Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 31
Invisible : 1
Total : 34
· ori · NOMAL' SLAND
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 18:27:57
Paris: 17 oct 00:27:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ta Poésie (sur une idée de Verlaine) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 15 avr 2004 à 00:45
Modifié:  13 août 2010 à 11:12 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Ta poésie... (sur une idée de Verlaine)*


« De la musique avant toute chose »
- P. Verlaine (extrait de « l’Art poétique »)



Que ton vers soit libre comme l’air
Ou pair et/ou impair, peu me chante
Que tu commettes ainsi l’impair
Ou l’erreur de la rime assonante

Ton vers rendu ainsi pauvre ou riche
Qu’il s’agence ou non en pures rimes
Et que celles-ci soient féminines
Ou du genre plus masculin, chiche !

Peu m’importe ! Qu’il n’y ait de frime,
Cependant. Que rimes léonines
Ou non s’enjambent dans de ces strophes
Régulières, qu’elles apostrophent
Ou psalmodient dans l’irrégulier…

Peu m’en importe en particulier

Mais que ton vers soit bien travaillé
Et tes mots en tout temps bien taillés
Qu’ils plaisent à l’oreille initiée,
Ou à l’œil exercé, émaillés
Dans l’amour noble ou l’amitié

De rythmes musicaux, délicats,
Choisis parmi les plus propices
Peu m’importe encor’ dans tous les cas…
Mais que ta verve écrite, caprice
Avec ou sans nul autre artifice
De la vraie raison de ta nature…

Explique le pourquoi de ton choix
Dans l’élaboration de ton poème…
Et/ou au récit de sa lecture…
Encore une autre fois, peu m’en choie…
Mais qu’imagerie ou métaphores
Percent l’écrit de sensations mêmes

Qui t’arrachent de ces larmes d’or
Dans des éclats d’horreur ou de charme,
D’émois, de tristesse d’âme ou drame…
Ça me convient si pour exprimer
Sentiments tourmentés et idées
Folles, tu gardes même semées

Au travers de l’œuvre paradé
Tes pensées autant nettes et claires
Dans une syntaxe, une grammaire
De circonstance et de bon aloi
Qui favorise la beauté, soit…
Intrinsèque du poème élu
Ou l’interprétation personnelle
Qu’on en fera une fois bien lu…

À ce titre seulement et vu
De façon plus qu’impersonnelle
Nuances teintées, imaginées
Ou imagination paginée
Poésie subtile et raffinée
Dans des tons de fleur parcheminée
Peu importe l’intention machinée

Méprise, malentendu permis
Peu importe le doute, ami(e),
J’emprunte ces bons mots à Verlaine
Qu’en guise de conclusion, j’amène :

(Si ta rime devient littéraire
Au fond, tout est dans la manière)

« Que ton vers soit la bonne aventure […]
Et tout le reste est littérature »**

-Lograth, avril 2004

______________________


* Que ce poème fasse penser et se soit inspiré du célèbre « Art poétique » de l’auteur mentionné (qui est également un de mes préférés) n’est bien sûr que pure malice et sûre coïncidence, bien entendu…

** « Que ton vers soit la bonne aventure
Éparse au vent crispé du matin
Qui va fleurant la menthe et le thym.
Et tout le reste est littérature »
(- Verlaine, « Art poétique, extrait », Recueil
« Jadis et Naguère »)

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
maevane


ma plus grande joie au tombeau sera de ne pas t'avoir laissé ce monde pourri en héritage
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1370 commentaires
Membre depuis
14 janvier 2003
Dernière connexion
30 juin 2018
  Publié: 15 avr 2004 à 02:20 Citer     Aller en bas de page


Cela ressemble à mon cher Verlaine, du rythme qui entraine, donnant envie de cahuter

Bravo à toi cher maître de la poésie !!

 
chimay Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
254 poèmes Liste
5032 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 15 avr 2004 à 04:11 Citer     Aller en bas de page

j'adore ce poème (cf la citation sous mon
joyeux félin ), tu le reprends d'une
main de maître cher Dragon !

amities,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 15 avr 2004 à 07:59 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé !

C'est chantant et dansant


Marie

 
Marianne


Tout est beau dans ce que l'on aime. Tout ce que l'on aime a de l'esprit.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
841 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2003
Dernière connexion
23 novembre 2013
  Publié: 15 avr 2004 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

J'aime la richesse de tes vers, et bravo pour l'inspiration du très grand poète, Verlaine. De plus, c'est un de mes préférés moi aussi.
Très beau texte Lograth
Amitiés
Mariannexx

  La vie quotidienne est transcendée par l'amour.
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 15 avr 2004 à 14:29 Citer     Aller en bas de page

Merci Maëvane, quelle comparaison!
Oui, merci de ton commentaire, chimay, pour ceux qui ne savaient pas encore que "PV" voulait dire "Verlaine", les voilà rassuré(e)s

Euh, merci Marine...
Chantant et dansant? Eh bient tant mieux si j'ai obtenu un Effet de rythme dans ce poème... C'était un genre d'essai, quoi...
Merci Marianne pour ton commentaire, je suis touché par ce dernier. Merci à tous/toutes!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Minixe


Aimer sans espoir est encore un bonheur - Balzac
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
453 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2003
Dernière connexion
11 novembre 2013
  Publié: 30 mai 2004 à 22:41 Citer     Aller en bas de page

«De la musique, encore et toujours !»

( hihi d'ailleurs je suis bien d'accord, voir pour le comprendre ma signature !)

J'aime bien ! Joli rythme... bref, fidèle à toi même ta plume m'a encore une fois fascinée!

Amitiés, Isabelle -xx-

  Minixe -xx- De la musique, encore et toujours ! - Verlaine
blues


L'art ne fait que les vers, le coeur seul est poète(A. Chenier)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
1er mars 2004
Dernière connexion
8 décembre 2018
  Publié: 31 mai 2004 à 06:57 Citer     Aller en bas de page


Je suis ravi!
La forme, bien sur, et j'adhère complçetement au fond. Merci. Amicalement

  Dela musique avant toute chose...
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 4 mars 2005 à 12:25
Modifié:  4 mars 2005 à 12:27 par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Eh bien, c'est fort flatteur, chère Alhéna...
J'ai répondu à ton commentaire sur "Dust in the wind", par ailleurs. Quant à ta référence entre De Banville et Verlaine, hélas, je connais moins bien ce dernier,je veux dire, Banville.
Mais, c'est ue coïncidence si en plus, tu en avais fait lecture juste avant de lire celui-ci...
En tout cas, merci pour cette nomination!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 29 mars 2005 à 12:40
Modifié:  29 mars 2005 à 17:23 par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Oui, oui, Hypérion, j'ai finalement compris ton système...
Donc rien à redire...
Quant à pousser Verlaine un peu loin...
Ce n'est pas tout à fait ça, je me sers de lui comme inspiration (et pastiche un brin son poème bien sûr) pour exliquer "ma" vision des poèmes des autres que je lis sur le site et non de ceux à lui (Verlaine!). Nuance!!
Peu importe, merci de ton commentaire!!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1398
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0387] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.