Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 130
Invisible : 0
Total : 135
· Lapoètesse · Ali · glycine · NicoNavel · Rayon de soleil
13003 membres inscrits

Montréal: 20 août 16:50:59
Paris: 20 août 22:50:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ne pas déranger (aglaé et Aurélien) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3384 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 août
  Publié: 18 jan à 08:35
Modifié:  18 jan à 13:35 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page


Ne pas déranger

- Aurélien tu es un procrastinateur
Me déclare tout de go Aglaé ce matin.
- Ah bon !
Je me contente de répondre
Avouant ainsi mon ignorance
- Peut-être dans le Larousse illustré...
- Inutile, cela vient du latin
De pro, pour et crastinus, lendemain.
Il s'agit dans cette affaire souvent d'un homme...
- N'existe-t-il pas de procrastinatrices ?
- Oui, sans doute mais pas dans cette maison
Et puis arrête de m'interrompre; j'allais te dire
Dans une maison il faut parfois un homme à tout faire
Je veux dire un vrai qui réalise ce qu'on lui demande de faire.
Avec toi, mon Aurélien nonchalant,
Je ne sais jamais si à un travail précis donné
Tu ne te consacreras pas à un autre moins urgent
Mais qui t'apporterait une pleine satisfaction,
Repoussant à plus tard le premier.

- Veux-tu un exemple ? Cette console depuis Noël,
Dans le garage, rangée, emballée se couvrant de poussière.
- J'étudie la meilleure façon de me passer
De la documentation qui s'avère souvent décevante.
Je compte bien commencer cette semaine.

- Peut-être mais n'oublie pas aussi l'ampoule du plafonnier de la salle de bain.
Ces deux exemples sont accablants car lire une notice
Armé d'une clé Allen ou de se tenir debout
Sur un escabeau les bras en l'air ne semblent pas devoir être
Un si long sujet de réflexion ou de méditation.

- Aglaé, j'obéis en tout point à mes biorthymes
Et si mon occupation diurne que tu assimiles à tort à de l'inaction
Semble relever de la paresse, c'est que souvent je réfléchis
Tout en paraissant endormi. J'ai la lenteur inventive
.
- Oui et la chaise longue jamais très loin.
Montrant au bureau autant de dynamisme qu'à la maison
Je doute fort que l'on y apprécie pleinement ta " slow attitude".
- Détrompe toi, la vie au bureau nécessite
Des périodes de repos; dormir et travailler
Sur ses deux oreilles sont de même nature.
Je suis un procrastinateur actif.

- Hélas ! le rapprochement de ces termes est par trop complaisant
Et ne résiste pas à la réalité des faits.
Cependant je vais t'aider à te réformer.
- Tu es dans le vrai Aglaé; prenons un jour de congé
Pour travailler de concert dans un processus nouveau
De production par dichotomie,
Penser et organiser d'un côté, exécuter de l'autre.

- Parfait Aurélien alors laisse moi étudier sans tarder cette liste de travaux...


















  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
9606 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 août
  Publié: 18 jan à 08:51
Modifié:  19 jan à 11:57 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Tu m'as bien fait rire Jean-Louis

Personnellement j'applique la méthode O.M.O. : Ordre Méthode Organisation ...et ça marche !

Amicales pensées vers toi

  ISABELLE
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
812 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
18 août
  Publié: 18 jan à 11:14 Citer     Aller en bas de page


Ah ! mon pauvre Aurélien, je sais ce qu'est procrastiner ! Cela fait 14 ans ( Incroyable mais vrai !) que je dois mettre un abat-jour dans la souillarde (arrière cuisine) et c'est toujours pas fait. Je procrastine de jour en jour et ça marche ( J'ai mal au dos, j'ai mal au bras, j'ai mal au crâne...).D'ailleurs c'est très joli un fil qui pend comme une ronce rouge teintée de bleu avec au bout une ampoule semblable à une goutte de rosée reflétant sur les murs une douce lumière aurorale.
Pourquoi la femme veut-elle toujours détruire en l'homme son instinct de rêverie poétique ? Pourquoi dit-on: Il ne faut pas remettre au lendemain ce que l'on peut faire la veille ? Moi je dis NON ! Il faut savoir remettre au lendemain ce que l'on n'a pas envie de faire la veille.
Procrastiner n'est pas flemmarder, c'est simplement suspendre quelque temps son énergie vitale.
Il faut savoir de temps à autre et même souvent perdre ses clous, trouver les bonnes vis que l'on a pas bien sûr, casser son marteau, perdre ses pinces et chercher toutes choses avec lente détermination. Etc...Etc...Etc...

