Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 28
· Flocon d'imaginaire
13265 membres inscrits

Montréal: 19 oct 02:03:46
Paris: 19 oct 08:03:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les Enfants de faïence Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 15 sept 2017 à 07:03
Modifié:  15 sept 2017 à 07:58 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page


Les enfants de faïence se reconnaissent entre eux
ils ont grandi trop vite, ils ont vécu si peu...
Leur présence est palpable dans l'air de porcelaine
où claque le linge blanc, le sillage d'un parfum
qui nous est familier, sans savoir d'où il vient...

L'empreinte de leurs doigts sur un bonheur du jour,
une lettre inachevée à côté d'un buvard
imprégné d'encre rouge :
tout ce qu'ils ont touché, tout ce qu'ils ont laissé
en guise d'"au-revoir" avant de s'éclipser...

Quelques gouttes de sève, le tracé vermillon
de leurs vies écourtées et qui continuent d'être
dans ces aubes incertaines où tout est vacillant,
des plafonds jusqu'au sol qui craque sous le pied
comme ces feuilles rouillées que l'on envoie valser...

L'étincelle d'un brasier sous les cendres a jailli
- le signe de la Vie plus forte que la Nuit -
et si l'on veut bien voir de ce regard aigu
qui brave l'Interdit,
ils reviendront peut-être combler nos défaillances
car ils dorment en nous ces enfants de faïence
que l'on avait cherchés sans jamais les trouver
alors qu'ils portent en eux nos rêves et nos secrets...





Riagal - le 15 septembre 2017 -

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
423 poèmes Liste
13473 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 15 sept 2017 à 07:44 Citer     Aller en bas de page

Superbe.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 15 sept 2017 à 08:57 Citer     Aller en bas de page




Triste ...mais vrai, je n' attribue pas un grand pouvoir a' la poesie. Pourtant trs mots me rappellent que des fois les mots, des verd " trahisdissent" inr noble et profonde amitie' et alors le don le Regal est la'.


Merci pour ce splendide poeme qui me rechauffe.

A' plus...je suis en voyage ces semaines.





Lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15663 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 15 sept 2017 à 11:18 Citer     Aller en bas de page

très bel ecris

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
206 poèmes Liste
11345 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 15 sept 2017 à 12:22 Citer     Aller en bas de page

Tu nous offres à lire beaucoup de délicatesse dans tes mots

Merci à toi

  ISABELLE
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 15 sept 2017 à 14:43 Citer     Aller en bas de page

Hello Brother,

Il me parle tant ce texte que bien je vais me taire, pourtant cela ne me ressemble pas !!

J'ai vu un gamin la semaine dernière tout maigre, tout pale qui semblait si fragile, le regard absent. J'aurais voulu le prendre dans mes bras, mais bon, on n'ose pas faire ces choses-là.

Kiss,
KissCath

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 16 sept 2017 à 04:34
Modifié:  16 sept 2017 à 05:09 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine
Superbe.


Merci !



Citation de Galatea belga



Triste ...mais vrai, je n' attribue pas un grand pouvoir a' la poesie. Pourtant trs mots me rappellent que des fois les mots, des verd " trahisdissent" inr noble et profonde amitie' et alors le don le Regal est la'.


Merci pour ce splendide poeme qui me rechauffe.

A' plus...je suis en voyage ces semaines.





Lilia



On est d'acccords sur les pouvoirs limités de la "poésie"...dont' worry, je décrypte toujous le "galatéen" ; -) et c'est d'autant plus un plaisir ce que tu me donnes (et m'écris).
Se réchauffer est un peu le but quand on est glacé jusqu'aux os....(ici, c'est une métaphore...Inside i mean).
(En voyage ? Evite London....quoique...ces dingues frappent partout, take care my friend)....


Citation de mido ben
très bel ecris


Thks Mido....

Citation de LuckyB
Un très beau texte. Merci

Luc


Merci à toi, Luc....on ne se connait pa encore. A te lire soon...Amicalement...



Citation de Maschoune
Tu nous offres à lire beaucoup de délicatesse dans tes mots

Merci à toi


Sapssibo Isa....pr délicatesse du com' idem...; -)
K.

.

Citation de Drôle d'oiseau
J'aime, j'aime ,j'aime.


Rien qu'un m'aurait suffit, Jiçé...mais les trois, j'adore ; -)....
.....

Citation de Catwoman
Hello Brother,

Il me parle tant ce texte que bien je vais me taire, pourtant cela ne me ressemble pas !!

J'ai vu un gamin la semaine dernière tout maigre, tout pale qui semblait si fragile, le regard absent. J'aurais voulu le prendre dans mes bras, mais bon, on n'ose pas faire ces choses-là.

Kiss,
KissCath


Te taire, toi ? ; -). Nan, plus sérieusement, je crois que t'as tt capté, comme ce regard et ce qu'il signifiait...
Kisses ma Sister...avec un big Sapassibo.
Paka !

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 16 sept 2017 à 05:01 Citer     Aller en bas de page

Coucou RIAGA, ce poème que j'aime beaucoup est un éclat de cristal à mes yeux.
Touchant;
Bises de CIGOGNE
Un coup de coeur

  OM
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 16 sept 2017 à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Que c'est bon de se croiser, ma Cigogne, là j'allais partir....Merci !
(et pis y'a comme un bug...)...Bonne journée !

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 16 sept 2017 à 05:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour A.R

J'ai mis du temps à lire ton texte puisque à elle seule la première strophe est un régal... alors je l'ai lu d'une manière peu orthodoxe... une strophe un arrêt ... puis qd l'émotion s'était dissipée ... j'entamais l'autre strophe et ainsi de suite... jusque au moment où la lecture de l'ensemble me semblait nécessaire...
Une félicité ...

