Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 26
13020 membres inscrits

Montréal: 21 oct 06:37:57
Paris: 21 oct 12:37:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Bullit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 31 oct 2017 à 06:49
Modifié:  31 oct 2017 à 12:59 par Emme
Citer     Aller en bas de page




Bullit



Le doigt chaussé d'un gant caressait la détente,
Attendant que l'humain veuille lâcher son chien,
Dans un geste très lent il trompe son attente,
En questionnant sa main sur les choix du destin.

Et le chien mord le cul de la douille impatiente,
Qui crache violemment le feu de sa colère,
L'ogive mise à nu, soudain devient démente,
Et fuit de son carcan poursuivie par l'enfer.

Elle remonte au temps des premières lueurs,
Que la vie a offert à tous ses lendemains,
Jusqu'au doux battement du sang qui vient du cœur,
Dévoilant le mystère de son dernier matin.

La mort qui a frappé, cruelle trouble-fête,
Fait claquer son acier comme l'écho d'un glas,
Et le fusil muet, a rabaissé la tête,
Celui qu'il a tué ne le connaissait pas.



  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
642 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 31 oct 2017 à 09:22 Citer     Aller en bas de page

Que de détails restitués!

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 31 oct 2017 à 14:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de ODIN
Que de détails restitués!



Bonsoir Odin,

Hahaha, en effet, les armes faisant partie de mes nombreuses passions je connais chaque détail d’a Peu près n’importe laquelle. J’espere Que cet écrit t’aura plu

Merci pour ton partage


Amitie,

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
21022 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 31 oct 2017 à 15:15 Citer     Aller en bas de page

Et le fût du canon met pour se refroidir, un certain temps.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 1er nov 2017 à 01:09 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Et le fût du canon met pour se refroidir, un certain temps.
Bises amicales ODE 31 - 17



Bonjour Ode,

C’est tout à fait exact tous les canons mettent un certain temps pour se refroidir. Merci d’etre Passée sous mes lignes

Plein de bises

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 1er nov 2017 à 06:42
Modifié:  1er nov 2017 à 06:50 par Shovnigorath
Citer     Aller en bas de page

Citation de Adrien Deluca
J'apprécie l'exercice, fort bien mené avec moult détails mais, étant un farouche partisan de l'interdiction de détenir une arme à feu, pour l'abrogation du deuxième amendement de la Constitution des États-Unis, il me semble que la publication d'un tel poème est déplacée.

11567 morts par balle auxUSA en 2017



Bonjour Adrien et bienvenue sous mes lignes.
Ceci est un poème qui n’a de prétention qu’un descriptif de journaleux : un faîte. Je n’ai en aucun cas suggéré d’acquerir Une arme à feu ou pas, et à ma connaissance je n’ai incité à rien du tout. J’aurais pu terminer en parlant d’un gibier et vous auriez peut être contré par rejet de la chasse.
Détendez vous je suis pacifique et pacifiste mais en aucun cas muet.

Mon amitie,

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Ali
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
617 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2017
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 1er nov 2017 à 13:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sylvain,

Bravo, c'est la première que je lis des armes si bien bien rimées, je veux dire aussi délicatement...

Tu écris sur tout : Être universel semble être ton Thème, et depuis que je te lis l'objectif est atteint...

Bien amicalement

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
3395 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 1er nov 2017 à 13:34 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Sylvain,

J'ai aussi pensé aux combattants qui donnaient, de manière anonyme parfois, la mort à coup de Lebel ou autres Berthier
(Je prépare une exposition pour les commémorations du Centenaire de la Grande Guerre en novembre 201
amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
goliath
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
377 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2011
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 1er nov 2017 à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Et la mise a feu de ce poème, de ces vers décrive à la perfection cette arme..
Merci pour ce tableau , pour mon imagination , même si cette arme et si destructrice

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 1er nov 2017 à 17:58
Modifié:  1er nov 2017 à 18:01 par Shovnigorath
Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Bonsoir Sylvain,

J'ai aussi pensé aux combattants qui donnaient, de manière anonyme parfois, la mort à coup de Lebel ou autres Berthier
(Je prépare une exposition pour les commémorations du Centenaire de la Grande Guerre en novembre 201
amitiés
jlouis



