Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 48
Invisible : 0
Total : 54
· ❀ninette1952 · La Brune Colombe · ODIN · Tychilios · QUOIQOUIJE · Manu Desouza
13124 membres inscrits

Montréal: 15 févr 14:25:40
Paris: 15 févr 20:25:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Chronique d'une blessure annoncée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
10597 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 16 oct 2017 à 01:56
Modifié:  17 oct 2017 à 01:08 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Ça commence avec de tout petits riens
Des mots surtout
Qu’on voudrait anodins
Et qui sonnent comme des reproches
On les reçoit en plein visage
Comme une gifle
En plein ventre
Comme un coup de poignard

La blessure

Alors on se retrouve projeté en enfance
Comme un enfant pris en faute
De ne pas avoir vidé son assiette
De ne pas avoir rangé sa chambre

Et les « tu n’es pas comme ci… »
Ou les « tu es trop comme ça… »
D'aujourd'hui
S’engouffrent dans la plaie
… qui suinte…

  ISABELLE
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
168 poèmes Liste
1725 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
13 février
  Publié: 16 oct 2017 à 03:05 Citer     Aller en bas de page

Bonjour MASCHOUNE

Douleur quand tu nous tiens ...
Comme une plaie béante ravivée
Par des mots.
On pense être blindée
Mais les mots dits... sont maudits.
Et la "guerrière" que l'on pensait être,
N'est plus qu'une petite fille fragile.
Le passé nous rattrape toujours...

J'ai ressentie cette blessure vive
Dans ces strophes...

Bisous - MUSCADE

  MUSCADE
goliath
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
405 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2011
Dernière connexion
12 février
  Publié: 16 oct 2017 à 04:03 Citer     Aller en bas de page

Holà maschoune
Qu'il est fort et emprunt de réalité ton texte...
" De ne pas avoir vidé son assiette
De ne pas avoir rangé sa chambre
Et les « tu n’es pas comme ci… »
Ou les « tu es trop comme ça… »"

Les blessures d'enfance resté les plais les plus fragiles ...
Merci à toi

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
10597 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 16 oct 2017 à 05:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de MUSCADE
Bonjour MASCHOUNE

Douleur quand tu nous tiens ...
Comme une plaie béante ravivée
Par des mots.
On pense être blindée
Mais les mots dits... sont maudits.
Et la "guerrière" que l'on pensait être,
N'est plus qu'une petite fille fragile.
Le passé nous rattrape toujours...

J'ai ressentie cette blessure vive
Dans ces strophes...

Bisous - MUSCADE



Merci à toi Muscade d'avoir finement su lire entre les lignes ...

Amicales pensées vers toi

Citation de goliath
Holà maschoune
Qu'il est fort et emprunt de réalité ton texte...
" De ne pas avoir vidé son assiette
De ne pas avoir rangé sa chambre
Et les « tu n’es pas comme ci… »
Ou les « tu es trop comme ça… »"

Les blessures d'enfance resté les plais les plus fragiles ...
Merci à toi



Merci à toi aussi de ton passage sous ces lignes Goliath ...

Amicales pensées

  ISABELLE
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
4827 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
1er février
  Publié: 16 oct 2017 à 11:10
Modifié:  16 oct 2017 à 11:11 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Oui...
Quand notre monde s'écroule et qu'il nous ramène à l'enfance.
Bien vu

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
14866 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
15 février
  Publié: 16 oct 2017 à 11:15 Citer     Aller en bas de page

un poème
qui nous parlent
bonne soiree

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
10597 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 16 oct 2017 à 12:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lacase
Oui...
Quand notre monde s'écroule et qu'il nous ramène à l'enfance.
Bien vu



Citation de mido ben
un poème
qui nous parlent
bonne soiree



Merci à vous deux pour vos mots laissés sous les miens

  ISABELLE
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
141 poèmes Liste
3686 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 16 oct 2017 à 15:40 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Isabelle,
Triste début de semaine ou l'on confie à l'écriture l'espoir de se sentir un peu moins mal...
Tiens bon
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
K.O

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2016
Dernière connexion
8 janvier
  Publié: 16 oct 2017 à 15:48 Citer     Aller en bas de page

fuck tout ça tu sais qui tu es

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
10597 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 17 oct 2017 à 01:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Bonsoir Isabelle,
Triste début de semaine ou l'on confie à l'écriture l'espoir de se sentir un peu moins mal...
Tiens bon
jlouis



Jean-Louis, merci à toi d'avoir posé les mots justes ici ...

Amicales pensées vers toi

Citation de K.O
fuck tout ça tu sais qui tu es



Merci KO, ton commentaire franc me va droit au cœur

Amicales pensées

  ISABELLE
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
3519 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
14 février
  Publié: 17 oct 2017 à 02:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Isabelle,
les mots peuvent être une arme redoutable lorsqu'on veut rabaisser quelqu'un.
J'ai beaucoup aimé ton écriture sur le sujet.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
421 poèmes Liste
21399 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
15 février
  Publié: 17 oct 2017 à 03:21 Citer     Aller en bas de page

Les griffures mènent aux plaies et les cicatrices ne se referment jamais.
Bises MASCHOUNE; ODE 31 - 17
Un poème qui me touche profondément, j'ai pu constater autour de moi, bien des souffrances similaires.