Merci

Bises

EF

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2760 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 16 sept 2017 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Riagal
Une très belle écriture pour rendre hommage aux enfants disparus.
J'aime
Bone journée

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2760 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 16 sept 2017 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Riagal
Une très belle écriture pour rendre hommage aux enfants disparus.
J'aime
Bone journée

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 16 sept 2017 à 17:13
Modifié:  16 sept 2017 à 17:30 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Citation de Varh
Bonjour A.R

J'ai mis du temps à lire ton texte puisque à elle seule la première strophe est un régal... alors je l'ai lu d'une manière peu orthodoxe... une strophe un arrêt ... puis qd l'émotion s'était dissipée ... j'entamais l'autre strophe et ainsi de suite... jusque au moment où la lecture de l'ensemble me semblait nécessaire...
Une félicité ...

Merci

Bises

EF


Peu importe EF, tu peux lire à l'envers, en diagonale, bref comme tu veux. Souvent, il faut attendre...et si c'est pr me laisser une si belle "empreinte", je t'en remercie mille fois...(je crois qu'ils sont un peu dans tes yeux ; -)...
Kisses


Citation de Cidnos
Bonjour Riagal
Une très belle écriture pour rendre hommage aux enfants disparus.
J'aime
Bone journée


Merci, Christophe, ça me fait plaisir. Et je te laisse libre de ressentir ce p'tit texte à ta façon...Même si c'est un hommage loin d'être posthume.
Car...".Ils" sont la partie de certains d'entre nous, la meilleure, la plus vulnérable, la plus fragile mais aussi la plus forte, ils sont le reflet le plus vivant de notre miroir. Si on les ignore, ils partent. Si on les accepte, ils sont notre victoire et l'indulgence que nous nous refusons trop souvent. Leur traits accusent la fatigue comme après un travail trop dur pour eux mais ils luttent...
Paka !

Citation de ODIN
Belles images


"En jeux de glaces", Odin....merci beaucoup ! : -)

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 16 sept 2017 à 17:47 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Raga,

Ravie de te lire de nouveau !
Magnifique !



Belle soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 16 sept 2017 à 18:36
Modifié:  16 sept 2017 à 18:37 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Un commentaire immédiat, pour me faire pardonner mon oubli (d'avoir répondu à votre commentaire sur mon dernier poème)...

Alors je dirais que ce poème est assez bouleversant...

L'expression "enfants de faïence" est à elle seule empreinte de beaucoup d'émotion.

ils reviendront peut-être combler nos défaillances
car ils dorment en nous ces enfants de faïence


Sublime !

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 18 sept 2017 à 14:16
Modifié:  18 sept 2017 à 17:32 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Citation de Sybilla


Bonsoir Raga,

Ravie de te lire de nouveau !
Magnifique !



Belle soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla


Je suis heureux de te retrouver Sybilla...et j'aimerais bien te relire aussi ms tu ne postes plus ou j'ai raté un épisode ? ; -). Juste, merci !
Mes amitiés...bises amicales....


Citation de Le Poète Masqué
Un commentaire immédiat, pour me faire pardonner mon oubli (d'avoir répondu à votre commentaire sur mon dernier poème)...

Alors je dirais que ce poème est assez bouleversant...

L'expression "enfants de faïence" est à elle seule empreinte de beaucoup d'émotion.

ils reviendront peut-être combler nos défaillances
car ils dorment en nous ces enfants de faïence


Sublime !



D'abord, j'ai répondu à ton mp (right now) et vrmt, tu n'as rien à te faire pardonner...c'était de l'humour...; -).
Deuxio, merci pour ton com ms slt s'il est vraiment (et je le pense te connaissant) sincère ms "sublime", non, je n'irai pas jusque là ; -).
On est libre de commenter ou pas. Selon l'inspiration, le temps dont on dispose, les ressentis (etc...)...c'était juste une p'tite piqure de rappel pour certains "renvois pour renvois". Je ne donne pas ds ce genre de "complaisance"...
Voilà qui est dit !
Amitiés......(les enfants de faïence disent tjrs ce qu'ils pensent ; -)...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
2580 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 25 sept 2017 à 11:53 Citer     Aller en bas de page

Un écrit comme toujours avec sa part de mystère , sa fragilité, sa force, son humanité ...
Et ! HYPER poètisé...
Un régale de lecture !

Un grand bravo, car il y a du changement je trouve, est-ce que je me trompe ?

A très bientôt cher poète en ascension


marché qui t'embrasse poétiquement




    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
192 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 27 sept 2017 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Une petite fille de porcelaine à été profondément touchée par tes mots... elle me demande de te dire qu'elle aime l'homme qui a é(cri)t ces mots là...

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 1er oct 2017 à 17:28
Modifié:  1er oct 2017 à 17:32 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

citation=marchepascal]Un écrit comme toujours avec sa part de mystère , sa fragilité, sa force, son humanité ...
Et ! HYPER poètisé...
Un régale de lecture !

Un grand bravo, car il y a du changement je trouve, est-ce que je me trompe ?

A très bientôt cher poète en ascension


marché qui t'embrasse poétiquement




[/citation]
Nan Marché, des (r)évolutions, disons : -)...c'est selon mon humeur, c'est tout....et c'est toujours une "éclaircie" que de te voir dans les parages et sous mes lignes...
A très bientôt mon ami...
Bises idem...

Citation de Saphariel
Une petite fille de porcelaine à été profondément touchée par tes mots... elle me demande de te dire qu'elle aime l'homme qui a é(cri)t ces mots là...



....c'est parmi les choses les plus belles qu'on m'ait écrit...je sais pas si c'est mérité, mais je la remercie...
Bises...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 984
Réponses: 18
Réponses uniques: 13
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,4875] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.