Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 359
Invisible : 1
Total : 361
· Jean-Louis
12920 membres inscrits

Montréal: 18 oct 03:19:50
Paris: 18 oct 09:19:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Au bord du fleuve Narmada Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
2934 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
8 octobre
  Publié: 12 août à 02:13 Citer     Aller en bas de page

Au bord du fleuve Narmada

On l'aperçoit depuis le fort de Maheshwar,
Le mythique cours d'eau, le fleuve Narmada ;
On contemple ses flots en songeant à Rāma,
Grand roi de l'Inde antique et septième avatar.

Au coucher du soleil, on entend le bînkar,
Un musicien céleste, entouré d'une aura :
C'est Asad Ali Khan, à la rudra vînâ,
Confrère fabuleux de Bahauddin Dâgar.

On se souvient alors du sage Nârada
Qui vit le dieu Vishnu apparaître en son cœur
Alors qu'il méditait au milieu des splendeurs.

C'était à l'ombre d'un magnifique ashvattha,
Un bel arbre appelé le figuier des pagodes
Où Shakyamuni trouva le Chemin Noble.




______________________________________




© 2017

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
563 poèmes Liste
3271 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 12 août à 04:19 Citer     Aller en bas de page

Ah, que c'est agréable à Lear

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
2253 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 12 août à 05:00 Citer     Aller en bas de page

Apaisement par les noms invoqués, les images, l'ensemble...

J'hume cette poésie jusqu'à l'enivrement, et je vois la beauté



Merci le Poète



marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
1355 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 12 août à 06:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour LPM,

Je me languissais de partir dans dans vos voyages exotiques et j'avoue que je ne suis aucunement déçu bien au contraire.
J'adore associer à vos écrits les paysages et les senteurs qui s'en dégagent... et j'aime apprendre...
Je vous imagine en un fabuleux conteur et juste une musique pour accompagner votre voix..

Avec toute ma sincère amitié
Valérie

 
Pascal S.


"Aime chacun, fie-toi à peu, ne fais tort à personne..." (William Shakespeare)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
203 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2014
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 12 août à 08:32 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce voyage en d’autres lieux, d’autres temps et la sérénité qui s’émane de vos mots…
Bon week-end à vous.

Pascal

  Sur terre comme au ciel
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
12687 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 12 août à 11:15 Citer     Aller en bas de page

il y a toujours une histoire
a decouvrir sous ta plume
j'adore

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
2111 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 12 août à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Toujours ce voyage de noms et de lieux ,une fertilité à découvrir sous ta plume!!

Merci poète !

Jiçé

 
Lipstick Cindy


L'homosexualité n'est pas une alternative à l'hétérosexualité mais une autre forme d'amour (Nina B).
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
1214 commentaires
Membre depuis
2 mars
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 12 août à 12:15 Citer     Aller en bas de page

C't' bien écrit ça sonne bien mais j'm pas lire de la poésie en étant obligée d'avoir un dictionnaire à ouvrir à chaque vers

  «Si une femme a du génie, on dit qu’elle est folle. Si un homme est fou, on dit qu’il a du génie. (Louky Bersianik 14.11.1930 - 3.12. 2011 auteure de L’Euguélionne l’un des premiers livres féministes au Québec)
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
2993 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 12 août à 12:59
Modifié:  12 août à 13:00 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Le Poète,
Quête spirituelle qui se mérite; c'est certain tu nous éveilles, également à la cithare.
Toujours bien écrit mais est-il nécessaire de le dire ?
amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
2934 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
8 octobre
  Publié: 12 août à 13:58
Modifié:  26 août à 13:01 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à tous, chers amis !

Odin : merci !

marchepascal : merci d'avoir perçu cette beauté.

Valérie : merci d'avoir impliqué autant d'imagination en ce poème. J'en suis touché.

Pascal : merci d'avoir perçu cette sérénité, au bord du fleuve sacré.

mido ben : merci d'avoir apprécié, Mido.

