Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 394
Invisible : 0
Total : 394
13166 membres inscrits

Montréal: 12 déc 22:45:14
Paris: 13 déc 04:45:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Hortus Conclusus Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 2 juin 2016 à 10:13
Modifié:  3 juin 2016 à 02:34 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Nom du site

Mettons une limite
aux "hyperfusion"

Gardons intactes
nos convictions rares :
l'Autre n'est pas souvent
l'ami qui nous guette à bras ouverts
pour une réelle communion

J'attends que passe
ce temps haï
des offres à la baisse et des raccourcis
où rien n'oblige
rien nous engage

J'attends, là
dans mon hortus conclusus*
que redevienne claire
l'eau qui imprègne
nos pauvres fibres d'humains
mais aliens inconnus
gonflés de Nous
et de cynisme semé au vent


* jardin clos
Le texte originel est en italien.


Mettiamo un limite alle strafusioni

teniamo intatte le rare convinzioni

non sempre quell’Altro

vuol dire comunione

Aspetto che passi

il tempo delle offerte al ribasso

e delle scorciatoie senza impegno

aspetto che torni più chiara

quell’acqua che imbeve tutti quanti

formando degli alieni

satolli d’egoismo

e di cinismo senza fondo.


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
banniange

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
410 commentaires
Membre depuis
6 mars 2016
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 2 juin 2016 à 10:59 Citer     Aller en bas de page

Mes racines italiennes, hélàs trop enfouies ont vibré à ce beau texte dont la traduction aussi réussie soit-elle n'arrive pas à rendre la musicalité, je propose que vous organisiez des cours de perfectionnement en Italien... amicalement

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 2 juin 2016 à 11:23
Modifié:  2 juin 2016 à 11:28 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de banniange
Mes racines italiennes, hélàs trop enfouies ont vibré à ce beau texte dont la traduction aussi réussie soit-elle n'arrive pas à rendre la musicalité, je propose que vous organisiez des cours de perfectionnement en Italien... amicalement



Grazie banniange ! Écrire en Italien me permet d'obtenir une musicalité plus qu'acceptable sans recourir aux rimes, sauf si je ne désire un effet particulier...
Le cours ? oui, on peut le faire



galatea

Citation de appotamox
Derrière un visage, il y a un masque et derrière ce masque...Un autre masque ! Citation dont j'ai oublié l'origine.




Tu sais, je n'ai jamais compris ce besoin de se masquer, cacher, de ne jamais dire ce qu'on ressent et on pense (avec tact, bien sur !) Tous ces perfectionnistes du mystère " confortable " à la fin me semblent victimes eux memes protection excessive et surtout les premiers cibles de leur manque de confiance dans les autres.


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 2 juin 2016 à 15:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Tristanic
Bonsoir,

Pour qui ne comprend pas l'italien le véritable sens pourrait être altéré par la traduction....
De la traduction fournie, j'entrevois un soupçon d'intolérance, qui serait une façon de se protéger ?

Sinon... lingua il gatto !



Bonsoir Léo,
un hortus conclusus est par définition un lieux fermé où j'ai décidé d'entrer pour retrouver ma nature et pour éviter des influences que je n'aime pas.; il n'est pas une tour pour attaquer .
La traduction, quoique partiellement modifiée pour amour de la musicalité des vers, n'a pas trahi le sens du poème .

Tu peux donner la langue au chat, ou pas !



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 3 juin 2016 à 15:01 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Galatea,

Tu te protèges des influences des autres; Si l'on est en solitude comment se protéger de soi-même ?
Ta lucidité ausculte l'essentiel pour rester droit.
amicalement

  Poésie, la vie entière
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 4 juin 2016 à 02:35
Modifié:  4 juin 2016 à 02:44 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Hubix-Jeee
Parfois, il vaut mieux vivre de solitude, entouré de choses de confiance, un jardin, des fleurs, des arbres, des animaux et réévaluer l'intérêt porté à l'homme, dans son ensemble...

Cela dit, l'homme n'étant pas toujours digne de confiance, je comprends aisément que l'on puisse s'entourer d'un jardin clos...

Pour méditer?

Amitiés...

Hubix.


Un jardin clos, cher Hubix, contient beaucoup de vie, elle est juste sélectionnée, il a, néanmoins, une belle grille à travers laquelle continuer à voir le monde et si c'est le cas pour sortir, découvrir encore, prendre, échanger...

