Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 84
Invisible : 0
Total : 88
· QUOIQOUIJE · gillesdepont · Hubix-Jeee
Équipe de gestion
· In Poésie
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 12:57:25
Paris: 7 déc 18:57:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: La Peine de Porcelaine Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
192 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 9 nov 2017 à 11:09
Modifié:  14 oct 2018 à 14:35 par Saphariel
Citer     Aller en bas de page





La Peine de Porcelaine

Lorsque l’angoisse crise en mon crâne
Apocalyptique Porcelaine au sang-froid
Je ferme l’ouïe le toucher et me pâme
Dans l’étroite nuit où festoie son effroi

Lorsqu’en sous-peau culmine l’infâme
L’hystérie du Molosse notre dualité
J’unis lèvres et cœur d’austères flammes
Cachetant le Chaudron de l’infertilité

Et lorsque ses yeux reflètent l’injustice
D’un ventre enfantin de son étiolement
Qu’en mes yeux fuient ses larmes de cilice
Je m’embrase et m’use d’en être l’élément

Et me consume d’en être le fondement…




  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
260 poèmes Liste
8814 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 10 nov 2017 à 02:55 Citer     Aller en bas de page

bonjour SAPHARIEL
est-ce un cri qui attend quelque chose ?
est-ce des vécus qui aimeraient des accompagnements ?
un texte qui laisserait luire des sorties... pourquoi pas ?

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
146 poèmes Liste
3350 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 10 nov 2017 à 13:52
Modifié:  10 nov 2017 à 13:53 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

....Comme un écho...faïence et porcelaine réunis. Et tu t'en doutes...quelles raisonnances...
C'est magnfiquement écrit...tout est dit.

Je l'emporte aussi....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
192 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 14 oct 2018 à 14:35 Citer     Aller en bas de page

Merci infiniment...

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 538
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0341] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.