Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 329
Invisible : 0
Total : 331
· Lapoètesse
Équipe de gestion
· In Poésie
13046 membres inscrits

Montréal: 22 avr 14:24:50
Paris: 22 avr 20:24:50
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Contre-courants Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
2889 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 5 jan à 12:49 Citer     Aller en bas de page



Il est temps, il est l'heure d'arrêter le carnage
qui dans une geôle lacère l'enfant sage
et la chair des espoirs humiliés, profanés ;
Il est temps d'ériger la condition d'humaine
comme un grand monument à l'allure souveraine
où chacun gravera les lettres de sa devise
au nez et à la barbe de toutes les sottises
et de saigner à blanc le fer des longs couteaux
et les adorateurs de toutes barbaries
point d'orgue des idolâtres et de ces prédateurs
qui élaguent les têtes et transpercent les cœurs...


A contre-courant, je rejette les laideurs ordinaires
pour chasser l'importun qui nous promet l'enfer,
je t'offre mes voyages sur le store abaissé
d'une autre galaxie, loin de tes nuits d'acier ;
je te l'ai façonnée, je te l'ai dessinée
sur la flaque et la brume à la saignée des aubes
qui glissent sur les draps mauves enveloppant les aulnes...



On rencontre le fou et l'extraordinaire,
l'étrange et le probable devenus sœurs et frères
pour effacer les drames cachés sous tes paupières :


Des baobabs miniatures emprisonnés dans des sulfures,
une jungle recouvrant les déserts de Gobi jusqu'au Sahara,
des cratères de primavera et des geysers de camélias,
des fleuves marbrés de caramel en trompe l’œil sur le vitrail
des frondaisons et des vergers aux parfums de frangipaniers
où s'épanouissent les pivoines sur des lagons de calcédoine...


Le réel côtoie l'insolite dans le miroir de malachite
des rêves que l'on croit insensés alors qu'ils sont bien éveillés
car dans mes terres imaginaires l'Impossible n'existe pas
et je t'y emmène avec moi si tu le veux, loin de tout "ça"...



Riagal - le 5 janvier 2018 -

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
380 poèmes Liste
20137 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 5 jan à 14:50 Citer     Aller en bas de page

Ce superbe poème me donne des frissons, je ne sais si ce sont des frissons d'angoisse ou de plaisir les deux sans doute, toi le merveilleux RIAGA, qui m'étonne tant à chaque écrit, plein de courage, de révolte, de sentiments partagés dont les mots nous font découvrir tout un monde que nous devons affronter avec ses joies certes, mais surtout ces instants de vie où tout explose...Où chaque lutte est appelée courage.
J'aime les derniers vers, qui pourrait résister à pareille envie, nombreuses seront les candidates pour partager ce voyage
Bisous RIAGA
Que cette année t'apporte tout le meilleur que je te souhaite.
Cigogne ODE des clochers d'Alsace
Un coup de coeur

  OM
Meruem
Impossible d'afficher l'image
Dans sa demeure de R'hyeh la ville morte,cthulu attend et r¨ºve.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
109 commentaires
Membre depuis
21 août 2017
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 5 jan à 16:43 Citer     Aller en bas de page

Oh!cool.

  Koliki(l'indicible)roi des rois
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
4260 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 6 jan à 09:26 Citer     Aller en bas de page

Waouh! belle envolée lyrique, j'aime et je partage cette révolte, mais ne jamais oublier, que la laideur, fait apprécier la beauté, le monde est binaire les choses n'existent que parce que leurs contraires existent aussi.

Amitiés

Yvon

  YD
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
13615 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 6 jan à 10:11 Citer     Aller en bas de page

très beau texte
bonne annee riaga

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
2889 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 6 jan à 12:20
Modifié:  6 jan à 12:56 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Ce superbe poème me donne des frissons, je ne sais si ce sont des frissons d'angoisse ou de plaisir les deux sans doute, toi le merveilleux RIAGA, qui m'étonne tant à chaque écrit, plein de courage, de révolte, de sentiments partagés dont les mots nous font découvrir tout un monde que nous devons affronter avec ses joies certes, mais surtout ces instants de vie où tout explose...Où chaque lutte est appelée courage.
J'aime les derniers vers, qui pourrait résister à pareille envie, nombreuses seront les candidates pour partager ce voyage
Bisous RIAGA
Que cette année t'apporte tout le meilleur que je te souhaite.
Cigogne ODE des clochers d'Alsace
Un coup de coeur


Tes mots, c'est cadeau, ma Cigogne (sont trop "beaux" d'ailleurs)...Qd aux canditat(e)s à ce périple un brin onirique...je pense pas qu'ils soient des masses...c'est parfois se mettre en danger que d'aller ds ces régions qui tiennent d'une hypogée...; -). Merci et plein de ; à toi aussi le meilleur, c'est mon souhait...qui englobe tt ce qui peut te combler....ms je l'ai déjà "dit" ailleurs...


Citation de Meruem
Oh!cool.


