Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 319
Invisible : 0
Total : 320
· Poésidon
12944 membres inscrits

Montréal: 20 nov 20:00:22
Paris: 21 nov 02:00:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: On se promènera (60 vers) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
8 août
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 14 nov à 15:44
Modifié:  16 nov à 10:07 par Chrys Freux
Citer     Aller en bas de page

On se promènera


On se promènera,
Les pieds nus caressant l'herbe,
Les mains l'écorce, les tiges, les feuilles, les fleurs,
Redécouvrir la terre mère,
La magie de la vie ;

On se promènera,
Le long d'un petit ruisseau,
Écouter l'eau murmurer,
Découvrir les reflets des arbres,
Attraper les fleurs nageant vers l'océan ;

On se promènera,
Là où de sublimes fleurs bordent le chemin,
Tapis de mousses de la douceur de la chevêche,
Où se déposent les pétales,
Emmenés par la danse du vent ;

On se promènera,
A la cime des plus nobles des arbres,
Pour s'envoler léger comme les nuages d'été,
Voler, planer, plonger, libre, libre,
Libre d'admirer, de contempler, d'aimer ;

On se promènera,
Là où le temps prend son temps,
Où un regard brûle pendant une éternité,
Où les moments s'allongent jusqu'à se perdre,
Au cœur et loin de tout ;

On se promènera,
Là où le soleil brille la nuit,
Rayonnant les arbres s’entrelaçant,
Élevant des lianes fleuries,
S'ouvrant aux aurores ;

On se promènera,
Sous les étoiles,
Illuminés par une flamme,
Dont les reflets s'illuminent dans la lueur,
Des yeux brillant de mille feux ;

On se promènera,
Là où les abeilles papillonnent,
Où les oiseaux se cajolent le matin,
Où les gouttes d'eau s'offrent comme des perles,
Où l'amour se partage à chaque sourire ;

On se promènera,
Sous les prouesses des virtuoses,
Emplissant le silence,
Bercé par ta douce voix,
Promesse de bonheur ;

On se promènera,
Lorsque le soleil se lève,
Quand la vie reprend vie,
Regarder si la lune devient rouge ou orange,
Si tes yeux illuminent ou s'illuminent ;

On se promènera,
Guidé par mon cœur,
Perdu et loin dans les rêves,
Dans les paysages mythiques et imaginaires,
De la splendeur de la lueur de tes yeux bonheurs ;

On se promènera,
Au plus profond de notre imagination,
Où il pleut des pétales de roses,
Où le temps se fixe avec les plus beaux moments,
Où je pourrai voler dans tes yeux.


[Envol au crépuscule]

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
goliath
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
286 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2011
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 14 nov à 16:11 Citer     Aller en bas de page

J'ai pris beaucoup de plaisir et adoré me promener le long de ce poème magnifique

Quelle beauté, quelle qualité .
Mais surtout quelle plume

Au plaisir

 
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
8220 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 15 nov à 02:44 Citer     Aller en bas de page

Si je devais ne retenir qu'une strophe, ce serait celle-ci :

"On se promènera,
Là où le temps prend son temps,
Où un regard brûle pendant une éternité,
Où les moments s'allongent jusqu'à se perdre,
Au cœur et loin de tout"


Mais tout me plait dans ton poème Chrys Freux, j'aime cette promenade
pleine de promesses !

Merci à toi

  ISABELLE
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4935 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 15 nov à 04:03 Citer     Aller en bas de page

moi aussi.

 
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
8 août
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 15 nov à 15:05 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir golitath,

Cela me fait très plaisir de lire que tu as adoré mon poème !
Et un grand merci pour ton compliment, exagéré bien sûr.




Bonsoir Maschoune,

Je suis d'accord avec toi. C'est cette strophe qui fait rêver. J'espère cependant que qu'une petite chevêche prendra un jour mes promesses.
Merci pour ton commentaire !




Bonsoir samamuse,

Merci de m'avoir lu et commenté ! Ton passage me fait toujours plaisir !




Chrys

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
353 poèmes Liste
19369 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: Hier à 12:14 Citer     Aller en bas de page

J'ai tardé à répondre et je m'en veux d'être passée à côté d'un poème qui me scotche, que de belles promenades, c'est ce que je voudrais faire moi aussi, avec des amis qui respectent la nature et la trouve si belle, quand des idiots ne viennent pas la meurtrir.
Un petite chevêche tu risques de la rencontrer.
Il y a un très joli livre que j'ai pu apprécier " La nuit des hulottes " Si tu as l'occasion de le trouver.
Bises amicales ODE 31 - 17
Je vais le relire ce poème, histoire de bien m'imprégner de ces merveilles.

  OM
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
8 août
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: Hier à 17:09 Citer     Aller en bas de page

Bonjour ODE 31 - 17,

Surtout ne t'en veux pas, tu as quand même fini par te promener par ici, et cela me fait très plaisir !
Je te souhaite de pouvoir réaliser quelques promenades avec d'autres amoureux de la nature. J'avoue que ce n'est pas aussi plaisant avec des personnes qui ne s'y intéresse pas ...

Par contre, je ne connais pas le livre " La nuit des hulottes ". J'irai le regarder à l'occasion. Merci du conseil !

Chrys,

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 77
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0312] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.