En effet mes lignes décrivent l’outil macabre d’un sniper ce qui, malheureusement était utile à tous les camps pendant toutes les guerres. Fais moi savoir où et quand ton expo prendra place et je te promets que si je peux me déplacer, je viendrai avec plaisir. Merci pour ta lecture JLouis

Amitie


Citation de goliath
Et la mise a feu de ce poème, de ces vers décrive à la perfection cette arme..
Merci pour ce tableau , pour mon imagination , même si cette arme et si destructrice



Je suis content que ce poème un peu hors norme t’aie plu
Et je te remercie pour ce très gentil commentaire de soutien.

Amitie

Merci à vous deux de m’avoir lu

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
401 poèmes Liste
12227 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 2 nov 2017 à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui m'a peut-être moins accrochée que les autres mais que je trouve d'excellente facture et très agréable à lire.
La vie poétique serait morose s'il n'y avait à lire que des poèmes d'amours ou d'une tristesse sans nom.

Merci pour ce moment de lecture.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 2 nov 2017 à 12:27
Modifié:  2 nov 2017 à 12:32 par Shovnigorath
Citer     Aller en bas de page

Citation de Ali
Bonjour Sylvain,

Bravo, c'est la première que je lis des armes si bien bien rimées, je veux dire aussi délicatement...

Tu écris sur tout : Être universel semble être ton Thème, et depuis que je te lis l'objectif est atteint...

Bien amicalement



Merci Ali pour ces mots tres forts qui me touchent, j’espere continuer d’etre a la hauteur de mon exigence.

Amitie

Citation de Adamantine
Un poème qui m'a peut-être moins accrochée que les autres mais que je trouve d'excellente facture et très agréable à lire.
La vie poétique serait morose s'il n'y avait à lire que des poèmes d'amours ou d'une tristesse sans nom.

Merci pour ce moment de lecture.



Merci Adamantine d’etre passée fidèlement sous mes vers,
Il est vrai qu’un peu de diversité permet d’entretenir l’interet,
Un peu comme l’amour dirais je
Amitie


Merci a vous et a tous ceux qui me font l’honneur de me lire



  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
263 poèmes Liste
4472 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 2 nov 2017 à 13:22 Citer     Aller en bas de page

un poème qui a sa propre violence, le dormeur du val de Rimbaud m'est revenu à l'esprit. la poésie doit bousculer les consciences et nous faire sortir de notre petit confort.

Amitiés

Yvon

  YD
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 2 nov 2017 à 14:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D
un poème qui a sa propre violence, le dormeur du val de Rimbaud m'est revenu à l'esprit. la poésie doit bousculer les consciences et nous faire sortir de notre petit confort.

Amitiés

Yvon



Merci Yvon pour la clairevoyance de ta perception
Je suis a plusieurs annees lumieres derriere Rimbaud
Mais j’aime sortir des sentiers battus chaque fois que c’est possible.

Amitie

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
2479 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 6 nov 2017 à 07:49 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sylvain
Franchement ... c'est un belle description poétique d'un coup de feu... tu manies formidablement bien les mots.
Ma préférence va à la troisième strophe ... pour imager le temps que met la balle pour atteindre la cible.
Et mon vers préféré :

Citation de Sylvain
Et le chien mord le cul de la douille impatiente


Merci à toi
Bonne journée
Christophe

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 6 nov 2017 à 12:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Bonjour Sylvain
Franchement ... c'est un belle description poétique d'un coup de feu... tu manies formidablement bien les mots.
Ma préférence va à la troisième strophe ... pour imager le temps que met la balle pour atteindre la cible.
Et mon vers préféré :

Citation de Sylvain
Et le chien mord le cul de la douille impatiente


Merci à toi
Bonne journée
Christophe



Merci Christophe,

Hahaha, le sujet est un peu hors norme mais j’avais envie de la faire vivre cette balle puisque je ne tire plus depuis longtemps. Je suis content qu cela t’aie plu et j’espere Intéresser tes lectures plus souvent

Amitie,

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 425
Réponses: 15
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0518] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.