Ah ! mon cher Aurélien ! Euh ! Je veux dire mon cher Jean-Louis, tout ceci n'est que fiction afin que nous riions ensemble, peut-être.

Mon amitié sincère.
JMJ

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
4392 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
20 août
  Publié: 19 jan à 10:56 Citer     Aller en bas de page

Et si Aglaé te demandait un très gros calin, je me demande si tu remettrais cette question à plus tard...

Amitiés

Yvon

  YD
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3384 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 août
  Publié: 20 jan à 03:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Isabelle,

Citation de Maschoune
Tu m'as bien fait rire Jean-Louis
Personnellement j'applique la méthode O.M.O. : Ordre Méthode Organisation ...et ça marche !
Amicales pensées vers toi



Merci pour le sourire et le conseil. Aglaé semble me secouer pour mon bien mais il ne faut pas oublier ce qu'elle disait dans un épisode précedent
" Aurélien tu es un rêveur mais tel que tu es tu me plais encore."
Amitiés
jlouis ....

Bonjour Jacques-Marie,

Citation de Jacques-Marie Jahel
Ah ! mon pauvre Aurélien, je sais ce qu'est procrastiner ! Cela fait 14 ans ( Incroyable mais vrai !) que je dois mettre un abat-jour dans la souillarde (arrière cuisine) et c'est toujours pas fait. Je procrastine de jour en jour et ça marche ( J'ai mal au dos, j'ai mal au bras, j'ai mal au crâne...).D'ailleurs c'est très joli un fil qui pend comme une ronce rouge teintée de bleu avec au bout une ampoule semblable à une goutte de rosée reflétant sur les murs une douce lumière aurorale.
Pourquoi la femme veut-elle toujours détruire en l'homme son instinct de rêverie poétique ? Pourquoi dit-on: Il ne faut pas remettre au lendemain ce que l'on peut faire la veille ? Moi je dis NON ! Il faut savoir remettre au lendemain ce que l'on n'a pas envie de faire la veille.
Procrastiner n'est pas flemmarder, c'est simplement suspendre quelque temps son énergie vitale.
Il faut savoir de temps à autre et même souvent perdre ses clous, trouver les bonnes vis que l'on a pas bien sûr, casser son marteau, perdre ses pinces et chercher toutes choses avec lente détermination. Etc...Etc...Etc...

Ah ! mon cher Aurélien ! Euh ! Je veux dire mon cher Jean-Louis, tout ceci n'est que fiction afin que nous riions ensemble, peut-être.
Mon amitié sincère.
JMJ



Merci de voler ainsi à mon secours car je me sens un peu seul face à Aglaé. Effectivement procrastiner n'est pas flemmarder c'est s'adonner à d'autres tâches subalternes pour repousser l'urgence. En cela c'est une réelle activité...qui fait rire en passant. ( euh ! 14 ans on n'a plus de mot pour décrire cette procrastination magnifique)
Amitiés
jlouis

Bonjour Barbamimi

Citation de Barbamimi
Grandiose!



Merci à vous pour cet énorme adjectif
jlouis

Bonjour Yvon,

Citation de Y.D
Et si Aglaé te demandait un très gros calin, je me demande si tu remettrais cette question à plus tard...
Amitiés
Yvon



Tu voudras bien noter que dans le texte il n'est fait mention que de l'activité diurne.... mais cette interrogation est pertinente....
Merci de l'avoir posée.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
126 poèmes Liste
2969 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
2 août
  Publié: 20 jan à 12:23
Modifié:  20 jan à 12:24 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Salut Jean-Louis,
Si des histoires pouvaient virer la fièvre et les microbes et le "toxique", ce serait un de ceux-là...et un grand merci pour le sourire suscité....; -)
Retrouver mon couple préféré, c'est ....
Toujours au mieux de sa forme dans des dialogues savoureux....et tout ça plein d'humour et d'amour (sûrement...)

Là : "Et si mon occupation diurne que tu assimiles à tort à de l'inaction
Semble relever de la paresse, c'est que souvent je réfléchis
Tout en paraissant endormi. J'ai la lenteur inventive"....et bien, tu inventes drôlement bien...^^ dc, prends tt ton temps....

