Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 43
Invisible : 1
Total : 45
· SHElene
13205 membres inscrits

Montréal: 19 sept 11:47:55
Paris: 19 sept 17:47:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Courte échelle pour un désir d'amour Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 2 juin 2017 à 08:28
Modifié:  3 juin 2017 à 01:00 par Y.D
Citer     Aller en bas de page

Courte échelle pour un désir d’amour


Le Giro-phare bleu rôde lentement le long des rues
Quête ; Une tignasse blonde, une peau noire, des lèvres rouges…
Le Giro-phare bleu rôde lentement le long des rues
Traque quotidienne, la société abat son glaive
Biens pensants applaudissent, luxure doit disparaître
Rue doit être propre lisse pour caniches bourgeois…
Sous une chape d’hypocrisie bien ordonnancée
Société normalisée avance à grand pas
Le vieux métier doit disparaître, n’a plus lieu d’être…
Mais beaucoup doivent te dire merci belle Hétaïre
Tu offres aux malhabiles un regard, un chemin.
Aux handicapés un brin d’amour, qui sans toi
Subiraient la solitude des jours sans gloire
Tu leur fais la courte échelle, pour un possible
Qui révèle l’harmonie du corps et de l’esprit.
…..
L’œil se fait noir, sa pupille cherche l’échappatoire
Peur du bleu se noue dans son corps marchandisé…
Eh toi le bourgeois, le chaland, ne ris pas d’elle
Cette fille que tu méprises pourrait être ta mère*

* Chute empruntée à Georges Brassens la complainte des filles de joie

  YD
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
205 poèmes Liste
11297 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 2 juin 2017 à 13:12 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D
Courte échelle pour un désir d’amour


...
Tu offres aux malhabiles un regard, un chemin.
Aux handicapés un brin d’amour, qui sans toi
Subiraient la solitude des jours sans gloire
Tu leur fais la courte échelle, pour un possible
Qui révèle l’harmonie du corps et de l’esprit.
…..



C'est plutôt bien vu

Merci à toi YD

__________

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15601 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 2 juin 2017 à 15:43 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 2 juin 2017 à 17:11 Citer     Aller en bas de page

Peut-être que ce métier devrait évoluer... mais pas par le glaive. Je n'aime pas cette bourgeoisie donneuse de leçons et qui se retrouve dans des boites d'échangistes... je ne porte aucun jugement chacun agit comme il le désire dans le respect de l'autre alors respectons chacun de nous et tous les travailleurs quel que soit leur métier..

Merci de ce texte qui m'a touchée

Amicalement
V

 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
2399 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 2 juin 2017 à 23:43 Citer     Aller en bas de page

Très beau

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 3 juin 2017 à 01:04 Citer     Aller en bas de page

Isabelle, mido-ben, Varh,Margo


Merci pour votre passage sur mes lignes.

Amitiés

Yvon

  YD
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
420 poèmes Liste
13420 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 3 juin 2017 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

Une jolie réflexion poétisée.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 4 juin 2017 à 02:48 Citer     Aller en bas de page

Merci, ton passage sur mes lignes est toujours apprécié

Amitiés

Yvon

  YD
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 4 juin 2017 à 05:08 Citer     Aller en bas de page

Sujet délicat. Je suis évidemment contre la prostitution forcée. Après chacun fait comme il veut.

Un texte intense qui conduit droit à la réflexion.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 4 juin 2017 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

JB


Ta remarque est juste, mais je me demande si c'est la solution pour combattre les réseaux de prostitution, aller jusqu'à donner des amendes aux clients? bref ce poème m' a été inspiré par une proposition de thèmes pour le mois de juin, la chanson de G.Brassens m'est revenue à l'esprit ( la complainte des filles de joie)
voilà comment naît une réflexion...
Amitiés

Yvon

  YD
suri
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
198 commentaires
Membre depuis
20 avril 2017
Dernière connexion
29 avril 2018
  Publié: 10 juin 2017 à 17:30 Citer     Aller en bas de page

Prendre position concernant un tel sujet est délicat, mais je tends à penser, dernièrement, que ce serait moins hypocrite si la prostitution était légalisée.
Cela permettrait alors d'encadrer le métier, parler plus librement des problèmes auxquels font face les personnes qui le pratiquent, assurer une sécurité de son exercice, semblable à celle de n'importe quel autre métier...
Car c'en est un, effectivement, et ce n'est pas parce qu'on ferme les yeux qu'il disparaîtra, étant donné qu'il existe la demande...

Ce qui n'a plus lieu d'être, c'est l'irrespect avec lequel il est traité. Le reste est une question d'éthique personnelle.


Du coup, c'est la pensée que je retrouve aussi dans ton poème, me semble-t-il...

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 11 juin 2017 à 06:38 Citer     Aller en bas de page

Suri

merci de ton passage, sur ta réflexion je te rejoins, les maisons closes ont été fermé peut être faudrait-il les rouvrir?

Yvon

  YD
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
772 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 19 août 2017 à 00:47 Citer     Aller en bas de page

magnifique, délicat, et touchant poème, tellement réaliste et sensé!

merci, Yvon, pour ce splendide et talentueux partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 20 août 2017 à 12:42 Citer     Aller en bas de page

Josette


Merci beaucoup ton passage sur mes lignes me fait toujours plaisir

Amitiés

Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 703
Réponses: 13
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0319] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.