Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 27
13020 membres inscrits

Montréal: 21 oct 06:38:33
Paris: 21 oct 12:38:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ravines Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 20 nov 2017 à 16:12
Modifié:  20 nov 2017 à 18:31 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Ravines


Les rides sont des lits de rivières en larmes,
Creusées par les soucis et les chagrins d’amour,
Elles sont les non-dits, la reddition des armes,
Les chemins de la vie avec tous ses détours.

Les cals sont les cailloux que la vie a semés,
Ils tracent le parcours d’un chemin de servage,
Ils sont les porte-poux des espoirs égarés,
Qui ont, non sans bravoure, aboli l’esclavage.

Et puis les courbatures au carrefour des os
Qui grincent de douleurs jusqu’aux mains qui se ferment,
Comme des moisissures sur de vieux oripeaux
Qui cachent les couleurs aux yeux qui se promènent.

Enfin la maladie cette cartomancienne,
Qui envahit le temps qui nous reste à rêver,
Elle nous a bonni des prophéties anciennes
Qui sont nées de la vie pour mieux nous condamner.

Et moi je vous le dis, oubliez donc vos peines,
Soyez lent comme un boutre et vous irez plus vite,
Aimez vos ennemis et bannissez la haine,
La vie est bien trop courte pour la vivre petite.


  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Poésidon Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Un grand homme cache une grande femme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
91 commentaires
Membre depuis
20 novembre 2017
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 20 nov 2017 à 22:01 Citer     Aller en bas de page

Splendide poème ! Bravo l'artiste!

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 21 nov 2017 à 00:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Poésidon
Splendide poème ! Bravo l'artiste!



Bonjour Poésidon, merci pour ce happy clapping hands
Qui me va droit au cœur.

Amitie,

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 21 nov 2017 à 01:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lipstick Cindy
Je vais éviter les superlatifs en te disant seulement et simplement que j'aime beaucoup ce que t'as écrit
C't' pas nouveau mais celui-ci pour moi il sonne comme "R...." (j'écris pas le nom pour que le comment il soit pas censuré pour auto publicité)
Rides cals courbatures maladies tu dresses un tableau de ce qui m'attend pas vraiment fun
Je me demande finalement si Jimi Hendrix Kurt Kobain Jim Morrison Janis Joplin et Amy Winehouse n'étaient pas dans le vrai en brûlant la chandelle par tous les bouts



Bonjour Cindy,

Tout d’abord merci pour ton appréciation , ensuite ce tableau ne s’adresse à personne en particulier, même pas à moi qui n’ai ni rides ni cals ni courbatures et j’ai encore 1ssez de forces pour entrer en compétition avec pas ma de jeunes gens
Donc n’anticipe pas, vis ta vie tranquille et aussi sainement que possible, bruler la chandelle par les deux bouts pour raccourcir la vie c’est un3 pensee de looser que tu n’es PAS !!!

Reçois toute mon amitie,

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 21 nov 2017 à 23:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de LuckyB
Encore un très beau texte. Merci Sylvain pour cela.

Mes sincères amitiés.

Luc



Bonjour Luc,
Merci pour avoir lu et apprécié cet écrit, je suis content
Que nous l’ayons partagé.

Sincère amitié,

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 21 nov 2017 à 23:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lipstick Cindy
T'inquiète c'était juste une réflexion genre spéculation philosophique



Merci pour cette précision Cindy, cela me rassure

Bizzz amicales

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
6 juillet
  Publié: 23 nov 2017 à 13:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sylvain !

Bien que je reconnaisse la justesse des mots exprimés avec
toujours la même verve, je ne me sens par tellement en phase
avec ce poème, donc ce n'est pas mon préféré.

Heureuse de vous lire, car chez Vous, en trouve toujours quelque
chose à "ruminer" pour approfondir, car je suis lente.

Vous disant à bientôt, bien amicalement.

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 23 nov 2017 à 16:30 Citer     Aller en bas de page

Citation de baguette
Bonjour Sylvain !

Bien que je reconnaisse la justesse des mots exprimés avec
toujours la même verve, je ne me sens par tellement en phase
avec ce poème, donc ce n'est pas mon préféré.

Heureuse de vous lire, car chez Vous, en trouve toujours quelque
chose à "ruminer" pour approfondir, car je suis lente.

Vous disant à bientôt, bien amicalement.



Bonsoir Madeleine,
Parfois il faut lire sans rapprocher la lecture de sa propre histoire, cela peut en diminuer l’interet. Il n’y a rien à ruminer sinon de vivre à fond ce qui nous est offert avec la foi en vous même car vous êtes admirable.

Amitie,

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 333
Réponses: 7
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0373] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.