Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 274
Invisible : 0
Total : 277
· jeromenardi · Hubix-Jeee · MUSCADE
13333 membres inscrits

Montréal: 28 oct 05:01:33
Paris: 28 oct 10:01:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (mai 2020) : "Regard" :: En joue ! Feu ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
278 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 10 mai à 09:56
Modifié:  13 mai à 02:38 par monthery
Citer     Aller en bas de page

ou: "Le coup de grâce"


Menée au petit matin
au poteau pour qu’on l’attache
redoutant qu’on ne la touche

garde son minois mutin
ayant (espionne fantoche)
renseigné de ses potins

innocents l’officier boche
trop content de ce butin
acquis de si belle bouche.

Lorsque ses yeux on lui bande
ultime œillade elle envoie
troublant l’escorte qui bande
impeccable au garde à vous !

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
799 poèmes Liste
22745 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 10 mai à 12:27 Citer     Aller en bas de page

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Quitterie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
269 commentaires
Membre depuis
9 juin 2018
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 11 mai à 03:46
Modifié:  11 mai à 03:48 par Quitterie
Citer     Aller en bas de page

J'aime tous les mots, mais certains, comme "boche", qui étaient déjà bien moches à leur naissance (à ce propos : pourquoi l'officier ne serait-il pas moche plutôt que b....), me donnent vite des nausées, surtout en 2020.

Même Barbara l'avait compris dès 1964 :

Göttingen

 
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
278 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 11 mai à 05:36
Modifié:  11 mai à 11:49 par monthery
Citer     Aller en bas de page

J'admets avec plaisir tous les commentaires, surtout ceux venant des personnes délicates à qui mes textes donnent des nausées et qui auraient ignoré l'avertissement.
Comme vous dites, nous sommes en 2020 et il y a plus de cent ans qu'on ne fusille plus d'espionne.
Peut-être fallait-il expliquer que Mata-Hari vivait à une époque où le mot "boche",était (hélas!) d'usage? Mais vous croyez qu'un Allemand serait plus flatté qu'on le trouve moche?

m.

 
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 11 mai à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
juste une petit précision sur le terme boche, qui si il est bien moche, traduit un intitulé d'un peuple à un autre, à une certaine époque, dans un certain contexte qui me semble être celui que décrit ce poème.
La boche est en fait une grosse boule en bois qui vient de Bocha, en franco-provençal désigne une boule en bois, comme celle que l’on lance dans un jeu de quilles. Le préfixe Al (pour allemand) c'est ajouté au moment de la guerre de 1870 qui a donné Alboche soit Allemand tête de bois. Ce qui faisait à la fois référence à des personnes de fort caractère, obtues et à la forme de leurs casques à cette époque qui pouvait évoquer une boule... A la guerre de 14-18 le Al se perd et le sens du mot aussi pour simplement définir les Allemands de manière très péjorative...
Je trouve que un mot une fois éclairé peut reprendre de la signification et porter moins de jugement quel qu'ils soient.
Amicalement
Philippe

  Ori
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1236 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 11 mai à 13:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Monthery,
C'est un poème très réussi que tu nous présentes là.
Il dérange autant que le destin de Mata Hari.
Il sonne vraiment juste pour moi.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Quitterie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
269 commentaires
Membre depuis
9 juin 2018
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 12 mai à 05:28 Citer     Aller en bas de page

Citation de monthery
J'admets avec plaisir tous les commentaires, surtout ceux venant des personnes délicates à qui mes textes donnent des nausées et qui auraient ignoré l'avertissement.
Comme vous dites, nous sommes en 2020 et il y a plus de cent ans qu'on ne fusille plus d'espionne.
Peut-être fallait-il expliquer que Mata-Hari vivait à une époque où le mot "boche",était (hélas!) d'usage? Mais vous croyez qu'un Allemand serait plus flatté qu'on le trouve moche?

m.



Les officiers, all'mands ou autres, avaient peut-être, en leurs habits, une bien belle et fière allure en condamnant Mata Hari après l'avoir manipulée au propre comme au figuré ; une chose est sûre cependant, c'est que toutes leurs manigances plus qu'élégantes ont été moches, il eut donc été justifié, sans même à peine forcer le trait, d'attribuer cet adjectif à l'un ou l'autre des côtés que délimitaient les tranchées : les chances, alors, d'être équitable vis-à-vis des protagonistes et de leur cruauté à tous eurent ainsi été réunies, et le petit avertissement prévenant les âmes innocentes que le texte pouvait choquer aurait donc été superflu, car depuis quand la volupté de toute une escorte qui bande peut révulser les esprits tristes ou les âmes les plus curieuses ?
Votre (hélas !) clarifie les choses.

Pour ori : tous les mots ont une étymologie qu'il convient toujours d'explorer ; la contextualisation est souvent nécessaire aussi, c'est pour cela qu'en 2020 il est permis de juger le mot "b..." à l'aune de l'histoire et de notre époque : il est bien moche. L'emploi des mots n'est jamais innocent et il est heureux que des personnes en chair et en os les lisent en vrai et le rappellent : il ne s'agit alors pas de censure, mais d'une saine discussion (comme ici) ; ce qui est rarement le cas sur certaines plateformes où l'intelligence artificielle automatise la bêtise sans jamais avoir de nausées.

 
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
278 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 13 mai à 01:27
Modifié:  13 mai à 09:48 par monthery
Citer     Aller en bas de page

Chère Quitterie, je ne puis retenir, pour mon poème, la suggestion que vous me faite de substituer "moche" à "b...". Vu le contexte on verrait tout de suite ce qu'on voudrait cacher, sans parler de la rime appauvrie qui a aussi droit au chapitre.
Pour situer un poème , on est bien obligé d'employer les mots de l'époque, aussi déplaisants soient-ils, ou alors, on risque l'anachronisme.
Encore une fois je vous remercie de votre franchise.

Merci Aude, avouez que cette espionne était bien "bandante" elle aussi!

Merci ori, pour ces utiles précisions.

Merci Chlamys d'avoir aimé tout simplement. Je comprends que tu t'apitoies sur Mata- Hari, ce ne fut pas la seule qui fut fusillée à l'époque, mais la plus célèbre.

m.

 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2808 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 22 mai à 09:12 Citer     Aller en bas de page

Belle écriture!

 
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
278 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 24 mai à 01:02 Citer     Aller en bas de page

Merci de votre bonne lecture,

m.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1759 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
6 septembre
  Publié: 24 mai à 09:26 Citer     Aller en bas de page

Merci du partage, Monthéry. J'apprécie toujours ton style. A bientôt !

 
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
278 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 24 mai à 15:38 Citer     Aller en bas de page

Merci de ta fidélité, mon cher Jean-Claude,

m.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 366
Réponses: 11
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0385] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.