Méditer ? oui...



Citation de Ulm47
Bonsoir Galatea,

Tu te protèges des influences des autres; Si l'on est en solitude comment se protéger de soi-même ?
Ta lucidité ausculte l'essentiel pour rester droit.
amicalement



Bon samedi, Jean louis , chacun de nous laisse des parfums ou senteurs en passant et il faut apprendre aussi dans cette vie à éviter les parfums trop forts qui nous dérangent ou nous font même suffoquer

Lorsque on est en solitude, si ce n'est pas un choix, un peut toujours essayer de couper les barres de la distance ou de la séparation.
L'homme , on dit , est un animal sociable est intelligent , donc capable de trouver toujours nouvelles solutions pour ses nécessités

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
marchepascal


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
2581 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 4 juin 2016 à 12:08 Citer     Aller en bas de page

Lilia, c'est là qu'une bonne tablette permet de se passer de la présence de l'homme tout en continuant à l'observer ...


Tu vois on est sur la même longueur d'ondes



Marché

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 4 juin 2016 à 14:08 Citer     Aller en bas de page



Bonjour Lilia,

Ravie de te lire de nouveau !
Il faut toujours rester soi-même et tu l'as magnifiquement écrit !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 5 juin 2016 à 01:33
Modifié:  5 juin 2016 à 01:35 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Marchepascal
Lilia, c'est là qu'une bonne tablette permet de se passer de la présence de l'homme tout en continuant à l'observer ...


Tu vois on est sur la même longueur d'ondes



Marché



Elle est déjà là , bonne pour lire , un peu moins pour écrire....





lilia

Citation de sybilla


Bonjour Lilia,

Ravie de te lire de nouveau !
Il faut toujours rester soi-même et tu l'as magnifiquement écrit !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla



Ciao chère Sybilla , la famille de lpdp est réunie encore une fois -
Ravie de ton retour et des tes lectures.



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
3361 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 14 juin 2016 à 01:35 Citer     Aller en bas de page

En dehors du fait que je me laisse charmer par tes mots, que ce soit en italien ou en français (un tour de force de traduire sans être "littéral" btw), j'ai mou aussi ce jardin clos. Et le goût de cette solitude qui régènère..un besoin vital comme l'air, le vent...ùs c'est un luxe que l'on arrache au "tic tac" temporel.

Grazie Lilia...

Regal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 14 juin 2016 à 03:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de RiagalenArtem
En dehors du fait que je me laisse charmer par tes mots, que ce soit en italien ou en français (un tour de force de traduire sans être "littéral" btw), j'ai mou aussi ce jardin clos. Et le goût de cette solitude qui régènère..un besoin vital comme l'air, le vent...ùs c'est un luxe que l'on arrache au "tic tac" temporel.

Grazie Lilia...

Regal



Your coat of arms under my rather words silly and happiness is again there

Ravie de te relire et de te savoir dans les alentours.
Tu es necessaire.

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 14 juin 2016 à 03:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de RiagalenArtem
En dehors du fait que je me laisse charmer par tes mots, que ce soit en italien ou en français (un tour de force de traduire sans être "littéral" btw), j'ai mou aussi ce jardin clos. Et le goût de cette solitude qui régènère..un besoin vital comme l'air, le vent...ùs c'est un luxe que l'on arrache au "tic tac" temporel.

Grazie Lilia...

Regal



Your coat of arms under my rather words silly and happiness is again there

Ravie de te relire et de te savoir dans les alentours.
Tu es nécessaire.

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
188 poèmes Liste
4933 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 4 juil 2016 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

Bello, e anche bellissimo !
Ecco ciò che mi piace in te !

Scrivi su un sito Internet Italiano, cioè di poesia italiana ?

Grazie

Toscano

  La vie commence à chaque instant.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 4 juil 2016 à 13:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de Toscano
Bello, e anche bellissimo !
Ecco ciò che mi piace in te !

Scrivi su un sito Internet Italiano, cioè di poesia italiana ?

Grazie

Toscano



Grazie a te per il tuo entusiasmo. Si. scrivo su diversi siti italiani e anche su qualche gruppo di Facebook.Vieni anche tu !


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1184
Réponses: 13
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0555] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.