Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 26
· Cidnos · feethy
Équipe de gestion
· In Poésie
13052 membres inscrits

Montréal: 11 déc 02:10:48
Paris: 11 déc 08:10:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Au début de la nuit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
1643 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 6 avr à 05:49 Citer     Aller en bas de page



Les rayons moribonds d'un métal aurifère
Éclairent un instant les bosquets désertés,
Au dernier goût du jour c'est l'heure somnifère,
Des vibrations fêlées strient la mince clarté.

Et passe un rêve blanc aux voiles mousselines
Voguant aux puretés, cherchant l'amour serein.
Dans sa forme glissante aux envies sibyllines
Il est arraisonné pour devenir butin.

Et son cœur porcelaine en éclats dispersés
Tremble sous un désir au souffle d'une lèvre,
Puis tout devient amour sur sa vie exaltée.
Las, son mirage prend une mauvaise fièvre.

Ah! S'il pouvait dormir quand l'oiseau sait se taire
Car il laisse la nuit aux ruines des matins,
Délavés aux passions sur les boues de la terre.
Son espoir nourrira les élans de ses faims.

Dans les abris de l'ombre existent des vauriens
Qui usent trop de mots quand ils parlent d'aimer,
Ils jouent des scénarios car ils sont comédiens
Et rient de leurs erreurs sur l'idylle abîmée.


  Critiques acceptées
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
225 poèmes Liste
14548 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 6 avr à 11:18 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4544 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 6 avr à 12:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de xenia
Dans les abris de l'ombre existent des vauriens
Qui usent trop de mots quand ils parlent d'aimer,
Ils jouent des scénarios car ils sont comédiens
Et rient de leurs erreurs sur l'idylle abîmée.



Une vérité superbement exprimée - j'ai bien aimé - bravo - jolie plume.
Amitiés

Yvon

  YD
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
21171 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 6 avr à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Xenia, j'ai bien apprécié ton poème, je l'ai ressenti fortement avec de belles images.
Quand l'oiseau sait se taire...J'ai aimé cette comparaison.
J'ai aussi apprécié le dernier quatrain.
Bises XENIA
ODE 31 - 17

  OM
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
3098 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 6 avr à 15:11 Citer     Aller en bas de page

Toujours ce très beau style avec un magnifique dernier quatrain qui souligne ton poème...
Merci pour ma lecture.

Jiçé

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
3237 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 6 avr à 16:20 Citer     Aller en bas de page



Que dire de plus ?
La dernière strophe est superbe !
Merci Xenia

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
3577 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 6 avr à 16:43 Citer     Aller en bas de page

Je l’avais lu ce matin mais je n’avais pas eu le temps de laisser un message.

C’est un très beau partage

 
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 7 avr à 01:16 Citer     Aller en bas de page

"Y a tant de vagues, et tant d'idées...." chantait Michel Berger !

Et dans ce Paradis, j'aime bien le rêve blanc, convoité pour être piraté par une plume aux allégories puissamment imagées, bordant son chemin de notes tantôt musicales, tantôt acides... "Son espoir nourrira les élans de ses faims..."

  M@rs
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
2325 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 7 avr à 14:55 Citer     Aller en bas de page

Très beau

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
1643 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 8 avr à 12:44 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à vous tous de vous être attardés sous mes lignes,
Amitiés

  Critiques acceptées
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
2560 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 9 avr à 04:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Xenia
J'ai aimé ton écriture ... délicate.
La dernière stophe est très concrete. A ces amours déchirés ...
Merci pour ce poème que finalement je trouve très romantique.
Bonne journée
Christophe

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
1643 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 12 avr à 02:12 Citer     Aller en bas de page

Merci Christophe, ton commentaire est apprécié,

  Critiques acceptées
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
3424 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
19 août
  Publié: 11 mai à 02:30 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Xénia,

j'ai été transporté par vos vers ;
ils sont non seulement de toute beauté mais aussi empreints d'un sens profond, que l'on perçoit au fil de la lecture.

Un ton un peu "tragique" que j'apprécie beaucoup également...
avec la strophe finale qui a déjà marqué d'autres lecteurs avant moi.

Amitiés




  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
1643 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 14 mai à 04:32 Citer     Aller en bas de page

merci le Poète Masqué pour ce commentaire,
Amitiés

  Critiques acceptées
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 432
Réponses: 13
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0663] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.