Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 272
Invisible : 0
Total : 273
· In Poésie
13277 membres inscrits

Montréal: 16 jan 23:00:13
Paris: 17 jan 05:00:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le Chasseur D'images... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 30 sept 2017 à 04:23
Modifié:  7 oct 2017 à 17:17 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

Pour mon cousin Pépito une façon à moi de lui souhaiter un bon
Anniversaire…


LE CHASSEUR D’IMAGES…


Tu apportes à nos yeux ce que l’on ne peut voir
Et tu fais de ton mieux, pour nous conter l’histoire,
D’un instant, qui se meurt suspendu dans le temps,
Où chacun voit son heure et ses derniers printemps.

Quand tu touches du regard, ce présent qui s’enfuit
Tu es comme un phare qui nous guide la nuit.
Tu as fixé pour nous la mémoire du temps
Et je suis, je l’avoue comme un petit enfant.

Tu offres les mystères parfois les plus intimes
Nous révélant la terre par tes visions sublimes.
Nous avons grâce à toi un tout autre regard
Sur l’image et la foi, qui aujourd’hui s’égarent.

Grand merci Pépito de réveiller nos sens
Par un flash, une photo que ton instinct encense.
Le grand chasseur d’images guidé par son étoile
A fait de toi un mage que ton talent dévoile.

Yvon le 29/09/17





 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12725 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 30 sept 2017 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Bel hommage à ton cousin

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
535 poèmes Liste
24024 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 30 sept 2017 à 10:51 Citer     Aller en bas de page

C'est très gentil pour PEPITO, ainsi que pour nous. Pour lui, c'est un bel hommage et pour nous tu nous le fais découvrir, en plus il doit avoir un talent fou pour que tu parles de lui ainsi.
Je pense que tu l'aimes beaucoup
Bises amicales YVON
ODE 31 - 17

  OM
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
3610 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
5 décembre 2020
  Publié: 30 sept 2017 à 11:50 Citer     Aller en bas de page

Je connais un ami photographe qui lui plairaît cet écrit...
Moi oui....avec un coup d'flash-coeur pour :

"Quand tu touches du regard, ce présent qui s’enfuit
Tu es comme un phare qui nous guide la nuit.
Tu as fixé pour nous la mémoire du temps
Et je suis, je l’avoue comme un petit enfant."

C'est un très beau cadeau...: -)

Amicalement....
Riagal...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
13 mars 2019
  Publié: 30 sept 2017 à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Un bel hommage à Pépito qui si j'en lis ce poème a l'art de figer les instants.

  je suis et resterai celle qui t'attends
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 1er oct 2017 à 12:23 Citer     Aller en bas de page


**C'est gentil Maschoune merci pour ton passage sur mes lignes

Au plaisir de te lire

**Oui ode c'est un photographe de grand talent, il expose ses œuvres en Espagne
Merci pour ton passage je suis touché

Mes amitiés

**Bonsoir RiagalenArden merci pour ton commentaire élogieux et d'avoir pris le temps de melire

Amicalement

**Je crois que c'est un poète de limage, je suis content que ce poème t'ait plu, merci
Au plaisir de te lire
Amitiés

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 1er oct 2017 à 13:00 Citer     Aller en bas de page


Grand merci LuckyB je suis touché.

Au plaisir de vous lire

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 663
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [1,3451] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.