Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 45
· Williams Student · Drôle d'oiseau · La Brune Colombe · Dame Po'M · ODIN
Équipe de gestion
· Maschoune
13063 membres inscrits

Montréal: 21 jan 07:06:33
Paris: 21 jan 13:06:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'asthme-ethique Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3155 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 9 avr 2017 à 11:22 Citer     Aller en bas de page




ll a l’asthme élégant, c’est un dandy fatal qui se dope à l’oxygénation cérébrale, il fuit les lieux sordides, il sort de ses pénates quand la nuit s’adoucit, c’est un frileux dans l’âme.

Il a le souffle court, son cœur bat la chamade, il file à cent à l’heure, se consume dans le gel, cet homme est dangereux pour les autres et lui-même.



Bronchitique chronique, il change de mouchoir comme on change de chemise, matin, midi et soir...




Dans son appartement un feu de cheminée crépite joyeusement, il fume à volonté des blondes parfumées aux fragrances de miel, respiration mortelle, cet homme est un poison, cet homme est un rebelle...


Il a de ces douceurs un pur désir d’esthète, il prend ses vitamines dans un quartier d’orange qui luit dans une lampe, cet homme a peur des anges...




Rivé à sa machine, une vieille Remington, ses doigts longs et osseux, tapent au rythme hypnotique d’un Lied de Schubert, un roman policier, savourant à l’avance la suite de son enquête.

Qui tuera-t-il parmi ses nombreux personnages ? Il choisit sa victime et l’occirra plus tard.



C’est un type peu banal, un tueur en série blême, il décide de la vie, de la mort, au hasard de ses sautes d’humeurs, de ses erreurs de frappe.
Selon son bon plaisir, ce sera l’arme blanche, la balle, la corde, le feu, le cyanure, la noyade...


Il a l’âme toute blanche, s’habille de flanelle, assortit ses foulards avec ses chaussettes, elles sont de fil d’Ecosse et couleur de brouillard comme ses grands yeux en transe.


Cet homme à l’agonie meurt par procuration, dans des histoires plus noires que les ailes d’un corbeau.


Son chat couleur de lune le regarde d’un air las, dégustant à la brune un bol empli de crème, pensant - car les chats pensent - : « mon maître est un démon ! »





Riagal... - pour en sourire - ...


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
210 poèmes Liste
4059 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 9 avr 2017 à 14:36 Citer     Aller en bas de page

Un grand plaisir de lecture , tout bien comme j'aime

mes bisettes Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 9 avr 2017 à 15:59 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Riagalen,
J'adore ce début plein de promesses et ce type mystérieux peut-être protagoniste de son propre roman...patientons, pourquoi pas.
amitiés

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 9 avr 2017 à 16:00 Citer     Aller en bas de page

En lisant ton texte.... des images d'un film sont apparues... Pas d'orchidée pour miss Blandish et je voyais J.H Chase taper sur sa Remington...

Merci pour ce court métrage....

Amicalement

V

 
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
18 avril 2018
  Publié: 9 avr 2017 à 18:00 Citer     Aller en bas de page

Wow! L'élégance de l'écriture se mêle merveilleusement bien
au portrait de ce 'dandy fatal' dont on tombe sans s'en apercevoir
sous le charme. Y aurait-il une suite? En tout cas, je l'espère.

Amitiés

  Libellules
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
678 poèmes Liste
4043 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 10 avr 2017 à 03:33 Citer     Aller en bas de page

Une écriture limpide agréable à lire, merci

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1258 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 10 avr 2017 à 04:23 Citer     Aller en bas de page

Une écriture toujours aussi originale. C'est prenant.
Amitiés,

Alexandre

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3155 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 10 avr 2017 à 09:08 Citer     Aller en bas de page

Lady
EF
Jean-Louis
Libellules
Odin
Ale....

