Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 289
Invisible : 0
Total : 290
· Cerdick
13159 membres inscrits

Montréal: 18 août 01:08:51
Paris: 18 août 07:08:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Harry et les continents : Lili Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 6 avr 2017 à 11:21 Citer     Aller en bas de page

Lili


Elle n'est encore qu'une enfant, Lili,
Elle a eu treize ans aujourd'hui, Lili,
Elle a le feu dans les cheveux
Et des paillettes au fond des yeux,
Ils ont une maison pour deux.

Reviens dans tes terres sauvages, Lili,
Marcher dans tes chères montagnes, Lili,
Refais les chemin en arrière,
Dans les landes et les fougères,
Les brumes teintées de lumière.

Au lever du jour, il travaille
Au soir tombant, vaille que vaille.
Alors, comme à son habitude,
Il ouvre sa couche aux draps rudes,
Pose son manteau de lin blanc,
Puis secoue sa barbe d'argent,
Ferme les yeux en s'endormant.

Il aurait été un bon maître,
Il aurait fallu le connaître.
Les jours sont tissés de dentelle,
Les longues nuits sont éternelles
Un rituel qu'on sait trop bien,
L'homme régnant parmi les siens.
L'empreinte de son corps usé
Sur ceux qu'il aurait pu aimer.

Je n'ai pas eu de fils, de femme,
Et du plus profond de mon âme,
Même gisant à demi-mort,
Je la vois encore et encore.
Je sais qu'elle est là, la maudite,
De son sein nu que vous défîtes
Sortit cette jolie naïade,
Cette petite fille froide.

Serpente la rivière grise,
Dans le désert et son emprise,
C'est l'heure des routes tranquilles
Entre les chiens et loups graciles.
Elles sont vibrantes et vivantes,
Mystérieuses et dormantes,
Dressées sur un sol élastique,
S'étendent des forêts magiques,
Leur charme m'avait envoûté.
Pourquoi s'en était-elle allée ?

Reviens dans tes terres sauvages, Lili,
Marcher dans tes chères montagnes, Lili,
Refais les chemin en arrière,
Dans les landes et les fougères,
Les brumes teintées de lumière.

 
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 7 juin 2017 à 12:53
Modifié:  7 juin 2017 à 12:55 par Authilie
Citer     Aller en bas de page

Merci Apportamox et Hubix.
Quel plaisir de provoquer des interrogations à la lecture d'un poème !
Non, LIli n'est pas une rêve...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 460
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0329] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.