Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 42
Invisible : 1
Total : 45
· Tychilios
Équipe de gestion
· In Poésie
13055 membres inscrits

Montréal: 12 déc 09:31:44
Paris: 12 déc 15:31:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: chanson des bois Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bonjour12

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
8 janvier
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 13 mars à 07:59
Modifié:  13 mars à 08:30 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

C H A N S O N D E S B O I S



Le ciel refait l’accord que le vent vient de rendre
Le nid bouge, inspiré le merle vient chanter,
Les grands ormes durcis voient l’aurore suspendre
A leur ramée un air que le ruisseau fait tinter.
Tout, berce et chante, mais nul n’arrive à t’imiter
La nature n’a pas de ta voix le son tendre
Dans les bois j'allais pour t'entendre
Près de toi j'aimais t'écouter


Du lac naît un reflet que la nuit semble feindre
Vénus lance un rayon que le soir fait briller
Sur les cailloux noircis tout près de s’éteindre
Quelques tisons las, voient leurs lueurs vaciller
Partout ombre et clarté viennent se profiler
Un grand voile orangé descend pour mieux te ceindre
Dans les bois j'allais pour te peindre
Près de toi j'aimais t’y veiller

Du sol monte un parfum que l'aube vient d'extraire
L’air doux porte l'encens qu'un temple fait brûler
Dressé, le lis gracieux perce l'herbe vulgaire
Offrant sa coupe blanche à qui veut l’inhaler
Tout autour je sens bien que mai veut m’enjôler
Mais moi je suis rêveur j’ai choisi l’onde claire
Dans les bois j’allais pour te plaire
Près de toi j'aimais m’accoler


Plus loin dans le vallon une chute ruisselle
Quelque part un roseau reçoit d’un bourdon le baiser
La colombe feutrée et la frêle hirondelle
Surprennent tour à tour et viennent s’y poser
Mai, c’est l’amour, gracieux; lascif, faut-il oser ;
Mais les napées n’ont pas tes caresses ma belle,
Dans les bois j'allais jeune et frêle,
Près de toi j'aimais reposer.



Allen Guilbert 1975

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 202
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0299] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.