Merci pour vos retours sympas...c'est un écrit "moqueur" que j'ai "commis" vite fait à la suite d'un polar terminé. On se sent vide après alors il faut rebondir sur des p'tits textes...
La "Remington", c'est mythique, j'en avais reçu une en "héritage" et de déménagement en voyages, elle a disparu.
Le Polar à clé ou ttes les psychologies sont passées au laser, oui parce que c'est toute un natue humaine à explorer, plus que des floppées d'hémoglobines. Et pourquoi pas roman tout court...les protagonistes étaient nombreux, et il a fallu jongler en leur donnant vie et caractères. Ca paraît difficile mais au bout de la 50ème page, ça coule tout seul...enfin, pour celui-ci. Là, je suis en cale un peu sèche, ça arrive...il faut du calme pour ce "travail".
Une suite ? Je sais pas...On verra bien...là, j'ai simplement voulu sous-rire de moi avec Dupin à mes côtés (et un brin de "Poe" aussi...^^)....

Bises et amitiés...
Riaga....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Datura.


⠨⠺⠓⠕ ⠙⠑⠑⠍
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
603 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
13 décembre 2018
  Publié: 10 avr 2017 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

merci.

dégustant à la brune ?

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
14753 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 10 avr 2017 à 11:38 Citer     Aller en bas de page

un plaisir de lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Danalore

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
573 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
4 octobre 2018
  Publié: 10 avr 2017 à 13:22 Citer     Aller en bas de page



Un régal à lire ! Merci pour ce moment d'évasion

 
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
398 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 10 avr 2017 à 16:24 Citer     Aller en bas de page


J'ai apprécié cette atmosphère où rampe l'Azerty d'une Remigton à deux balles sur l'ombre d'un cadavre de papier laissé là par un muscadin policé.
Amicalement.

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
3426 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 11 avr 2017 à 01:06
Modifié:  11 avr 2017 à 01:09 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Riaga,

ton poème m'a emporté ; j'ai adoré le portrait de cet écrivain aussi trouble que les histoires qu'il doit imaginer... "Histoires à ne pas lire la nuit" (pour reprendre le titre d'un ouvrage de la collection "Alfred Hitchcock présente").
Il y avait aussi "Histoires à lire toutes portes closes", etc.
Bref, il m'a semblé que cet homme pouvait être l'auteur d'une de ces histoires.

L'ambiance dans laquelle il écrit est plutôt agréable : un bon feu de cheminée, un chat à proximité, quelques cigarettes blondes parfumées aux fragrances de miel...





  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
2946 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 11 avr 2017 à 14:16 Citer     Aller en bas de page

Dès le début j'ai pensé que tu parlais de toi, je ne sais pas pourquoi.
Si c'est le cas, je t'envie pour la Remington. Je te l'échange contre un Leica... Je préfère maintenant écrire que voir.

Belle ambiance dans ce texte. Merci.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
3142 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 11 avr 2017 à 17:38
Modifié:  11 avr 2017 à 17:41 par Drôle d'oiseau
Citer     Aller en bas de page

Un type superbement bien décrit...Une petite spéculation quant à son identité,bon !C'est pas finkielkraut,merci !!!

Jiçé

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
1656 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 12 avr 2017 à 02:19
Modifié:  12 avr 2017 à 05:13 par  Xenia
Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup l'ambiance de ton texte avec ce zeste de dérision pour décrire ce tueur en série par procuration, qui se donne des frissons derrière sa machine à écrire
, bravo

Amitiés

  Critiques acceptées
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
680 poèmes Liste
14719 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 12 avr 2017 à 04:50 Citer     Aller en bas de page



ll a l’asthme élégant, c’est un dandy fatal qui se dope à l’oxygénation cérébrale, il fuit les lieux sordides, il sort de ses pénates quand la nuit s’adoucit, c’est un frileux dans l’âme.

Il a le souffle court, son cœur bat la chamade, il file à cent à l’heure, se consume dans le gel, cet homme est dangereux pour les autres et lui-même.



J'ai eu l'impression que les potraits etaient plusieurs et presentés en forme des voiles qui cachent le personnage principal...mais pas d'éxegèse;toi, tu t'amuses en cachant, moi je prends ce qui me plait et me fait imaginer...




  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3155 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 13 avr 2017 à 05:21
Modifié:  13 avr 2017 à 05:57 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Citation de Datura.
merci.

dégustant à la brune ?


