Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 314
Invisible : 0
Total : 314
12945 membres inscrits

Montréal: 20 nov 23:26:34
Paris: 21 nov 05:26:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Petit bourgeon Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
250 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 7 nov à 18:23
Modifié:  8 nov à 02:32 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Comme un jeune bourgeon accroché à son arbre,
Je te salue la vie, je te reconnais bien ;
A sa tempe se bat une veine de marbre,
On lit dans ses yeux clairs qu'elle revient de loin.

Quand s'ancre dans le sol une frêle racine,
Qui cherche tout au fond un peu d'eau et de sel,
La terre mère alors se réveille et dessine,
De ses mille couleurs, un immense arc-en-ciel.

J'attends avec mon âme et c'est ma main qui tremble,
Quand je frôle sa joue comme une aube de blé,
Je serre contre moi quelqu'un qui me ressemble
Et de si différent, j'en ai le cœur navré.

Dans le matin qui luit, c'est la métamorphose,
L'avenir est tapi dans son écrin d'argent,
Encore enchevêtré dans un bouton de rose,
Un léger fil de soie flottant au gré du vent.

Insouciante, elle va, s'en vient et se promène,
Le regard bleu perdu au-delà de la mer,
J'ai peur et j'ai si mal car c'est elle que j'aime,
Pourtant je bois parfois un thé au goût amer.

Quand l'automne a surgi dans la campagne humide,
Un septembre de rouille à mon lit s'est penché,
Je suis prête à le suivre et ma tête se vide,
De simple nostalgie, il a su m'habiller.

A bord de son navire, elle est le capitaine,
Sans espoir de retour, elle est le maître à bord.
Battant le pavillon vers la rive lointaine,
Et je n'ai ni regret ni le moindre remords.

 
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
8220 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 8 nov à 02:34 Citer     Aller en bas de page

Un plaisir de lecture caché sous de splendides images

Merci à toi Authilie

Amicales pensées

  ISABELLE
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
250 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 8 nov à 02:38 Citer     Aller en bas de page

Merci Isabelle, un plaisir de te retrouver ici, toujours aussi attentive.

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
3976 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 8 nov à 11:06 Citer     Aller en bas de page

Joli tout plein

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
353 poèmes Liste
19369 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 8 nov à 14:17 Citer     Aller en bas de page

Effectivement, une très plaisante lecture et la fin me plaît beaucoup
Bien amicalement ODE 31 - 17
Des mots enchanteurs pour décrire le contenu de ce poème

  OM
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
250 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 8 nov à 17:14 Citer     Aller en bas de page

Lady et Ode, je vous remercie.

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
184 poèmes Liste
3126 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 9 nov à 11:04 Citer     Aller en bas de page

Quand l'amour nous emporte..

  "Écrivez ce qui vous gêne, en particuliers si cela ne gêne que vous."
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
1663 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 9 nov à 21:00 Citer     Aller en bas de page

Très belle lecture. J'ai aimé forme et fond.

Merci.

Tristamourir

  Vivre un jour à la fois
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
250 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 10 nov à 08:07 Citer     Aller en bas de page

Merci d'être passés, Colombe et Tristamourir.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
2165 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 14 nov à 07:50 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien aimé lire ... cette bataille entre la tristesse et l'amour.
Et j'ai bien aimé que l'amour gagne à la fin.
Bonne journée
Christophe

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 93
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0323] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.