Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 326
Invisible : 0
Total : 328
· Lapoètesse
Équipe de gestion
· In Poésie
13046 membres inscrits

Montréal: 22 avr 14:23:18
Paris: 22 avr 20:23:18
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Carnet de Voyage Intérieur... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
890 poèmes Liste
5501 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 4 jan à 12:07
Modifié:  7 jan à 12:05 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Page 1

La fenêtre diaphane reflète la silhouette trouble
D'un homme qui écrit, vidant sa conscience
D'informations lui semblant importantes.

La gestion d'une vie vouée à l'écriture
En parallèle d'un métier exercé sans passion
Le mène à reconsidérer l'univers tout entier.

Il n'y a pas de secret plus vivace que la mémoire
Qui vous entraîne, parfois, à vous réinventer
Selon un processus identitaire entièrement nouveau.

Je suis le regard qui traverse la lumière, tard
Croisant des mots avec délectation
Et ouvrant son esprit à d'autres images de moi.

Selon l'apparence, la tranquillité me sied à ravir
Tout en ordonnant les idées les plus absurdes
Dans l'espoir, qu'elles deviennent réalité.

Ce que les vagues retiennent, au bain d'au-delà
Ce sont les notes que la mer joue, seule
Dans les nuits où je ne peux dormir et rêver.

Alors, je dessine un corps, celui d'un enfant
Qui joue aux osselets, dans la cour d'une école
Au soleil de la vie, pour pallier l'ennui.

Le choix d'être un autre, devient donc, l'évidence
Si le but est l'aventure et chaque mystère en soi
Comme la découverte d'un espace extra-sensoriel.

Je souffle sur mes mains, gelées, par intermittence -
J'admire la faculté qu'ont les chats à s'endormir -
Avec un peu de chance, je vais rejoindre Jinny...

Hubix.

 
Meruem
Impossible d'afficher l'image
Dans sa demeure de R'hyeh la ville morte,cthulu attend et r¨ºve.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
109 commentaires
Membre depuis
21 août 2017
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 4 jan à 17:23 Citer     Aller en bas de page

Oh!quelle inspirations!

  Koliki(l'indicible)roi des rois
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
13615 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 5 jan à 10:21 Citer     Aller en bas de page

un texte superbe
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
2281 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 5 jan à 21:17 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup cette "autobiographie" en raccourci et son chemin de vie. L'introspection est un mal nécessaire.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
4260 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 6 jan à 08:56 Citer     Aller en bas de page

Citation de Hubix-Jeee
Page 1

Le choix d'être un autre, devient donc, l'évidence
Si le but est l'aventure et chaque mystère en soi
Comme la découverte d'un espace extra-sensoriel.

Je souffle sur mes mains, gelées, par intermittence -
J'admire la faculté qu'ont les chats à s'endormir -
Avec un peu de chance, je vais rejoindre Jinny...

Hubix.



Ces deux deniers quatrains parlent à mon ressenti, poème intéressant.

Amitiés

Yvon

  YD
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
2889 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 6 jan à 13:21 Citer     Aller en bas de page

........
C'est mon ressenti et pas de com' superflu d'autant que je n'en ai pas le temps...; -)

Avec ttes mes amitiés, Hubix...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
890 poèmes Liste
5501 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 7 jan à 12:22 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous...

Meruem, l'inspiration arrive toujours à point, qui sait attendre, la patience étant une vertu que le poète se doit de posséder...

Alice, je positive...

mido, je me suis dit que ça serait sympa d'écrire, comme cela, des impressions qui me viennent à l'esprit, de temps à autre, en tercets, comme des petites touches, plus ou moins colorées, musicales...

JB, je ne sais pas si cela est entièrement autobiographique, il y a des tercets instantanés, des rêves, des souvenirs, des pensées, toutes sortes de choses qui fleurissent mon esprit et que j'essaie de graver sur le papier pour qu'elles puissent exister et vivre par rapport aux regards des autres, sans pudeur, avec naturel... et cela est, bien entendu, comme tu le précises, introspectif...

Yvon, le premier tercet parle de l'autre, celui qui est le "je" du poème, mais pas nécessairement moi-même, j'essaie toujours d'être dans la distanciation de ce que je vis et ce que j'écris - le second parle des chats, animaux que j'adore et plus particulièrement de Jinny, petite siamoise, tendre, affectueuse, qui me conforte au quotidien, de ce que je pense des chats...

Riaga, c'est toujours ça, positif et, c'est vrai que l'on a pas toujours le temps d'entrer dans les détails d'un ressenti, comme moi, je le fais à présent, mais toujours content de ta présence, ici...

Amicalement vôtre...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 299
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0421] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.