De rien Datura...A la brune : c'est une ancienne expression...Elle s'emploie pour désigner la nuit ou le crépuscule.

Sinon, à vous toutes et tous (je cite pas, ça finit par être redondant), merci d'avoir apprécie cet "asthme-Et(h)ique"...J'ai hésité entre les deux formulations pour le titre...
"Il" n'a pas bp dormi, "il" a beaucoup "assassiné" ses nuits et c'est le jour qui l'attend pour un autre travail... Tout ce que je peux dire, c'est qu'il n'y a rien de confortable dans cette course qui ne s'achève jamais...d'ailleurs il est "multiple", c'est un jongleur.
Il aime le polar plus psychologique que noir (un polar "neuf" qui est un genre à lui-seul comme une forme de roman)...et que s'il y a en lui du Marlowe, c'est plus par le biais du cinéma (je pense au "Grand sommeil") que pour les lectures de Chandler.
Il a un "Taste for death" (réf. à "Un certain goût pour la mort", de P.D. James), se plaît dans l'univers de P. Highsmith, et de bien d'autres, comme Reverte (sauf Simenon ; -))), toujours dans une (en)-quête qui n'en finit pas...
Faites gafffe qd même, il vous explore et vous transpose dans ses histoires...
Il est pétri de paradoxes, entre ses marathons et ses cigarettes, porte un vieux jean et un pull de cashemere et son chat a la rousseur des lunes d'été et veille sur lui comme un frère...

Il s'"auto-dérisie", ne se prend jamais au sérieux...Quant au mystère, qu'il demeure....
Et comme toujours, écrasez les coquilles..."il" est pressé !


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
2568 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 13 avr 2017 à 11:29 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Riagal
Sacré écrivain replié sur lui même et dans ses histoires.
J'ai aimé tes bons mots.
Bonne journée
Christophe

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
4129 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 14 avr 2017 à 07:03 Citer     Aller en bas de page

quel pur régal de découvrir, l'espace d'un poème très attachant, le portrait de ce Dandy très spécial!
j'ai adoré..

merci RIAGA, pour ce magnifique et talentueux partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
3426 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 14 avr 2017 à 14:36
Modifié:  14 avr 2017 à 14:37 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Citation de RiagalenArtem
Sinon, à vous toutes et tous (je cite pas, ça finit par être redondant), merci d'avoir apprécie cet "asthme-Et(h)ique"...J'ai hésité entre les deux formulations pour le titre...
"Il" n'a pas bp dormi, "il" a beaucoup "assassiné" ses nuits et c'est le jour qui l'attend pour un autre travail... Tout ce que je peux dire, c'est qu'il n'y a rien de confortable dans cette course qui ne s'achève jamais...d'ailleurs il est "multiple", c'est un jongleur.
Il aime le polar plus psychologique que noir (un polar "neuf" qui est un genre à lui-seul comme une forme de roman)...et que s'il y a en lui du Marlowe, c'est plus par le biais du cinéma (je pense au "Grand sommeil") que pour les lectures de Chandler.
Il a un "Taste for death" (réf. à "Un certain goût pour la mort", de P.D. James), se plaît dans l'univers de P. Highsmith, et de bien d'autres, comme Reverte (sauf Simenon ; -))), toujours dans une (en)-quête qui n'en finit pas...
Faites gafffe qd même, il vous explore et vous transpose dans ses histoires...
Il est pétri de paradoxes, entre ses marathons et ses cigarettes, porte un vieux jean et un pull de cashemere et son chat a la rousseur des lunes d'été et veille sur lui comme un frère...

Il s'"auto-dérisie", ne se prend jamais au sérieux...Quant au mystère, qu'il demeure....
Et comme toujours, écrasez les coquilles..."il" est pressé !




Merci pour toutes ces précisions !

"Taste for death" (réf. à "Un certain goût pour la mort", de P.D. James) :
inquiétant comme titre... Je vais voir de quoi il s'agit.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1018
Réponses: 23
Réponses uniques: 19
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0675] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.