Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 325
Invisible : 0
Total : 331
· Varh · James · De Margotin · baguette · PA... · ode3117
12943 membres inscrits

Montréal: 16 déc 09:38:17
Paris: 16 déc 15:38:17
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Abondance Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
1691 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 11 oct à 19:49 Citer     Aller en bas de page

Ô Terre, du labeur humain ensemencées,
Tes entrailles, chauffant aux flamboyants soleils
Et ta soif s’abreuvant aux suintantes rosées,
Enfantent à foison froment et fruits vermeils.

Car, inlassablement, bêche, râteau et graines
S’unissent de concert avec le jardinier,
Affectueusement, lors de brèves semaines
Pour lancer au printemps ton cycle nourricier.

Quand l’automne survient, greniers, silos et granges
Se gavent à ras bords de tes surabondances,
Et l’humain applaudit ton divin Créateur

En apprêtant avec tes dons et tes largesses,
De succulents festins dignes d’un grand seigneur
Dans des ravissements débordant d’allégresses.

  Vivre un jour à la fois
lipe


Chercheur d'air
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
148 commentaires
Membre depuis
17 février 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 12 oct à 00:33 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé ton poème ensemencé d'allégresse, de tradition et de nostalgie.

lipe

  Mon cœur que j’ai condamné au silence pour haute trahison ne l’entend pas de cette oreille.
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
19549 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 oct à 05:38 Citer     Aller en bas de page

C'est bien agréable à lire, c'est ravissant. Ah ! les saisons...
Que les hommes protègent la terre le plus longtemps possible, dans de bonnes conditions.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
584 poèmes Liste
3399 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 12 oct à 06:58 Citer     Aller en bas de page

Repos et soins pour la Terre

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
212 poèmes Liste
12985 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 12 oct à 11:19 Citer     Aller en bas de page

agreable lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
goliath
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
324 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2011
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 13 oct à 04:02 Citer     Aller en bas de page

Merci pour les saisons

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
580 commentaires
Membre depuis
11 mai
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 13 oct à 07:15 Citer     Aller en bas de page

Un rare plaisir de lecture, tant ton poème est bien écrit et agréablement rythmé

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
2185 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 14 oct à 15:06 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ttm
Un bel hommage à notre terre nourricière.
J'aime
Merci
Christophe

 
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
1691 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 18 oct à 16:35
Modifié:  18 oct à 16:38 par Tristamourir
Citer     Aller en bas de page

lipe
Merci pour cet ensemencement susceptible de donner une riche moison.

Ode3117
Les hommes! Certains la protègent, d'autres la détruisent!

ODIN
Et elle se portera mieux pour notre plus grand bonheur

Mido ben
Merci d'être passé me lire.

Goliath
Une humble contribution au cycle des saisons.

Nico Navel
Merci pour cet amène commentaire.

Adrien Deluca
En voilà un qui sera bien servi.

Cidnos
Merci pour cette visite appréciée.

Amitiés sincères à chacun et chacune,

TTM











  Vivre un jour à la fois
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2782 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 21 oct à 18:25 Citer     Aller en bas de page

C'est tout le charme et l'odeur des richesses d'une terre encore fertile dans ton poème. Mais je n'ai pas connu le temps des abondances où les moissons étaient fêtées...et la terre, respectée.
J'ai aimé !

Amitiés...
Riaga....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
1691 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 25 oct à 20:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de RiagalenArtem
C'est tout le charme et l'odeur des richesses d'une terre encore fertile dans ton poème. Mais je n'ai pas connu le temps des abondances où les moissons étaient fêtées...et la terre, respectée.
J'ai aimé !

Amitiés...
Riaga....



Merci Riaga de ce commentaire très d'actualité. Espérons que les hommes sauront avoir plus de respect pour la Terre, cette mère nourricière qui les a si bien nourri naguère et qui le fait encore aujourd'hui, malgré tous les affronts que nous lui faisons subir.

Amitiés,

TTM

  Vivre un jour à la fois
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 157
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0311] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.