Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 29
Invisible : 0
Total : 30
· Korchi saad
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 18:10:00
Paris: 17 oct 00:10:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Souvenirs... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1750 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 26 août 2017 à 03:49 Citer     Aller en bas de page


Ils sont venus ce soir sonner sur mon repos,
Les puissants carillons
Des joyeux souvenirs.

J’ai l’ombre des pruniers sur la rivière calme,
L’eau blanche de soleil bruissant sa mélopée.

J’ai l’écho d’une voix sur des heures passées
Me servant les liqueurs du bien de ta présence,
Sur le bord des bonheurs, des dentelles décorent
Les instants vifs argents d’une gaieté vivace.

Ils sont venus ce soir, sonner sur mon repos,
Les puissants carillons
Des joyeux souvenirs.

Aux lisières d’un monde
Ils n’ont pas de mesure,
Leurs contours dérivant sans jamais s’échouer
Sur l’espace du temps,
Traçant des embellies sur des chagrins tenaces
D’un souffle ils s’éteignent,
Puis éclairent plus loin des contrées endormies.

J’aime comme ils me peuplent
D’enclaves imprenables,
Dans l'océan profond
Que mon cœur peut franchir.

  Critiques acceptées
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
752 poèmes Liste
22130 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 26 août 2017 à 04:34 Citer     Aller en bas de page

Une très agréable lecture. Merci

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17760 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
12 octobre
  Publié: 26 août 2017 à 09:44 Citer     Aller en bas de page

Que ces souvenirs te peuplent... cette image est juste géniale en effet et peu importe le monde il est toujours cruel et imparfait

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15660 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 26 août 2017 à 11:12 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
206 poèmes Liste
11343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 27 août 2017 à 07:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de Xenia

...

Aux lisières d’un monde
Ils n’ont pas de mesure,
Leurs contours dérivant sans jamais s’échouer
Sur l’espace du temps,
Traçant des embellies sur des chagrins tenaces
D’un souffle ils s’éteignent,
Puis éclairent plus loin des contrées endormies.

...



J'aime particulièrement ce passage !

Merci à toi XENIA

  ISABELLE
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1750 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 28 août 2017 à 02:42 Citer     Aller en bas de page

merci à tous, LuckyB, Aude Doiderose, Lipe, Drôle d'oiseau, Bestiole, Mido, Maschoune, votre passage est apprécié
Amitiés

  Critiques acceptées
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 28 août 2017 à 03:28 Citer     Aller en bas de page

" Les puissants carillons des joyeux souvenirs " C'est magique et magnifique, c'est tellement bien exprimé que j'en ai ressenti pleinement tout ce qui a pu te toucher à ce point.
Une merveille de poésie
Merci XENIA
Bises amicales ODE 31 - 17
Un coup de coeur

  OM
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1750 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 29 août 2017 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

merci Ode de ton passage amical
Amitiés

  Critiques acceptées
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 30 août 2017 à 04:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Si les dentelles décorent, elles brodent aussi tout en finesse ce poème qui nous touche par sa beauté.
J'ai eu l'impression en te lisant de réaliser qu'on pouvait avoir en mémoire de beaux souvenirs, pas que des choses qui vous ramènent à la tristesse. ça paraît couler de source, mais il n'était pas inutile que je me le remémore. Merci à toi d'un tel partage.
Amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4185 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 30 août 2017 à 15:41 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,
Puisque ce sont, en forme de caresses, ces joyeux souvenirs qui chassent les chagrins tenaces je ne peux que leur souhaiter le désir de durer.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
2545 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
12 octobre
  Publié: 1er sept 2017 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

Belle rêverie...

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2760 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 1er sept 2017 à 14:51 Citer     Aller en bas de page

J'aime ces sentiments comme tu les exprimes.
Merci pour ce moment de lecture
Christophe

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1750 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 4 sept 2017 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

merci de votre passage, Pyc, Jean Louis, SienKieWicz, Cidnos, vos beaux commentaires me vont droit au coeur

Amitiés

  Critiques acceptées
goliath
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
419 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2011
Dernière connexion
2 octobre
  Publié: 22 oct 2017 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Tres agréable
Merci pour ce texte et surtout ces souvenirs

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1750 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 23 oct 2017 à 05:38 Citer     Aller en bas de page

Merci Goliath, c'est gentil

  Critiques acceptées
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 679
Réponses: 14
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Un soir plus seul que les autres (Tristes)
Auteur : Xenia
(Autres)
Auteur :
Events (Autres)
Auteur : Adamantine
Comptine à l'oiseau (Autres)
Auteur : Jean-Louis
Aux douceurs substantielles (Autres)
Auteur : Cidnos
(Autres)
Auteur :
Je ne suis pas poète... (Autres)
Auteur : pyc
Dérive (Autres)
Auteur : Tristamourir
Alice (Autres)
Auteur : Lilania
La flamme et l'oiseau (Amour)
Auteur : banniange
Des croix de marbre blanc (Autres)
Auteur : Maschoune
Au sortir de l'enfance (Autres)
Auteur : Myo
Le Fou de Bassan (Autres)
Auteur : Tristamourir
Les fantômes de mes nuits blanches (Autres)
Auteur : Maschoune
Ce matin la lumière est douce... (Autres)
Auteur : Xenia

 

 
Cette page a été générée en [0,0471] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.