Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 319
Invisible : 0
Total : 319
12956 membres inscrits

Montréal: 21 jan 01:16:54
Paris: 21 jan 07:16:54
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les Instantanés 10: Les fibres de mon coeur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
681 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 13 jan à 08:16
Modifié:  14 jan à 04:59 par Jacques-Marie JAHEL
Citer     Aller en bas de page


Les Instantanés 10

Les fibres de mon cœur sont à ce point usées
Que tu ne pourrais pas, même si le voulais,
Y planter ton aiguille et le raccommoder.
Les lambeaux de mon cœur sont à ce point mités
Que tu ne pourrais pas, même si le voulais,
Y planter ton amour pour le bien rapiécer.

 
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
168 poèmes Liste
8669 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 13 jan à 08:33 Citer     Aller en bas de page

SPLENDIDE !

Tout est dit en quelques vers, et pourtant il me semble que ce cœur est encore capable de beaucoup pour écrire aussi bien !

Et hop ! dans mes favoris

Merci à toi

  ISABELLE
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3391 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 13 jan à 09:21 Citer     Aller en bas de page

Tss tss tss .... c'est mal connaître les capacités de certaines infirmières ...des cœurs

Trêve de plaisanterie ...

Un superbe écrit .... une mise à nu ... qui bouleverse.
Une confession qui ne donne qu'une envie, celle de te serrer dans nos bras.

Merci

Myo

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
214 poèmes Liste
13163 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 13 jan à 11:01 Citer     Aller en bas de page

superbe

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
126 poèmes Liste
3186 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 13 jan à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jacques-Marie,
Ce pauvre coeur, qu'en ferez-vous si n'ayant absolument aucun espoir ?...
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
rené duruisseau

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
124 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2015
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 14 jan à 03:25 Citer     Aller en bas de page

des mots qui vont droit au coeur! simples ,mais tellement profonds ! Bravo !

 
Barbamimi

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
96 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 14 jan à 04:23 Citer     Aller en bas de page

Sublime!

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2981 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 14 jan à 09:35 Citer     Aller en bas de page

Triste, mais sublime !

Un instantané très fort !

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
127 poèmes Liste
1859 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 14 jan à 13:25 Citer     Aller en bas de page

Amusant qu'à travers ce cœur usé, en lambeaux je lise tout de même un cœur capable d'y croire encore.

"Un cœur ne peut jamais outrager quand il aime et ce que fait l'amour, il l'excuse lui-même." (Molière)

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
681 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 18 jan à 11:51 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Baptiste Poquelin dit Molière d'être revenu du passé pour soulager mon vieux cœur de poète attristé et le vêtir de nouveau d'un bel habit d'amour.
Je reprends, tout à coup vigueur.

Merci à toi Jean-Baptiste.
JMJ


 
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
228 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: Hier à 15:39 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir JMH et merci pour ce très beau partage.

Comme je vous comprends, car je suis également dans la

même situation que la vôtre ; nous pouvons donc nous serrer la main et partager notre peine.

Je suis contente de vous retrouvez sur le site, après votre longue absence, car il me semble reconnaitre vos mots du coeur.

Au plaisir dez vous lire.

Bien amicalemen,t.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 130
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0500] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.