Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 202
Invisible : 0
Total : 204
· Allantvers · Mawringhe
13169 membres inscrits

Montréal: 14 déc 14:35:35
Paris: 14 déc 20:35:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: Un titre à cas Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
693 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 24 jan 2016 à 05:08
Modifié:  31 jan 2016 à 03:30 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Nina Simone
Nom du site

Le seau à vers déborde encore

écume d'humeurs, vécu noyé

dans l’habitude

dans le devoir toujours impérieux



Sais-tu survivre, voire vraiment vivre

comme une *Jazeera

coupant tes liens, tranchant ton aide ?



Et alors les lunes

et toutes leurs phases

peuvent passer et revenir

et nous restons

cloués à ce sol

le cou tordu pour trop admirer

mais à la distance d’années-lumière



*Île en arabe

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 26 jan 2016 à 15:37 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Galatea belga

133 visites et pas encore un commentaire....et pourtant.....
Le seau à vers déborde alors là c'est vrai. J'ai compté plus de 300 poèmes en décembre y compris les miens !
Ecrire , publier , être lu , commenter ....addiction frôlée et quand même égo un peu satisfait.....
Ile ne serait-ce pas le féminin de il ? Comment y vivre ? Seul, impossible même D.Defoe n'a pu laisser Robinson Crusoe sans Vendredi.
Peut-on vivre sans écrire? difficilement semble-t-il pour les membres de LPDP ( à ce sujet 1 écrit par semaine serait suffisant: pitié, on ne peut plus suivre)
Les temps passent et nous restons très loin, soit ignorants soit impuissants pour embrasser la pensée humaine.
Nina Simone Une révoltée dure par moments.

Amicalement
ulm47

  Poésie, la vie entière
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
693 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 27 jan 2016 à 02:36
Modifié:  27 jan 2016 à 07:24 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Ulm47
Bonsoir Galatea belga

133 visites et pas encore un commentaire....et pourtant.....
Le seau à vers déborde alors là c'est vrai. J'ai compté plus de 300 poèmes en décembre y compris les miens !
Écrire , publier , être lu , commenter ....addiction frôlée et quand même égo un peu satisfait.....
Ile ne serait-ce pas le féminin de il ? Comment y vivre ? Seul, impossible même D.Defoe n'a pu laisser Robinson Crusoe sans Vendredi.
Peut-on vivre sans écrire? difficilement semble-t-il pour les membres de LPDP ( à ce sujet 1 écrit par semaine serait suffisant: pitié, on ne peut plus suivre)
Les temps passent et nous restons très loin, soit ignorants soit impuissants pour embrasser la pensée humaine.
Nina Simone Une révoltée dure par moments.

Amicalement
ulm47



Cher Ulm...je t'introduis à la "philosophie" du commentaire sur un site/communauté comme lpdp.

- Le poème lu est incroyablement diffèrent, touchant, parfait avec ses rimes, images, bla bla (ce n'est pas le cas du mien )
-l'auteur est un commentateur qui va lire tout, chaque soupir qui vient publié (ce n'est pas mon cas )
-l'auteur a autour un cercle magique de copains qui comment chaque soupir , alerte , joie (rare ), voeux...envie (beaucoup !!) (ce n'est pas-presque. mon cas )
-l'auteur est un goody goody qui laisse bisoux et appreciation en passant ( ce n'est pas mon cas, assez souvent )
-l'auteur ne casse pas les autres avec ses réflexions sur le lieu et ses modifications temporaires...( oui, c'est mon cas )

Alors, merci pour ton courage et pour avoir donné ton coup d'oeil à mon déversement .

Nina Simone à la fin de la chanson redevienne heureuse...comme moi

Merci pour ton passage qui m'a permit d'être une fois de plus ce que je suis : une galatea

Amicalement
galatea



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 895
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0450] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.