Citation de Vahr
J'ai suivi son parcours à travers vos mots... Je reste une inconditionnelle des explorateurs, leurs découvertes sont toujours des moments exceptionnels mais dommage qu'elles se poursuivent par des carnages... Ah si l'orgueil, la cupidité et la religion avaient pu être remplacés par partage et compréhension, le monde aurait sans doute évolué différemment...



Moi aussi, je suis fascinée par les explorateurs et les difficultés parfois insurmontables auxquelles il leur fallait faire face, mais, comme vous le dites si bien Vahr "si l'orgueil, la cupidité et la religion avaient pu être remplacés par partage et compréhension, le monde aurait sans doute évolué différemment."

Citation de Jean-Louis
L'histoire se révèle souvent cruelle, cependant votre poème est la relation d'un extraordinaire voyage que vous nous rappelez fort à propos avec votre beau et sobre poème.
Amitiés



On s'est vite empressé de conquérir ce monde de beauté et de lui apporter involontairement des maladies qui ont grandement contribué à décimer la population autochtone. C'était déjà comme un nouveau monde qui s'éteignait pour devenir un monde à notre image, une image dont nous sommes tellement sûre que nous ne la remettons que rarement en question. Et maintenant, au coeur de ce nouveau monde, nous avons une nouvelle figure de proue, une gangrène qu'il va nous falloir subir pendant encore presque 4 ans.

Amitiés à tous et bisous d'Amérique
Libellules

  Libellules
froggy33
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
51 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2016
Dernière connexion
14 novembre 2020
  Publié: 1er avr 2017 à 23:36
Modifié:  1er avr 2017 à 23:42 par froggy33
Citer     Aller en bas de page

Libellules,

Comme d’habitude ton poème m'a fais voyager.

L'histoire est connue c'est certain, mais tu l'a racontes d'une façon vivante, vibrante, et humaine.

Bien des prof. d'Histoire pourraient s'en inspirer au lieu de nous assener des dates a n'en plus finir.

Merci!

 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a aucun sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
2437 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 2 avr 2017 à 00:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de Varh
Bonjour Libellules,

J'ai suivi son parcours à travers vos mots... Je reste une inconditionnelle des explorateurs, leurs découvertes sont toujours des moments exceptionnels mais dommage qu'elles se poursuivent par des carnages... Ah si l'orgueil, la cupidité et la religion avaient pu être remplacés par partage et compréhension, le monde aurait sans doute évolué différemment...

Très beau texte ... merci beaucoup

Ma sincère amitié
V

N'existe-t-il pas un jour férié aux US pour commémorer la découverte du nouveau monde par Christophe Colomb?



On a finalement rayé ce jour de commémoration du massacre des indiens de l'amérique.

Salut poète historien!

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
26 septembre 2019
  Publié: 2 avr 2017 à 01:22 Citer     Aller en bas de page

Citation de Froggy33
Comme d’habitude ton poème m'a fait voyager.
L'histoire est connue c'est certain, mais tu l'a racontes d'une façon vivante, vibrante, et humaine.
Bien des prof. d'Histoire pourraient s'en inspirer au lieu de nous assener des dates a n'en plus finir.
Merci!



Merci Froggy33
Ayant habité rue Colomb à Bron dans ma jeunesse et ayant eu des grands-parents italiens, bien que je ne parle pas un mot de la langue, j'étais peut-être destinée malgré moi à écrire ce texte que je ne savais franchement pas où mettre.

Citation de Margo
On a finalement rayé ce jour de commémoration du massacre des indiens de l'amérique.
Salut poète historien!



Margo, tu es adorable.

Il est pourtant encore bel et bien célébré le 2ème lundi d'octobre, ce qui correspondra au 9 octobre cette année, bien qu'il soit arrivé un 12 octobre . . . et on se garde bien de parler aux enfants du massacre de qui que ce soit. On leur fait répéter "In 1492, Columbus sailed the ocean blue" et on leur rappelle qu'il avait 3 bateaux: la Niña, la Pinta, et la Santa-Maria. C'est un 'federal holiday', une fête nationale et pour l'occasion tous les bâtiments fédéraux sont fermés ainsi que les banques et beaucoup d'écoles.