Drôle d'oiseau : merci beaucoup, Jiçé.

Lipstick Cindy : merci de l'avoir lu.

Vous avez une sensibilité différente de la mienne, semble-t-il, mais ce n'est pas grave ; c'est ce qui fait la richesse de nos échanges.

>> Voir quelques précisions, ci-dessous.

Jean-Louis : merci, cher ami... Oui, les sons de la cithare sont assez particuliers. Ils invitent à la spiritualité. Merci de l'avoir perçu.

-----------------------
Encore une grand merci à tous, chers amis.
Je me réjouis de découvrir vos poèmes.

A bientôt


----------------------------------------


>> J'ajoute quelques précisions, pour Lipstick Cindy, en toute cordialité :

J'ai essayé de ne pas laisser trop de mots sans "définition", précisément.
On remarquera que plusieurs termes sont expliqués immédiatement dans le texte :

........................................... Rāma,
Grand roi de l'Inde antique

............................................ le bînkar,
Un musicien céleste, entouré d'une aura 

...................................................ashvattha,
Un bel arbre appelé le figuier des pagodes

Un dictionnaire ne me semble pas nécessaire ; je pense que le sens des mots s'éclaire au fur et à mesure.

Il n'y a qu'un seul terme qui n'est pas expliqué, c'est rudra vînâ : il s'agit d'un instrument à cordes proche de la cithare.

Quant à l'identité des différents "personnages", elle est assez claire également (parfois directement révélée, comme celle d'Asad Ali Khan, musicien céleste ; parfois suggérée par un mot – sage Nârada – ou par le contexte).

Merci de votre attention.

A bientôt




  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
19074 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 12 août à 14:20 Citer     Aller en bas de page

Je découvre sous ta plume et c'est un enchantement
Merci
ODE 31 - 17

  OM
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
184 poèmes Liste
3104 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 12 août à 14:25 Citer     Aller en bas de page

J'aime quand tu nous contes des bouts d'histoire à ta façon

  "Écrivez ce qui vous gêne, en particuliers si cela ne gêne que vous."
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
139 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 13 août à 11:40 Citer     Aller en bas de page


Merci Poète Masqué pour ce beau voyage initiatique

et spirituel vers ce lointain Pays qu'est l'INDE et qui

nous fait rêver.

Belle journée à Vous

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
1551 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
4 octobre
  Publié: 14 août à 06:09 Citer     Aller en bas de page

Ce texte n'est pas sans me rappeler mes heures folles d'écoute de Ravi Shankar...

Son aura invisible à mes yeux s'entend. C'est déjà ça.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
2934 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
8 octobre
  Publié: 14 août à 19:58
Modifié:  14 août à 21:29 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Ode - Brune Colombe - Baguette et JB

Un immense merci, chers amis,
je suis touché par vos commentaires !

Ravi Shankar : oui, sublime également, JB !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Datura.


⠨⠺⠓⠕ ⠙⠑⠑⠍
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
594 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 14 août à 20:39
Modifié:  14 août à 21:00 par Datura.
Citer     Aller en bas de page

Lipstick n'a pas tort.

Elle t'a juste donné son ressenti, sans doute celui de certains de ceux qui passent et ne s'attardent pas pour te répondre justement car tu risques de prendre personnellement une critique adressée à ton texte.

Tu as suffisamment d'avis positifs sur l'évasion que semble procurer ton poème wikipedia, sa mélopée, etc... pour qu'une tonalité discordante ne soit pas l'objet d'une polémique inutile.

Libre à toi de la prendre ou non en considération mais pas de la juger. Personnellement à ma lecture je n'avais pas donné d'avis (et pourtant j'avais le même que Lipstick) parce que je suis moins sympas qu'elle.

Après tu peux consulter mon profil pour essayer de trouver toutes les raisons de mon inculture crasse.

