Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 359
Invisible : 0
Total : 364
· Naej · ALPETE LION · glycine · Billie
Équipe de gestion
· In Poésie
13158 membres inscrits

Montréal: 17 août 11:41:54
Paris: 17 août 17:41:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: En Respectant Les Genres. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
8445 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 août
  Publié: 21 déc 2015 à 06:41
Modifié:  21 déc 2015 à 12:35 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Cette nuit j’ai fais des quantités de rêves.
Le plus surprenant est celui des sens explicatifs
Avec de nouvelles règles
Ou toutes les lettres doivent être prononcées
Le neutre, identifié autre que du « le » masculin, que du « la » féminin, devient donc « lo » du sans vie reproductive, donnant « les » « las » « los » et « leas » quand les « les et les las » sont présents et « lea » pour une représentation de chaque genre comme dans un couple d’humains.
Quelle gymnastique des pensées, n’est-ce pas ?
Ce sera la (lea) notion poétisée, ou du (lea) voyage des (leas) pensées, que cet (lo) essai de (via lo) texte te proposera regard.
Un, une disparaîtrons.
De, de la, des, ce, cet, cette, étant repensés.
Un exemple ;
« Tous les hommes naissent libres et égaux en droits. »
Deviendrait...
« Leas êtres (plus hommes ou femmes, ni humains humaines, mais en sens global, par «êtres» qui représente les deux.) naissent libres et semblables (lire identiques) en droits ».
Quels peuvent être les « Ciels » (et non cieux) que ce rêve a suscité ?
(Le mot dans la notion de ciel voulant exprimer les rêves (Ou perceptions virtuelles, de sensibilisations énergétiques plus ou moins imagées, formes d’expression de l’âme, cette présence énergétique en soi, qui a besoin du mental et de ses dépendances pour humaniser les traces exploitables de ces réflexions, qui semblent être les prolongements de certains rêves dits de continuités (par des re formulations de moments vécus, de lectures, d’ingérences médiatisées ou en films) ou dits de compensations (par des re formulations de manques, de situations subits, de propositions différentes de celles de la réalité.), un peu comme à la télé, sur un écran virtuel de pensées pour des programmes qui seront vécus et probablement sauvegardés, dans des lieux non définis, de cette mémoire qui n’est pas défragmentée.)
Pourquoi pas les ciels de...
Ciel des sans ciels (0
Ciel des autres (09)
Ciel des libérations (13)
Ciel des présences (14)
Ciel des vérités (15)
Ciel de conscience (17)
Ciel personnel (21)
Ciel de confiance (23)
Ciel de l’incompréhension (2
Ciel des persévérances (34)
Ciel des traditions (51)
Ciel d’innovation (52)
Ciel des contraintes (6
Ciel des reconnaissances (67)
Ciel de l’observateur (90)
Ciel des discriminations (93)
Lire le livret des cents ciels, de supposés essentiels, dans l’esprit du septième ciel, que tout le monde connaît.

Masculin ? Féminin ?
Peuvent-ils être respectés,
Hors des sans vies.
.
Serait-ce une lacune
De cette si riche langue française
Dite laïcisée ?
.
Sont-ce des nuances
Qui n’auraient pas le droit d’être
Pour des dominés ?
.
Pourquoi compliquer,
En vécus différents
Les libertés ?

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
8445 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 août
  Publié: 24 mai à 03:49 Citer     Aller en bas de page

je vous prie de bien vouloir m'excuser d'avoir écris pour vous une forme de fantasme.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 608
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0442] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.