Amitiés à vous deux

  Libellules
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1559 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 4 avr 2017 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

Ton poème est historique et pourtant il fait rêver car cette découverte d'un nouveau monde nous fait nous demander s'il ne reste pas encore d'autres mondes à découvrir.Le récit que tu nous fais de cette découverte est bien écrit d'une manière très réaliste avec beaucoup de détails qui sont pour nous très instructifs et nous donnent l'impression de participer nous même à cette découverte.
Amitiès.

  Flora Lynn
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
240 poèmes Liste
5841 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 4 avr 2017 à 17:35 Citer     Aller en bas de page

Colomb, découvreur, grand capitaine et militaire aux ordres, en service commandé, n'a pas fait que des merveilles. Qu'il ait eu un grand courage, c'est certain.
Maintenant, si ce n'est pas lui qui avait découvert l'Amérique d'autres l'auraient fait peu de temps après, et les mêmes exactions auraient eu lieu. Le problème c'est le cœur de l'homme...

Les Vikings ont certainement touché les côtes américaines, mais n'avaient pas les mêmes visées, ni certainement les mêmes moyens que l'Espagne... suivie de près par tous les autres

Bizzz JB


  La vie commence à chaque instant.
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
26 septembre 2019
  Publié: 4 avr 2017 à 18:01 Citer     Aller en bas de page

Citation de Flora Lynn
Ton poème est historique et pourtant il fait rêver car cette découverte d'un nouveau monde nous fait nous demander s'il ne reste pas encore d'autres mondes à découvrir.Le récit que tu nous fais de cette découverte est bien écrit d'une manière très réaliste avec beaucoup de détails qui sont pour nous très instructifs et nous donnent l'impression de participer nous même à cette découverte.
Amitiès.


Grand merci du compliment Flora Lynn. Je m'épanche tellement dans les poèmes que j'écris en anglais que j'essaie de rester beaucoup plus sobre dans ceux que j'écris en langue française. Mais ce poème, tu as raison, il se veut instructif.

Citation de In Poésie
Colomb, découvreur, grand capitaine et militaire aux ordres, en service commandé, n'a pas fait que des merveilles. Qu'il ait eu un grand courage, c'est certain.
Maintenant, si ce n'est pas lui qui avait découvert l'Amérique d'autres l'auraient fait peu de temps après, et les mêmes exactions auraient eu lieu. Le problème c'est le cœur de l'homme...

Les Vikings ont certainement touché les côtes américaines, mais n'avaient pas les mêmes visées, ni certainement les mêmes moyens que l'Espagne... suivie de près par tous les autres



Tu as tout à fait raison JB, le problème, c'est le coeur de l'homme. D'ailleurs ce qui m'intéresse, ce n'est pas tant l'homme où la découverte, mais ce qui les a poussés à en arriver là, ce qu'ils ont enduré en chemin et bien-sûr les conséquences, dont je n'ai pas eu la place de parler dans le poème, d'où le titre avec un point d'interrogation.

Amitiés à tous les deux

  Libellules
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
3054 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 5 avr 2017 à 21:09 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Libellules
Merci pour ce beau récit d'aventure.
Bonne journée
Cidnos

 
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
26 septembre 2019
  Publié: 6 avr 2017 à 19:50 Citer     Aller en bas de page

Je suis contente qu'il vous ait plus.

Amités

  Libellules
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
26 septembre 2019
  Publié: 22 avr 2017 à 04:26
Modifié:  25 avr 2017 à 21:49 par libellules
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Stylus. Contente d'apprendre que cela vous a plu

J'espère que j'aurai l'occasion de lire un de vos poèmes sous peu

Amitiés
Libellules

  Libellules
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 840
Réponses: 17
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0444] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.