Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 233
Invisible : 0
Total : 233
13159 membres inscrits

Montréal: 10 déc 20:31:59
Paris: 11 déc 02:31:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: 44800 N°1 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
263 poèmes Liste
8824 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 22 déc 2017 à 09:08
Modifié:  2 jan à 09:11 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

ESTUAIRE DE LA LOIRE EN FRANCE.

« Maintenant, ici, que vais-je pouvoir t’écrire ? »
De cette commune* qui borde Nantes* et Orvault*,
Traversée par la Chézine* où l’eau peut courir.
Avec quatre secteurs, chacun d’eux est beau.

Le secteur « nord » est résidentiel*
Le secteur « est » est populaire*, et fait de tours,
« Ouest » est rural* devenant résidentiel
Le « sud » est industriel*, l’ancien de toujours.

Certains jeunes partent à Nantes, restent les retraités.
Tous les carrefours sont devenus des ronds points*.
Les commodités*, sont bien réalisées.

Le tiers, est fait de forêts* et de verdure
Les équipements sportifs nombreux, et très vite joints,
Zénith, toutes écoles* et commerces*, ont de l’allure.

Les Herblinois*, aimeraient vous recevoir,
Comme pour les visites du nord, on pleure au départ.

pour les (*) les demander en commentaires.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
22024 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 22 déc 2017 à 13:49 Citer     Aller en bas de page

Comme tu parles si bien de ce qui est près de Nantes ( ville que Barbara a si bien chanté, pour son père ) moi dès que je le pourrai, je parlerai de ma ville de naissance, si riche historiquement et que je garde dans mon coeur.
Merci pour ton écrit.
Merci SAM
ODE 31 - 17

  OM
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
263 poèmes Liste
8824 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 23 déc 2017 à 01:40 Citer     Aller en bas de page

je ne peux plus voyager...pour raisons de santé.
ma femme à cause de mes enfants est maintenant en maison de retraite.
je suis devenu comme un veuf, tout autour de moi, dans mon enclos,
me la rappelle, j'ignore si je ne suis pas devenu une ingérence
en venant la voir tous les deux jours.
je n'arrive pas à reprendre des enfoullements, je dois tout reconstruire, en évitant les postes à représentations et de responsabilités qui pourraient me devenir des carcans.
alors j'ai besoin de lire en quelques lignes comment sont vos cadres de vie, essayez d'en faire un exercice d'écritures, si nous sommes nombreux à poster ces quelques lignes, nous deviendrons des modèles de formulations.
et que d'enrichissements de découvertes, sans les fatigues des déplacements physiques. osez commencer, vous verrez c'est facile.
bises et poignées de mains.

 
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
256 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 23 déc 2017 à 15:15 Citer     Aller en bas de page

Samamuse votre texte me plait car vous avez su donner vie

à ce coin de France que vous aimez et que vous décrivez si bien.

Vous demandez que l'on vous suivre sur cette voie et je vais

essayer, sans vouloir arriver à un tel résultat.

Si j'y arrive, vous le verrez.

En tous cas tous mes compliments.

 
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
256 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 23 déc 2017 à 15:22 Citer     Aller en bas de page

Je mets quelques suite aux quelques mots concernant votre

vie actuelle bien bousculée par le temps. Je regrette beaucoup que votre ayez dû vous ajuster au temps et que vous soyez éloigné de
votre femme. J'espère qu'elle se plait dans sa maison de retraite. J'y suis également à l'Isle d'Abeau à la Girandière.

Cordiales salutations.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
263 poèmes Liste
8824 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 24 déc 2017 à 01:47 Citer     Aller en bas de page

pour l'aider dans cette transition je viens lui rendre visite tous les deux jours pendant une demi journée.
elle était devenue dépendante de moi.
je n'avais plus de vie publique.
au bout d'une semaine, elle s'est créé de nouveaux repères, et de nouvelles motivations. je l'aide à avoir des occupations là-bas sans moi, pour espacer mes visites, et reprendre de la vie publique.
j'ai besoin de voyager à travers vos mots, là où ma santé ne me permet plus d'aller.
c'est comment, comme paysages, comme cadre de vie de cette résidence,
à l'Isle d'Abeau à la Girandière. (code postal ? merci BAGUETTE.)

 
Meruem
Impossible d'afficher l'image
Dans sa demeure de R'hyeh la ville morte,cthulu attend et r¨ºve.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
114 commentaires
Membre depuis
21 août 2017
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 30 déc 2017 à 04:42 Citer     Aller en bas de page

C'est ça les villes de la France?alors je ferais tous pour en visité.très cool!

  Koliki(l'indicible)roi des rois
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
263 poèmes Liste
8824 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 30 déc 2017 à 04:56 Citer     Aller en bas de page

oh que non... saint herblain est une commune et non une ville, faite de quartiers différents, où des conseils consultatifs de quartier (CCQ) aident la mairie à créer des convivialités qui n'oublient personne.
ça demande beaucoup d'investissements humains, des adaptations à des aides financières qui deviennent de plus en plus rares, des acceptations d'abandons ou d'ingérences trop mal médiatisées, notre dames des landes par exemple. ou avec notre ville jumelée de barcelone. etc.
ai-je ouvert des curiosités ?
mais chez toi c'est comment ?

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 436
Réponses: 7
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0422] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.