Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 314
Invisible : 0
Total : 314
13041 membres inscrits

Montréal: 20 avr 23:59:07
Paris: 21 avr 05:59:07
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'enfant maudit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
2719 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 4 avr à 10:23
Modifié:  4 avr à 10:32 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

L'enfant maudit

L'enfant maudit
Que tue le temps
Aussi les hommes
Dans le square
Est seul.
Malgré la faim
Il essaie de jouer
Avec les pierres du sol.
On passe,
Bras dessus
Bras dessous,
On s'embrasse
On rit
On discute
Argent-méthode-social.
On enjambe l'enfant.
Nul ne remarque
Qu'à la place des yeux,
Il a glissé dans ses orbites
Deux galets ronds...

 
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
385 poèmes Liste
11779 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 4 avr à 10:33 Citer     Aller en bas de page

... deux galets ronds à défaut de pièces... (référence mythologique, désolée si je suis à côté)
Un poème mystérieux que j'ai beaucoup aimé.

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
780 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 4 avr à 10:37 Citer     Aller en bas de page

Mystérieux, c'est le mot. J'ai aimé ma lecture

 
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
2719 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 4 avr à 10:48
Modifié:  4 avr à 10:49 par Drôle d'oiseau
Citer     Aller en bas de page

@Adamantine:
Merci Adamantine, belle imagination que ces pièces, je ne connaissais pas cette légende mythologique, je connaissais vaguement celle des galets d'Hercule.
Mais en fait, je crois que cet enfant a surtout voulu ne plus voir la misère de ce monde...
Jiçé

@NicoNavel
Merci pour ta vision de mes mots et ton commentaire.
Jiçé

 
De Margotin


savoir bien faire!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
207 poèmes Liste
2220 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 4 avr à 20:05 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
2719 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 5 avr à 03:51 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup De Margotin
De ton passage et de tes mots...
Jiçé

 
Adria d'Orances


Je la joue en Ut
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
15 avril
  Publié: 5 avr à 04:32 Citer     Aller en bas de page


Histoire mystérieuse ...
Je traduis ces yeux de pierre comme " l'oeil Oudjat" . Une protection contre le monde des adultes.. à moins que ce ne soit pour mieux "voir" l'invisible, l'innocence de l'enfance y aidant. L'interrogation demeure.
Quoiqu'il en soit, beau texte Jiçé.

Adria

 
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
2719 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 5 avr à 08:21
Modifié:  9 avr à 12:38 par Drôle d'oiseau
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Adria
Merci d'être venue sur ce vieux texte retrouvé dans un fond de tiroir.
J'ai voulu évoquer l'image de l'enfant qui s'atrophie les yeux pour ne plus voir l'oppression des adultes sur les gosses bannis.
Ceux qui de nos jours encore meurent, de faim, de froid,d'amour...et de bien d'autres offenses.
L'image du galet est purement fortuite.
Un jour j'ai demandé à une amie graphiste de m'illustrer ces mots..
Elle m'offrit un collage superbe dans sa démarche, celui-çi représentait des enfants de sept ans soulever dix heures durant des briques dans une briquetterie Colombienne, le ciel était chargé dans un bleu intense, de jouets , de petites voitures , de peluches....
Cette dichotomie est restée et restera dans ma mémoire.

Mes amitiés chère Adria

Jiçé

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
3334 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 5 avr à 11:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jiçé,
"Ancien et vieux tiroir" mais toujours malheureusement d'actualité. Ce poème dit beaucoup avec une économie de mots bienvenue.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Ratatam

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
226 commentaires
Membre depuis
3 mars
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 5 avr à 14:26
Modifié:  5 avr à 14:27 par Ratatam
Citer     Aller en bas de page

De grands yeux noirs d'enfants et de désespoir, qui m'évoquent des dessins de Foerster

Des galets à la place des yeux,
sous les galets la plage
en orbite

Vous avez bien fait de le sortir de son placard




 
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
2719 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 6 avr à 11:21 Citer     Aller en bas de page

J'aime ton commentaire et son illustration habilement choisie..

Merci poète

Jiçé

 
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
289 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 8 avr à 03:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour jiçé

J'ai aimé ma lecture

Merci de partager


  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
2719 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 8 avr à 06:23 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup A.Belrich
A te lire en poésie

Jiçé

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
2889 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 11 avr à 09:25 Citer     Aller en bas de page

....
(pas plus, pas -, pb de computer)....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
2719 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 11 avr à 10:26 Citer     Aller en bas de page

Merci Riaga
De tout coeur avec toi pour ce maudit computeur!!
Jiçé

 
M@rselO

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
215 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 12 avr à 01:51 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jiçé,
enfant maudit... ou enfant béni !
Il reste beaucoup de place à l'interprétation, et je veux donc choisir un côté innocent, comme ce duo Berger/Gall :
"Ne dites pas que ce garçon était fou
Il ne vivait pas comme les autres, c'est tout
Et pour quelles raisons étranges
Les gens qui n'sont pas comme nous, ça nous dérange"


Pour moi, beaucoup de rêve dans ces cailloux, plutôt qu'une intifada !

  M@rs
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
2719 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 12 avr à 04:18 Citer     Aller en bas de page

Bonjour M@rselO
Ta lecture de mon petit texte débouche sur une autre appréciation.Celle çi est très fine!
Ton illustration verbale fort riche.
Merci poète

Jiçé

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1210 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 13 avr à 18:11 Citer     Aller en bas de page

Coucou zoziau
Un texte sensible qui me fait penser ( en parallèle ) à la petite fille aux allumettes ,l'indifférence des gens qui passent , le bonheur .....et le malheur
Elle voit ses rêves ds les flammes .....Lui ne sent plus la faim qui le tenaille et ne voit plus passer les gens heureux , les galets dans les orbites une allégorie qui nous fait ressentir l'abandon de cet enfant,

Ta sensibilité à fleur de plume

 
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
2719 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 14 avr à 03:52 Citer     Aller en bas de page

Merci très chère,
Comme à l'habitude,tes mots sous les miens sont l'expression d'un très bon ressenti.
Merci pour tes présences régulières et appréçiées..

Ton zoziau

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 169
Réponses: 18
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0757] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.