Et moi, si je lis vite pour cause de "time", c'est pas entre les lignes....; -)


Amitiés...: -)


Riaga....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3384 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 août
  Publié: 25 jan à 03:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Riaga,
Je trouve toujours avec toi un fidèle compagnon des histoires de ce couple et te remercie pour ce soutien propre à me faire poursuivre leurs "aventures".
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1623 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
19 août
  Publié: 25 jan à 04:35 Citer     Aller en bas de page

Bonjour
Il y a souvent un très agréable soulagement à penser que l'on a le pouvoir de remettre les petites corvées à plus tard, bien plus tard certaines fois, j'ai bien aimé lire toutes ces bonnes explications!

  Critiques acceptées
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
155 poèmes Liste
2378 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
6 août
  Publié: 25 jan à 12:11 Citer     Aller en bas de page

Ha ha ha ! Et le droit à la paresse Aglaé ?
Et je préfère de loin un procrastinateur qui assure qu'une procastratrice... qui nous les brise.

Lentement et sûrement, telle est ma conclusion. Sans appel !

En tout cas, tu m'as bien fait rire.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3384 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 août
  Publié: 27 jan à 04:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Xenia
Bonjour
Il y a souvent un très agréable soulagement à penser que l'on a le pouvoir de remettre les petites corvées à plus tard, bien plus tard certaines fois, j'ai bien aimé lire toutes ces bonnes explications!



Bonjour Xénia,
Merci beaucoup;je vois que l'on se comprend
Amicalement
jlouis

Citation de In Poesie
Ha ha ha ! Et le droit à la paresse Aglaé ?
Et je préfère de loin un procrastinateur qui assure qu'une procastratrice... qui nous les brise.
Lentement et sûrement, telle est ma conclusion. Sans appel !
En tout cas, tu m'as bien fait rire.

Bizzz JB



Bonjour Jean-Baptiste,
Evidemment vu sous cet angle...
Merci pour le sourire.
amitiés
jlouis




  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
489 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
12 août
  Publié: 9 févr à 14:24 Citer     Aller en bas de page

Jean-Louis,
Votre poème est très bien écrit, plein d'humour,constamment intéressant et captivant comme une page de roman.Je pense qu'il existe des personnes qui sont davantage faites pour la réflexion,voire la contemplation alors que d'autres le sont plus pour l'action.Visiblement Aurélien fait partie de la première catégorie.En tout cas il n'est pas un paresseux mais simplement un grand rêveur.
Amitiés sincères.

  Flora Lynn
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3384 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 août
  Publié: 10 févr à 13:22 Citer     Aller en bas de page

Citation de fLORA Lynn
Jean-Louis,
Votre poème est très bien écrit, plein d'humour,constamment intéressant et captivant comme une page de roman.Je pense qu'il existe des personnes qui sont davantage faites pour la réflexion,voire la contemplation alors que d'autres le sont plus pour l'action.Visiblement Aurélien fait partie de la première catégorie.En tout cas il n'est pas un paresseux mais simplement un grand rêveur.
Amitiés sincères.i



Bonsoir Flora,
Merci beaucoup pour votre agréable commentaire et votre réflexion. Effectivement il y beaucoup de rêves du côté d'Aurélien mais également de la compréhension chez Aglaé alors cela crée des étincelles bienvenues...
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
2412 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
19 août
  Publié: 18 avr à 07:49
Modifié:  18 avr à 07:57 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean Louis
Toutes les fois que je lis les histoires d'AURELIEN et d'Aglaé, je me retrouve le plus souvent dans Aurélien.
Tu as cette façon de bien analyser et aussi pasticher les traits de caractères des hommes et des femmes.
Cette histoire le montre aussi.
Je m'y retrouve et je LA retrouve aussi.
Donc à faire lire aux hommes et aux femmes ... juste pour les faire sourire.
Bonne journée
Christophe

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3384 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 août
  Publié: 22 avr à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Christophe,

Je te remercie pour cette réflexion et également pour le soutien que tu apportes à Aurélien . Aglaé ne désespère pas et prend la direction des opérations mais au final il lui faudra toujours un collaborateur...

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 292
Réponses: 13
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Comptine à l'oiseau (Autres)
Auteur : Jean-Louis
Mes émigrés de Russie (Poèmes par thèmes)
Auteur : Xenia
Le temps des coquelicots est compté (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D

 

 
Cette page a été générée en [0,0622] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.