Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 308
Invisible : 0
Total : 309
· Rayon de soleil
12998 membres inscrits

Montréal: 20 juin 20:44:45
Paris: 21 juin 02:44:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Ce jour là ne se lèvera jamais. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lesmotsbleus

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
95 commentaires
Membre depuis
7 février
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 12 mars à 17:13
Modifié:  13 mars à 05:46 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Ce jour là ne se lèvera jamais.

Que tombent les neiges, du Mont Blanc au Kilimandjaro,
Que les vents fassent dans les montagnes cet écho,
Que soufflent en rafales les vents des plaines,
Et fassent tomber les murs de Jéricho.

Que se rassemblent océans et mers,
Et que s'écrasent les vagues sur les falaises,
Rongées, jusqu'à l'abrasion, l'érosion entière.
Que grêles, pluies, inondent les terres,
Détrempées de toutes mes larmes amères,
Ni diables, ni démons n'égaleront le feu de mon enfer.

Que les banquises, glaciers, icebergs,
Fondent comme neige au soleil,
Toute façon, sans lui, c'est plus pareil,
Mon coeur s'est éteint de toute lumière.
Ni tempêtes, ouragans, océans, mers,
Ni feux des volcans de leur cratère,
N'auront d'égal le brasier en mes artères.

Que s'usent mines de crayons, se tarissent les encriers,
Puisque les mots ne servent à rien.
Colères des Dieux, ne me feront taire.
Tout puissants que vous soyez.
Rien ne sera assez grand, puissant,
Que pour éteindre ce feu de rancoeur.

Que je sois changée en statue de sel,
Brûlée vive dans les flammes des enfers,
Être en perdition dans les ténèbres.
Que le jour où je te pardonne,
Plus jamais je ne me lève.
Parce que le jour où je te pardonnerai,
Ne se lèvera jamais.*

* "maman", tu as toute mon indifférence.

Lesmotsbleus le 14/07/2017.

  Lesmotsbleus
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
9430 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 13 mars à 05:47 Citer     Aller en bas de page

Un texte très dur sous tes mots Lesmotsbleus, pourtant savoir pardonner peut parfois être la clé qui ouvre d'autres portes ...

Merci à toi

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13857 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 13 mars à 11:15 Citer     Aller en bas de page

un texte dure

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
431 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 21 mars à 15:08 Citer     Aller en bas de page

Lesmotsbleus,
Des images fortes qui nous marquent vraiment.
Amitiés sincères.

  Flora Lynn
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 129
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0299] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.