Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 305
Invisible : 0
Total : 307
· josette · Persona non grata
12998 membres inscrits

Montréal: 21 juin 00:34:43
Paris: 21 juin 06:34:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Variations arthuriennes - Le Printemps Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2376 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 12 jan à 17:23
Modifié:  28 jan à 11:19 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

 
Variations arthuriennes
 
 
2 - Le Printemps
 
mutations…
c'est la puissance du lion
c'est la force du génie
bouleversant l’écrin de ma terre
la graine a soif de vivre !
 
le soleil darde ses torches
l'autel de la vie est servi
 
où Mars emplit ses coupes de lumières
Avril travaille à ouvrir les sols
pour que des feuilles nouvelles
épousent l’air
 
le monde s’épelle feuille à feuille
puisque l’hiver a tenu sa promesse
 
Tremble ! Tremble !
ton fils n’a pas été sacrifié
et le ciel a ses eaux
sangs sacrificiels
tes cliquetis ne manquent pas
qui rythment le vent d’ici
 
le guêpier revenu interroge
ton ombre neuve
- la vie sait-elle qu’elle n’est l’Enfer ?
en tendant son bec vers l’azur.
 
le Porteur de lumière a chu du ciel
Ô Mai ! sur tes jaillissements la mort ne peut danser
Ô Étoile du matin qui précède Phébus
tu ramènes à la vie
 
la sève est une folle lumière
et son savoir une puissance
pour l'esprit
elle explose en un éclat
et part en guerre contre la nuit
 
 

Extrait de "Variations arthuriennes : L'Hiver, Le Printemps, L'Été, L'Automne"

 
 

  La vie commence à chaque instant.
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2914 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 12 jan à 17:30 Citer     Aller en bas de page

A nouveau,entier dans ton poème....
Jiçé

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
9430 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 13 jan à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
 
...
Avril travaille à ouvrir les sols
pour que des feuilles nouvelles
épousent l’air
 
...
 



C'est fabuleux chaque année de voir la nature revenir à la vie ...je ne m'en lasse pas !

Merci à toi poète tout aussi fabuleux

  ISABELLE
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 13 jan à 04:51
Modifié:  13 jan à 04:51 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Des vers empreints d'une grande puissance !


Avec notamment celui-ci :

le Porteur de lumière a chu du ciel

Lucifer, qui était à l'origine le plus beau des archanges.

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2376 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 13 jan à 04:59 Citer     Aller en bas de page

@ Drôle d'oiseau, Maschoune et Le Poète Masqué, merci de vos mots.

Comme dit pour l'Hiver, ce second volet de mon poème Variations arthurienne est largement allégorique.

Bravo Le Poète Masqué, c'est bien de celui-ci dont il est question.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
3373 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 13 jan à 13:52
Modifié:  13 jan à 16:03 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Baptiste,

Tu m'as ramené chez Rimbaud, m'incitant à relire à nouveau " Une saison en enfer". C'est un texte où il raconte sa vie, ses souvenirs en enfer,expérience déçue, pouvait-il être heureux quelque part, mais également ce qu'il devrait faire pour s'en sortir; Ce printemps évoqué est-ce la résurrection attendue ?
Beaucoup de questions que les exégètes rimbaldiens se posent encore. Du mage ou de l'ange il redescendra sur terre, nous le savons.
Les discussions sur le sens de l'œuvre de Rimbaud sont nombreuses.
Cela vaut aussi pour nous, alors je lis simplement ton texte avec le cœur...
Amitiés
jouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
245 poèmes Liste
16044 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 14 jan à 01:58 Citer     Aller en bas de page

Là c'est du lourd, c'est du beau bien qu'en avance sur la saison
tu as une plume qui se livre sans compter JB



Bizz

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2376 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 14 jan à 17:08 Citer     Aller en bas de page

@ Jean-Louis et Guid'Ô, merci de vos mots.

Oh mes vers ne se portent pas à hauteur d'exégèse, là n'est pas mon intention.

Je rebondis sur le titre UNE saison en Enfer. Comme il y en a quatre, laquelle ? Eh bien je ne me prononce pas. Je visite chacune en traçant un chemin de "rédemption", si je peux me permettre.

Est-ce là le lourd dont parle Guid'Ô ?

Suite au prochain été...

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 271
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0377] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.