Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 8
Invités : 40
Invisible : 0
Total : 48
· SHElene · Rose-Amélie · Naej · Mawringhe · Fried · NicoNavel · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· Emme
13165 membres inscrits

Montréal: 20 août 15:01:30
Paris: 20 août 21:01:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les rues anciennes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
1830 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
12 août
  Publié: 2 juin 2017 à 16:53 Citer     Aller en bas de page

J’aime tant musarder dans les rues anciennes,
Qui, du passé, ont su conserver le cachet,
Car j’ai la sensation qu’un tour de tourniquet,
Sur un monde perdu, m’entrouvre les persiennes.

J’y vais pour admirer ces maisons victoriennes,
Au centre de jardins bordés d’un haut muret,
Où se vivent les jours dans un décor discret,
À l’abri des clameurs sonores faubouriennes.

Ces belles de jadis, encor fort bien jolies,
Éveillent en mon cœur de bien douces folies
Qui me font supposer que je perds la raison.

Je me vois habiter une telle demeure
Avec toi, reflétant au cœur de la maison,
Ton si charmant minois de mère supérieure.


  Vivre un jour à la fois
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
13 février
  Publié: 2 juin 2017 à 17:39 Citer     Aller en bas de page

J'adore le verbe musarder.... et je suis heureuse lorsque je vois écrit... surtout dans un texte où j'ai aimé me trouver près de vous pour cheminer dans ses rues anciennes d'autant plus que les maisons victoriennes ne sont pas légion dans ma région..

Merci de cette promenade

Amicalement
V

 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
2398 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
19 août
  Publié: 2 juin 2017 à 23:01 Citer     Aller en bas de page

Très beau promenade sur les rues anciennes

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
203 poèmes Liste
11146 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 août
  Publié: 3 juin 2017 à 03:55 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi André pour cette balade à ton bras
dans ces rue typiques

Amicales pensées
_________

  ISABELLE
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
2730 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
14 août
  Publié: 3 juin 2017 à 14:23
Modifié:  4 juin 2017 à 03:17 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ttm
C'est un réel plaisir que de te retrouver et de t'accompagner dans cette promenade au travers de tes souvenirs passés. J'aime beaucoup. Tu signes là un beau retour. Merci pour ce moment
Christophe

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15533 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 août
  Publié: 3 juin 2017 à 18:47 Citer     Aller en bas de page

rue nostalgie
très beau poème

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 4 juin 2017 à 03:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Tristamourir,

Un poème remarquablement composé :

un souvenir étrange qui s'impose à l'esprit...

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
891 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
29 juin
  Publié: 4 juin 2017 à 07:20 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Tristamourir,

Un poème agréablement composé qui me prend par la main et m'entraîne en des époques révolues où j'aime tant séjourner parfois et cheminer dans les parcs anciens, entre ombre et soleil, aux cèdres séculaires.
L'époque des jeunes filles avec des anglaises en grappes lourdes sur la blancheur de leurs épaules, de ces" jeunes filles" qu'on retrouve dans l'œuvre de Francis Jammes ou dans le "Grand Meaulnes" de Alain-Fournier.

Ah ! Merci pour ce poème Tristamourir.
Amicalement.
JMJ

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
1118 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
20 août
  Publié: 5 juin 2017 à 07:35 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce superbe poème

 
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
1830 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
12 août
  Publié: 12 juin 2017 à 19:29 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à tous ceux qui êtes passé me lire et me commenter..

Amitié sincère,

Tristamourir

  Vivre un jour à la fois
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1012 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
28 février 2018
  Publié: 15 juin 2017 à 16:38 Citer     Aller en bas de page

Salutations Tristamourir

Belle promenade descriptive

J'aime

PA…

 
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
1830 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
12 août
  Publié: 4 juil 2017 à 15:25
Modifié:  4 juil 2017 à 15:28 par Tristamourir
Citer     Aller en bas de page

Merci Pa ... pour cette promenade dans mes rues anciennes.

Amitiés,

Tristamourir

  Vivre un jour à la fois
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 440
Réponses: 11
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0466] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.