Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 575
Invisible : 0
Total : 576
· Lafleurquirime
13162 membres inscrits

Montréal: 28 mai 10:52:58
Paris: 28 mai 16:52:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Bang, bang, bang ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 27 sept 2017 à 13:46
Modifié:  27 sept 2017 à 15:28 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page



Rien à déclarer,
on se dissimule
au creux du brouillard
qui nous "tourbillonne"
dans une drôle de danse,
- un effleurement
qui se fredonne...

Et l'on "clame, clame, clame",
ce chant improvisé
qui colore le "triste"
pour ne pas pleurer,
quand un froid de lame
se glisse sous la soie
des habits diaphanes,
- ces airs que l'on se donne...

Vacarme et silence
vont deux par deux
et brisent la glace
des jours fiévreux...

Ils jouent du "tam-tam",
dans leurs folies douces,
on trouve un abri,
une ivresse, on pousse
d'une tape dans le dos
les effrois et les peines
sous le chapiteau
des liesses artificielles...


Rien à dire de plus
sous la torture,
un simple déclic
et un éclair :
de ces "Bang, bang, bang !"
d'un coup de revolver,
en plein dans le cœur
des enfers ordinaires...







Riagal - le 27 septembre 2017 -

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
441 poèmes Liste
14052 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 27 sept 2017 à 15:51 Citer     Aller en bas de page

C'est un texte fort. Il me tourneboule comme un océan. Les images me parlent. C'est grand.

 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a aucun sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
2434 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 28 sept 2017 à 03:34 Citer     Aller en bas de page

Très agréable et beau

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16335 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 28 sept 2017 à 11:09 Citer     Aller en bas de page

très beau texte

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 29 sept 2017 à 11:19
Modifié:  1er oct 2017 à 18:01 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Citation de ODIN
It's Big ce texte


Comme un "big-bang" ?; -) Odin....et merci....


Citation de Adamantine
C'est un texte fort. Il me tourneboule comme un océan. Les images me parlent. C'est grand.


Je suis touché par ton ressenti. .Au premier abord, cet "impact" est un peu mystérieux, mais j'ai voulu dégainer les armes qui ne tuent que l'insoutenable et ce qui tente de nous assassiner et de nos assujettir...enfin, j'ai essayé.


Citation de LuckyB
Un beau texte qui parle.

Amitiés

Luv


Thks Luc pour ton passage et tant mieux si ce p'tit texte a produit un écho....
Amitiés...

Citation de De Margotin
Très agréable et beau


"Agréable" je ne crois pas.. vu de ce qu'il suggère ; -)....Anyway, je te remercie d'être venue sans crainte voir un peu de cette "âme en incandescence"* et sa révolte....(*'E.D. "the white heat)
Bye..et bises...

Citation de mido ben
très beau texte


Un grand merci, Mido...:-)
A plus...
(sorry, ms je rame avec des pbs de connexion...)

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
13 mars 2019
  Publié: 29 sept 2017 à 15:06 Citer     Aller en bas de page

Il fait bang dans le coeur ce poème.
Touchée.

  je suis et resterai celle qui t'attends
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
483 poèmes Liste
22864 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 30 sept 2017 à 11:01 Citer     Aller en bas de page

Il y a c'est certain une part de mystère, mais quand tu dis tuer l'insoutenable, je comprends mieux.
Merci RIAGA
CIGOGNE qui t'embrasse

  OM
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 30 sept 2017 à 11:03
Modifié:  30 sept 2017 à 11:17 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Citation de Rousselaure
Il fait bang dans le coeur ce poème.
Touchée.


Moi aussi du coup : Un grand Merci, Rousselaure



Citation de ode3117
Il y a c'est certain une part de mystère, mais quand tu dis tuer l'insoutenable, je comprends mieux.
Merci RIAGA
CIGOGNE qui t'embrasse


C'est gentil d'avoir cherché à le comprendre, ma Cigogne. Ca m'est venu comme ça...pour contrer l'"ennemi" qui n'a pas de visage ou bien trop...de facettes coupantes.
Sur une petite musique qui j'avais en tête...avec des tonalités presque comme assourdies, parfois un peu "bancal" exprès...parce que ce genre revolver, ça ne fait pas forcément de bruit. Mais s'il atteint sa cible, ou une partie, c'est déjà ça...disons.
Merci et



  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
4575 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 30 sept 2017 à 16:16 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Riaga,

A sa mère qui lui demandait le sens d'Une saison en enfer Rimbaud répondit:
" J'ai voulu dire ce que ça dit littéralement et dans tous les sens"...
Eh bien, soit !
amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 1er oct 2017 à 17:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Bonsoir Riaga,

A sa mère qui lui demandait le sens d'Une saison en enfer Rimbaud répondit:
" J'ai voulu dire ce que ça dit littéralement et dans tous les sens"...
Eh bien, soit !
amitiés
jlouis


J'adore...; -)..Spassibo, Jean-Louis...
Amitiés...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
710 poèmes Liste
15156 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 1er oct 2017 à 18:25 Citer     Aller en bas de page



Vacarme et silence....oui pour ne pas offrir aux looooongs moments derangeants la chance d' etre entendus par " les autres".

Trop personnelle ma comprehension, je le sais .

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 3 oct 2017 à 13:15 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga


Vacarme et silence....oui pour ne pas offrir aux looooongs moments derangeants la chance d' etre entendus par " les autres".

Trop personnelle ma comprehension, je le sais .


Grazie pour ton passage, Cara...pour le ressenti, c'est la tien...mais ce n'est pas ce que tu crois ; -)...les mitrailles vont au-delà du "moi" et de ses pudeurs.... Elles retentissent dans le Silentium de ce qui nous frappe, nous heurte et nous indigne...ne les entends-tu pas ?

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9398 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 4 oct 2017 à 08:02 Citer     Aller en bas de page

Oh mon Joulik,

извините J'ai déposé ici-même un commentaire à ton texte qui ne s'est pas incrémenté.

Un bang-bang qui fait mouche. J'aime beaucoup cette ode faite de pudeur rythmée de mots qui claquent, qui cognent et qui battent à nos coeurs qui battent... ou pas.

Kiss,
Je t'aime fort, t'oublie pas, hein

поцелуи
KissCath

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 21 oct 2017 à 08:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de Catwoman
Oh mon Joulik,

извините J'ai déposé ici-même un commentaire à ton texte qui ne s'est pas incrémenté.

Un bang-bang qui fait mouche. J'aime beaucoup cette ode faite de pudeur rythmée de mots qui claquent, qui cognent et qui battent à nos coeurs qui battent... ou pas.

Kiss,
Je t'aime fort, t'oublie pas, hein

поцелуи
KissCath


De nada....
C'est moi qui suis en retard, Daragaïa.
Bolchoi spasibo parce que tu as si bien saisi la balle....(et nan, j'oublie pas ; -))
Love and hugs...
Paka !

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1221
Réponses: 13
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0362] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.