  OM
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
10597 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 17 oct 2017 à 04:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
Bonjour Isabelle,
les mots peuvent être une arme redoutable lorsqu'on veut rabaisser quelqu'un.
J'ai beaucoup aimé ton écriture sur le sujet.
Amicalement
Pichardin



Merci de ton retour Pichardin.
Je veux juste apporter une précision : ces mots que j'évoque qui m'ont été dits
ne l'ont pas été dans le but de me rabaisser ...
C'est moi qui les ai mal reçus et j'ai éprouvé le besoin de l'écrire ...

Merci à toi d'être venu jusqu'ici

Citation de ode3117
Les griffures mènent aux plaies et les cicatrices ne se referment jamais.
Bises MASCHOUNE; ODE 31 - 17
Un poème qui me touche profondément, j'ai pu constater autour de moi, bien des souffrances similaires.



Un grand merci à toi ODE

_______

Amicales pensées vers vous deux

  ISABELLE
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
682 poèmes Liste
14750 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
15 février
  Publié: 18 oct 2017 à 04:21
Modifié:  18 oct 2017 à 04:23 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Alors on se retrouve projeté en enfance
Comme un enfant pris en faute
De ne pas avoir vidé son assiette
De ne pas avoir rangé sa chambre

Et les « tu n’es pas comme ci… »
Ou les « tu es trop comme ça… »
D'aujourd'hui
S’engouffrent dans la plaie
… qui suinte…



Chère Isabelle, les mots de nous lecteurs , des amis peuvent donner une sorte de confort mais si la plaie est profonde et continue à te faire souffrir, peut-etre ce serait meix chercher de l'aide.
Nos vies sont parsemées d'obstacles et si on ajoute une sensation d'insuffisance elle va devenir douleureuse.

Souvent j'evite de repondre aux poèmes qui demandent de l'écoute. mais j'aime ta sensibilité, tes poèmes qui refletent ta nature belle et genereuse, et j'espère que tu me pardonneras pour mes mots si ne sont pas assez sensibles , justes pour ton attente .



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
10597 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 18 oct 2017 à 07:04 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga
Alors on se retrouve projeté en enfance
Comme un enfant pris en faute
De ne pas avoir vidé son assiette
De ne pas avoir rangé sa chambre

Et les « tu n’es pas comme ci… »
Ou les « tu es trop comme ça… »
D'aujourd'hui
S’engouffrent dans la plaie
… qui suinte…



Chère Isabelle, les mots de nous lecteurs , des amis peuvent donner une sorte de confort mais si la plaie est profonde et continue à te faire souffrir, peut-etre ce serait meix chercher de l'aide.
Nos vies sont parsemées d'obstacles et si on ajoute une sensation d'insuffisance elle va devenir douleureuse.

Souvent j'evite de repondre aux poèmes qui demandent de l'écoute. mais j'aime ta sensibilité, tes poèmes qui refletent ta nature belle et genereuse, et j'espère que tu me pardonneras pour mes mots si ne sont pas assez sensibles , justes pour ton attente .



lilia



J'ai aimé tes mots sous les miens Lilia, un grand merci à toi

  ISABELLE
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
2574 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
14 février
  Publié: 19 oct 2017 à 02:35 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Isa
Un texte qui m'a accroché et qui dépeint une realité que nous sommes beaucoup à connaitre.
Bonne journée
Christophe

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
10597 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 19 oct 2017 à 02:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Bonjour Isa
Un texte qui m'a accroché et qui dépeint une realité que nous sommes beaucoup à connaitre.
Bonne journée
Christophe



Merci de ta visite sous mes mots Christophe

Amicales pensées

  ISABELLE
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
3164 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
14 février
  Publié: 19 oct 2017 à 06:26
Modifié:  19 oct 2017 à 06:26 par Drôle d'oiseau
Citer     Aller en bas de page

Un jour viendra où tu n'auras que des sourires...

Jiçé

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
10597 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 19 oct 2017 à 06:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de Drôle d'oiseau
Un jour viendra où tu n'auras que des sourires...

Jiçé



Merci à toi Jiçé

  ISABELLE
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
207 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
7 janvier
  Publié: 19 oct 2017 à 16:20 Citer     Aller en bas de page

Quand on est un être sensible, il y a des mots qui blessent profondément.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
10597 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 20 oct 2017 à 01:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Rousselaure
Quand on est un être sensible, il y a des mots qui blessent profondément.
Amitiés.



Merci à toi Rousselaure

  ISABELLE
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 851
Réponses: 31
Réponses uniques: 18
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

ils n'arrêtent pas de se regarder (Amour)
Auteur : mido ben
Dernière nuit (Amour)
Auteur : Jaikri
Douceur nocturne (Amour)
Auteur : Chrys Freux
Lessive (Autres)
Auteur : Adamantine
La foudre... ou rien. (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Nous deux (samamuse & Marguerite) (Collectifs)
Auteur : De Margotin
Une fin d'été très perturbée (Autres)
Auteur : josette
Crochetage (Autres)
Auteur : Adamantine
Trois haïkus (Autres)
Auteur : In Poésie
Comptine à l'oiseau (Autres)
Auteur : Jean-Louis
Quelques roses (Autres)
Auteur : Drôle d'oiseau
Entendez-vous la voix... (Autres)
Auteur : Jacques-Marie JAHEL
La décharge sauvage. (Autres)
Auteur : A.Belhirch
L'Égée mon cimetière (Autres)
Auteur : In Poésie
Un Soleil Sur Terre (Amour)
Auteur : mido ben

 

 
Cette page a été générée en [0,1173] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.