Oh...thanks !; Meruem : -)


Citation de Alice K'roll Grace


Une façon de dire assez végétale dans le genre...; -) que ce pousse qui a poussé ici...Paraît que le vert est la couleur de l'espérance ms j'ai comme un doute sur ce mot...alors, un simple merci ms sans green or red émoticone, juste ça... : -)....

Citation de Y.D
Waouh! belle envolée lyrique, j'aime et je partage cette révolte, mais ne jamais oublier, que la laideur, fait apprécier la beauté, le monde est binaire les choses n'existent que parce que leurs contraires existent aussi.

Amitiés

Yvon


Un grand merci pour ton com, Yvon...sachant que comme je suis un amateur de "bizarreries" entre autres genres, j'ai précisé "laideurs ordinaires" ds ce p'tit texte à double voie et voix aussi...; -).
J'ai toujours adhéré et aimé l'énoncé de Baudelaire concernant la beauté (et j'ai pas mal donné dans le Beau-laid et pas versus laid; pas fan du tt des formules à l'emporte pièce, tt étant "mélanges" et aussi contradictions pr moi)...: -)) :
« Le beau est toujours bizarre. Je ne veux pas dire qu'il soit volontairement, froidement bizarre, car dans ce cas il serait un monstre sorti des rails de la vie. Je dis qu'il contient toujours un peu de bizarrerie, de bizarrerie non voulue, inconsciente, et que c'est cette bizarrerie qui le fait être particulièrement le Beau. »
Lyrique je sais pas, ça dépend de ce que tu entends par lyrique, au sens où tt "sentimentalisme" et "grandiloquence" en est exclu...ms pas les métaphores..f'in je l'espère..."Si le lyrisme est musical par essence, c’est que son objet même est extrêmement variable. Il est lié à la diversité des états psychologiques du sujet. Toutes les tonalités de la vie affective trouvent à s’y exprimer. Par là même, le lyrisme constitue un genre instable, dans la composition duquel entrent des contenus très différents. Il rassemble, avec plus ou moins de cohérence, tout ce qui constitue la poésie quand elle n’est pas réductible à un genre historiquement et formellement caractérisé. Sa thématique est directement liée au contenu de l’expérience subjective. Le temps, la mort,  l'amour." (Le Lyrisme, histoire, formes et thématique...par Jean-Michel Maulpoix); alors là ce serait un compliment...^^
Et comme le dit ce vieux proverbe russe (oui, encore ; -) ! "On trouve de l'or même dans la boue"...
Sorry pr la longueur de la réponse ms je ne les prémédite pas...et je laisse courir la pensée...et les coquilles avec...^^


Citation de mido ben
très beau texte
bonne annee riaga


Heureux de te revoir Mido...Je te remercie pour le tout et t'envoie aussi tous mes voeux....
A toutes et tous btw...Счастливого Нового Года (shastlivovo novovo goda) (Heureuse nouvelle année)...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
2721 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 6 jan à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Quel merveilleux voyage encore..Du bonheur!!

Jiçé

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
3335 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 6 jan à 16:38 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Tu es autre Riaga et si je ne sais pas quelle frontière tu cherches à franchir nous finissons toujours par te retrouver semant les pierres ornementales de tes poèmes. Tu as dans la tête suffisamment de visions pour te protéger des laideurs , de mieux en mieux voué à dire la beauté du monde toujours offerte.

Des baobabs miniatures emprisonnés dans des sulfures,
une jungle recouvrant les déserts de Gobi jusqu'au Sahara,
des cratères de primavera et des geysers de camélias,
des fleuves marbrés de caramel en trompe l’œil sur le vitrail
des frondaisons et des vergers aux parfums de frangipaniers
où s'épanouissent les pivoines sur des lagons de calcédoine


Que 2018 continue à nous apporter ses instants de poésie à la pointe du jour.
Belle année Riaga
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
2281 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 6 jan à 22:11 Citer     Aller en bas de page

Quel beau retour ! Merci.

Moi tu me fais rêver de ces belles pierres (la calcédoine est une de mes préférées) et si elles répondent à l'horreur (ne sont-elles pas thérapeutiques ?) tant mieux.

Tu sais quoi friend ? Ton style alambiqué me manquait ! Oh yes !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
3458 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 7 jan à 11:41 Citer     Aller en bas de page

Chaque petite parcelle grappillée sur l'ombre est une victoire.
Mais, j'ai beau essayer de me persuader des capacités de l'homme à évoluer, ... certains jours.. j'en doute.

Une lecture constructive et très bien construite.

Bisous
Myo

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
2889 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 9 jan à 14:13
Modifié:  9 jan à 14:41 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page


Citation de Drôle d'oiseau
Quel merveilleux voyage encore..Du bonheur!!

Jiçé


Et que dire du mien après ces mots là, Jiçé...
Thks !




Citation de Jean-Louis
Bonsoir,

Tu es autre Riaga et si je ne sais pas quelle frontière tu cherches à franchir nous finissons toujours par te retrouver semant les pierres ornementales de tes poèmes. Tu as dans la tête suffisamment de visions pour te protéger des laideurs , de mieux en mieux voué à dire la beauté du monde toujours offerte.

