Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 48
Invisible : 0
Total : 51
· Y.D · La Brune Colombe
Équipe de gestion
· Bestiole
13013 membres inscrits

Montréal: 17 oct 12:41:29
Paris: 17 oct 18:41:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Tableau montagneux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
965 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 11 mai 2017 à 06:17
Modifié:  15 août à 09:37 par NicoNavel
Citer     Aller en bas de page


Elle nous aveuglait, nous paraissait si près,
A portée de mains, la montagne dominait.
De son pic elle fendait les cirrus, le ciel gris,
Cruelle, sans pitié, nous demeurions transis.

Mais au-delà de ses larmes étincelantes,
Je voyais nettement qu'elle vivait encore.
J'avais froid, je tremblais, mais la vue épatante
Nous prenait au cœur et arrangeait notre sort.

Des sapins entouraient le lac et nous étions
Brûlants puisque sous nos pieds, d'un soupir profond,
La neige allait engourdir nos pas hésitants.

D'un paradis haletant nous craignions l'Enfer,
A mesure que l'on atteignait le néant,
Songeant à peine aux cigales, à la bruyère.

 
De Margotin


savoir bien faire!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
2296 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 11 mai 2017 à 08:15 Citer     Aller en bas de page

J'aime.
Bienvenue!

Margo...

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
965 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 22 mai 2017 à 05:47 Citer     Aller en bas de page

Salut Margo, merci ! Au plaisir de te lire

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
405 poèmes Liste
21003 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 22 mai 2017 à 10:42
Modifié:  22 mai 2017 à 10:44 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Un poème qui veut dire que la montagne si belle soit - elle, peut réserver des surprises, j'adore la fin...La neige est si envoutante pourtant.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
841 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 26 mai 2017 à 09:16 Citer     Aller en bas de page

Bonjour NicoNavel,

Soyez le bienvenu sur LPDP.
Je viens de lire vos poèmes simples et justes et empreints des prémices d'une jeune rébellion encore dissimulée sous les charmes bucoliques d'une bienheureuse nature. Le plus longtemps possible, et toute votre existence si cela se peut, garder en vous l'enfant que vous avez été.
Ce fut un moment de lecture agréable sous la tonnelle charnelle du cœur et dans la sphère aérienne de l'esprit par instant obombré par les cirrus des orages à venir que vous saurez sans doute contourner, mais dont il est parfois nécessaire de s'y frotter avec force, endurance et courage afin de reparaître, triomphant, mais sans orgueil, dans la lumière éclatante, sans être aveuglante, de l'engagement inconditionnel de soi.

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
965 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 26 mai 2017 à 15:09 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jacques-Marie,

Merci d'avoir pris le temps de découvrir mes premiers écrits et pour votre commentaire plus qu'encourageant. Je prends note de tout ce que vous me dites.

Amicalement

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1011 poèmes Liste
16290 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 7 juin 2017 à 10:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Je vois ici un regard aiguisé sur le paysage qui entoure.
Tu transcendes ce que tu vois, ce que tu ressens, par une belle écriture, qui prend le temps de nous dire les choses et nous permet de nous imaginer à ta place.
J'ai aimé venir te lire.
amicalement.
pyc.

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
965 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 14 juin 2017 à 18:58 Citer     Aller en bas de page

Salut pyc, merci pour ton passage ainsi que pour ce gentil commentaire

Amitiés

 
goliath
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
373 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2011
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 14 nov 2017 à 06:43 Citer     Aller en bas de page

Jolie flocon de neige qui vient ce posé délicatement

Merci à toi pour cette écrit

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
965 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 14 nov 2017 à 06:50 Citer     Aller en bas de page

Salut goliath, merci

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 394
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0320] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.