Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 9
Invités : 33
Invisibles : 2
Total : 44
· Franck · samamuse · Cerdick · thomelie 50 · rené duruisseau · glycine · Drôle d'oiseau · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· Adamantine
13086 membres inscrits

Montréal: 21 mars 04:18:40
Paris: 21 mars 09:18:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le plus secret chemin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
3829 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 3 avr 2018 à 13:28 Citer     Aller en bas de page


Le plus secret chemin



Une question me hante et ne trouve réponse,
Quand le soir doucement s'annonce sans pitié.
Ne l'ai-je reconnu sous l'aile d'amitié
Ou l'ai-je abandonné par où mon cœur renonce?

Celui qui d'un regard aurait lu mes talents
Et d'un geste aurait su m'aimer plus que moi-même,
Encourager mes pas que le meilleur se sème
En dépouillant ma nuit des piètres faux-semblants.

Etait-il quelque part dans l'ombre qui s'avance,
Prêt à soigner mes peurs, à me donner l'ardeur,
Afin que s'accomplisse en toute sa splendeur
Le dessein de ma vie alors qu'il me devance?

Si j'avais pu poser ma tête entre ses mains,
Oui, s'il s'était montré celui qui me devine,
Aurais-je eu tant de force à l'heure qui ravine
Et appris des douleurs le plus secret chemin?

Vois, aujourd'hui j'ai pu découvrir cette femme
Qui ne se croyait pas digne d'un tel parcours
Bien qu'il m'ait fallu seule assumer mes discours,
La solitude écrit les battements de l'âme.




03/04/2018


 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1025 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
21 février
  Publié: 3 avr 2018 à 15:06 Citer     Aller en bas de page

C'est beau...

 
Adamantine

Administratrice

Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
12703 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 4 avr 2018 à 01:00 Citer     Aller en bas de page

Un texte magnifique comme tu sais les écrire.



  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
274 poèmes Liste
4743 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 4 avr 2018 à 10:36 Citer     Aller en bas de page

très beau

Amitiés

Yvon

  YD
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
15030 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 4 avr 2018 à 11:19 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
3499 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 4 avr 2018 à 11:35 Citer     Aller en bas de page

Est-ce que toucher à l'intériorité (que tu sembles voisiner) est encore être seul(e) ? Ton texte est très beau et m'interroge.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
2375 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 4 avr 2018 à 20:15 Citer     Aller en bas de page

Très beau

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
3838 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 5 avr 2018 à 03:09 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Myo,
Un beau texte et beaucoup de lucidité mais qui pourrait ne pas se poser ces questions ?
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
245 poèmes Liste
16061 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
14 février
  Publié: 5 avr 2018 à 05:18 Citer     Aller en bas de page

Apprenons des vicissitudes de la vie et ne pas laisser toujours à l'autre le choix de notre chemin, sauf à ce qu'il nous prenne par la main et par le coeur...

encore de la belle ouvrage poétique

des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
3181 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 15 avr 2018 à 08:03
Modifié:  15 avr 2018 à 08:14 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Pas de long discours, Myo...tout est dit (dans le "non dit" p.ê. ^^) et de si belle façon...on se l'approprie, ton texte et on savoure, ss plus se poser de questions..., -)

Amitiés....et bises....

Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
17461 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 25 mai 2018 à 15:54 Citer     Aller en bas de page

Un vrai poignard que ce texte

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
3829 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 27 mai 2018 à 13:52 Citer     Aller en bas de page

Un peu moins disponible ces derniers temps pour venir faire un tour par ici.

Mais un grand merci à tous d'avoir laissé une trace de votre passage et un peu de votre ressenti au partage de mes mots.

Pas de souffrance ni d'amertume dans ce constat, mais le jour où l'on comprend qu'il ne faut compter que sur soi-même pour grandir
et bien, on se doit d'avancer.

Amitié

Myo

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 568
Réponses: 11
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0543] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.