Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 313
Invisible : 0
Total : 313
12945 membres inscrits

Montréal: 20 nov 23:24:05
Paris: 21 nov 05:24:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les Enfants Cibles Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
106 commentaires
Membre depuis
17 janvier
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 9 nov à 11:24 Citer     Aller en bas de page





Les Enfants Cibles

Connaissez-vous Les enfants Cibles ?
On les accroche sur des murs de granit
Pour y décocher nos flèches savamment
Empoisonnées du venin de nos faiblesses

Les enfants cibles ont le regard irascible
De ces nobles lacs aux profondeurs sans limite
Dont les parois s’effritent inexorablement
Laissant entrevoir leur prématurée vieillesse

En leurs crânes laboure une tristesse impassible
Nuit et jour leurs cris silencieux s’agitent
En leurs gestes une quête d’amour les consumant
Et sous le faciès un duel immortel se dresse

Ils sont le radeau d’un naufrage impossible
Fouettés par de vénéneuses caresses météorites
Car l’amertume se mêle à l’amour inévitablement
Elle est voleuse sinistre l’esprit d’une aisée paresse

Pourtant si l’on savait tendre Une Main Sensible
À tous ces nobles cœurs à l’apparente stellite
Pour y décrocher toutes ces flèches inconsciemment
Forgées tout au long de leur jeunesse

Nous ferions de leurs vies un bel edelweiss…



  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4935 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 10 nov à 02:50 Citer     Aller en bas de page

bonjour SAPHARIEL (pourquoi ce pseudo ?)
ton texte est merveilleux
aurait-il pu offrir quelques cheminements
pour transformer ces lardes en jets d'éros.
en gratuité ?
ou pour en attendre des remerciements ?

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
2763 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 10 nov à 13:42 Citer     Aller en bas de page

Merci....plus que touché...c'est un magnifique cadeau...

Bises...


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
793 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 10 nov à 15:24 Citer     Aller en bas de page

Salutation Saphariel

Du feu entre les lignes
De l'amour caché entre des mots
Un beau texte à réflexion

Merci pour le partage



PA…

 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
576 poèmes Liste
3374 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 11 nov à 04:42 Citer     Aller en bas de page

Nous ferions de leurs vies un bel edelweiss…magnifique phrase

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 172
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0197] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.