Des baobabs miniatures emprisonnés dans des sulfures,
une jungle recouvrant les déserts de Gobi jusqu'au Sahara,
des cratères de primavera et des geysers de camélias,
des fleuves marbrés de caramel en trompe l’œil sur le vitrail
des frondaisons et des vergers aux parfums de frangipaniers
où s'épanouissent les pivoines sur des lagons de calcédoine


Que 2018 continue à nous apporter ses instants de poésie à la pointe du jour.
Belle année Riaga
Amitiés
jlouis


Autre ? Genre ET ? ; -) Well, je comprends ce que tu as voulu dire ^^...Et je t'envoie des retours de mille "mercis", Jean-Louis, pour ce beau com'...et ts mes voeux même si c'est déjà fait...

Citation de In Poésie
Quel beau retour ! Merci.

Moi tu me fais rêver de ces belles pierres (la calcédoine est une de mes préférées) et si elles répondent à l'horreur (ne sont-elles pas thérapeutiques ?) tant mieux.

Tu sais quoi friend ? Ton style alambiqué me manquait ! Oh yes !

Bizzz JB


Et tu sais quoi... Ta bonne humeur me manquait aussi ..Da(da), indeed ! ; -)
QQt à l caldédoine, ben, c'est pas par hasard que ns en somme amoureux (je suis un passionné de pierres, oh yes...ms pas pr les porter ms en éprouver la pureté et la magie qu'elles renvoient...ainsi, l'alexandrite rouge la nuit, verte le jour...plus chère aux vrai s amateurs que le diamant et aussi "alambiqué et tt en facettes" que "ça" ^^)...D'ailleurs, elle te va bien cette pierre (la bleue), symbole de l'air et l'eau (pr le poisson que tu es ^^), de créativité, de plein soleil et de communication...

Spassibo d'être là...: -)


Citation de Myo
Chaque petite parcelle grappillée sur l'ombre est une victoire.
Mais, j'ai beau essayer de me persuader des capacités de l'homme à évoluer, ... certains jours.. j'en doute.

Une lecture constructive et très bien construite.

Bisous
Myo


Oui, Myo, une victoire qui s'arrache...même ds la noirceur et ce qui ns bouffe...ce qui ns indigne, et la liste n'est pas exhaustive. Qt au doute, je le partage avec toi...y'a du "pessimiste s'optimisant" en moi, de la violence aussi contre "tout ça". Ms c'est pas en hurlant que l'on se fait le mieux entendre...et comprendre.
Merci à toi, ça me fait plaisir, tout ce ressenti que tu m'as donné...
Bisouxxx....






.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
386 poèmes Liste
11787 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 12 jan à 01:05 Citer     Aller en bas de page

Je sors de ma caverne pour commenter ce beau texte. Il est nécessaire d'avoir vonnu la laideur pour apprécier la beauté. J'aime l'espoir qui pousse dans la deuxième partie de ton poème qui contrebalance l'âpreté de la première partie.
Belle année à toi.

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
2889 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 15 jan à 01:52
Modifié:  15 jan à 02:28 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine
Je sors de ma caverne pour commenter ce beau texte. Il est nécessaire d'avoir vonnu la laideur pour apprécier la beauté. J'aime l'espoir qui pousse dans la deuxième partie de ton poème qui contrebalance l'âpreté de la première partie.
Belle année à toi.


Ta venue ici n'en a que plus d'impact...et je t'en remercie mille fois...moi aussi, je suis un peu moins présent même si je lis parfois lors de rares pauses...ss forcément commenter.

Oui l'âpre se marie avec un "certain" espoir. Celui que je te souhaite aussi ainsi qu'à ces "silencieuses et silencieux...".
"Il est nécessaire d'avoir vonnu la laideur pour apprécier la beauté"...c'est si juste. Tu as mis le doigt sur l'essentiel....

С Новым годом !(A toi aussi un Belle année et ça tombe bien car hier c'était le nouvel an russe - ns fêtons les deux, le "normal" et l'ancien, celui du calendrier julien - célébré slt dans l'esprit, pour "eux", pas pour revenir en arrière, bien au contraire.)...
Bises...


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 674
Réponses: 12
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Tout s'efface (Tristes)
Auteur : Adamantine
Un parfum d'immortelle (Amour)
Auteur : RiagalenArtem
merveilleux souvenirs d'enfance (Autres)
Auteur : josette
De l'air, de l'air ! (Citations personnelles)
Auteur : Pichardin
Des croix de marbre blanc (Autres)
Auteur : Maschoune
Bidon / Ville (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Des larmes de givre .. duo Empyrea/ombline (Collectifs)
Auteur : Ombline
Je vous écris... (Autres)
Auteur : Jean-Louis
Le complexe du ventilateur (Citations personnelles)
Auteur : Pichardin
Un assassin sur parchemin (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Fuite (Poèmes par thèmes)
Auteur : Celle qui rêve
Je serai là (Amour)
Auteur : Maschoune
Sur un piano (Poèmes par thèmes)
Auteur : Bibenja
Dans ses yeux (Amour)
Auteur : Adamantine
Dans ces yeux-là... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Magnolia Forever

 

 
Cette page a été générée en [0,0368] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.