Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 353
Invisible : 0
Total : 359
· Drôle d'oiseau · Lafleurquirime · ARTISTE DE L'ART · alouette 33 · Pascal · Rousselaure
12945 membres inscrits

Montréal: 18 déc 15:28:38
Paris: 18 déc 21:28:38
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Orients Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
suchni9

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
2 septembre
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 6 déc à 16:21 Citer     Aller en bas de page

Orients


Et je suis parti chercher
Les miracles endormis
Pauvre errant abandonné
Sur les routes de la vie
Par un tendre soir d’été

Car je ne connaissais rien
De ces mondes lumineux
Ni du sinueux chemin
Qui m’a mené jusqu’à eux
Comme un filet de destin

Jeune et avide de rêves
J’ai baigné mes yeux d’étoiles
Mes pieds labourant la grève
J’ai cru voir lutter les voiles
Contre le vent qui se lève

J’ai respiré le Soleil
(Au risque d’être brûlé)
Qui parfois dans mon sommeil
Descend venir me bercer
Dans un doux frisson d’abeille

Et moi je tendais l’oreille
Attiré par la lumière
De ce grand torrent de paix

Qui sa robe de vermeil
Etendait sur cette Terre
Le temps d’un dernier baiser

Mais par je ne sais quelle Ire
Foudroyé dans mon attente
Je suis tombé dans la Nuit
Insensible et insolente
Où rampent mes souvenirs

T’ai-je trouvé, toi, la Grâce
Dans ces profondeurs malsaines
Est-ce toi qui me fis face
Dans la brume des ténèbres
Tu m’as fait bien trop de peine
Et ta mémoire funèbre

N’est qu’un languissant regret
Tu t’essouffles, ballotée
Par les vents de la fortune
Tu te noies dans l’amertume
Et tu noies ma volonté

La silhouette des dunes
Agite un bras si bien fait
Qu’en moi l’Origine exulte
Que j’oublie ce que j’étais
Me purge de ces rancunes
Et me livre à son tumulte

Eclairs tempête et orages
J’ai percé votre secret
Ecarté tous vos mirages
Quitté sans foi le rivage
Et rejoint vos bords enflés

En une nuit de carnage
De lutte amère et de larmes
Encens ! J’ai rendu les armes
Et me suis laissé tomber
Contre vos mystiques barmes

Dans vos mystes enivrants
Dans vos infinies forêts
Je me suis vu frémissant
Puis le vent m’a emporté

Alors songez fille amère
A brûler les cieux mourants
A crever leur voile d’air
Tant qu’il en est encor temps

Ou les berges des saisons
Refermeront devant vous
Les murs de corne et d’ivoire
Et vous ne pourrez plus voir
Qu’illusoires floraisons
Par le prisme ardent du fou

C’est à vous que je m’adresse
Vous l’indomptable jeunesse
Vous la convulsion d’espoir

Il faut plonger dans l’ivresse
De ce monde qui s’affaisse
Autant que dure le soir

 
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
8471 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 7 déc à 03:30 Citer     Aller en bas de page

Une belle écriture et de belles images sous tes mots

Merci à toi

  ISABELLE
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
2918 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 7 déc à 03:32 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien aimé merci pour le partage...

Mes amitiés Yvon

 
suchni9

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
2 septembre
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 13 déc à 16:36 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup à vous pour ces réponses ! ☺

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 79
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0311] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.