L'avantage c'est que tu n'auras plus d'avis négatif. Il est pourtant précieux le regard extérieur qui ne lénifie pas tout. Il y a sans doute pas mal de citation là dessus, mais j'ai la flemme d'ouvrir mon dictionnaire des citations.

Pour éviter toutes controverses et ne pas être rangée dans la catégorie des anormaux qui critique anormalement des poèmes en disant que c'est nul (il faudrait les bannir !!!!) je vais finir ce message par la formule usuelle :

Merci c'est vraiment magnifique. On ressent tellement d'images.



Bisous

J'espère que je parais assez cordiale. Ce n'est jamais évident. Respectueusement votre avec toute mon amitié la plus affectueusement cordiale . SI vous voulez m'adresser vos excuses (Lipstick et toi) pour le temps perdu à écrire ce commentaire n'hésitez pas). Vous pouvez le faire par mp de préférence sous 24h - MERCI ).

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
2934 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
8 octobre
  Publié: 14 août à 20:47
Modifié:  14 août à 20:53 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Datura,

Merci pour votre avis.

Je viens de répondre à Lipstick Cindy.
Vous pouvez prendre connaissance de ma réponse, si vous le souhaitez.

A bientôt

Citation de Datura.

Merci c'est vraiment magnifique. On ressent tellement d'images.



Bisous



Je viens de lire l'ajout...
Merci beaucoup.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
356 poèmes Liste
11031 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 15 août à 01:50
Modifié:  15 août à 02:13 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Modération : Veuillez cesser cette querelle publique. Toute récidive entraînera la fermeture des réponses à ce poème.

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
841 poèmes Liste
5273 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 15 août à 03:30 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui m'a procuré beaucoup d'ennui, très soporifique...

il n'y a aucune émotion, aucun enclin au rêve, aucune douceur, aucune beauté...

Juste une impression désagréable d'assister à une leçon devant un prof de lettres classique, féru d'histoire, particulièrement chiant...

Ce n'est qu'une liste énumérative de noms propres, absolument abscons pour qui ne maitrise pas ce genre de sujet ...

Cet avis n'engage que moi, qui attendait mieux en découvrant le titre et qui aurait aimé pouvoir voyager à travers tes mots... je suis resté à terre, dommage...

Amitiés...

Hubix.

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
2934 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
8 octobre
  Publié: 15 août à 03:39
Modifié:  15 août à 04:28 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Je regrette que vous ayez été insensible à la beauté que j'ai tâché de mettre en ce poème, cher Hubix.

Votre commentaire me surprend un peu...

J'en suis un peu peiné.

J'ai été transporté en écrivant ce poème...

Comme vous le dites ; ça n'engage que vous. D'autres lecteurs ont été capables d'y trouver une certaine beauté.

Je retiens quand même ces mots positifs (pour moi) : prof de lettres classiques, féru d'histoire.

Merci !

Bonne journée.


-------------------------

PS : il ne s'agit pas simplement d'une liste énumérative de noms propres. Vous avez mal lu. Je vous invite éventuellement à relire le poème, cher ami. Vous y découvrirez peut-être l'aspect sous lequel je l'ai conçu.

A bientôt peut-être pour un nouveau commentaire, suite à une relecture éventuelle.







  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
294 poèmes Liste
17140 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 15 août à 05:01 Citer     Aller en bas de page

Au prochain échange de ce type les textes impactés seront fermés aux réponses. Ceci est un dernier rappel à l'attention de tous les commentateurs avertis sur ce texte.

Merci de ne pas répondre à ce commentaire ici, ce qui exposera aussi à la fermeture aux réponses du texte. Les administrateurs sont aussi joignables par voie privée et se tiennent à votre disposition. Nous vous rappelons que les règlements de compte ne se font pas par commentaires interposés mais par voie de la messagerie. Les signalements sont faits pour cela.

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 431
Réponses: 39
Réponses uniques: 25
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0735] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.