Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 324
Invisible : 0
Total : 325
· QUOIQOUIJE
12991 membres inscrits

Montréal: 20 juil 04:35:35
Paris: 20 juil 10:35:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: De Cayenne à Oslo Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2920 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 8 avr à 07:20
Modifié:  11 avr à 07:38 par Drôle d'oiseau
Citer     Aller en bas de page

De Cayenne à Oslo

J'ai connu tes yeux noirs
Ô! indien d'Amérique
Qui lorgnait le pourboire
Sur ta pauvre musique,

Et ton écho perdu
Sous la danse des brousses
Où tu allais pieds nus
Traquer les bêtes rousses,

À tes aubes de came
On a pourri le fruit,
Les fers de tes bagnes
Ont soudé ton pays.

Des bords de ma Vienne
Aux promenades douces
Aux trottoirs de Cayenne
Où s'élevait un blues:

Un géographe fou
Voilà ce que je fus
Le bâton et la roue
Voilà ce que j'ai vu.

Des reines de Norvège
En poussières de saumon,
La houille sous la neige
Où j'ai gravé mon non,

Les ours blancs fourbus
De retour de poubelles,
Et les fjords fondus
Débordant à la pelle.

Nous vendrons Oslo
À des marchands de biens
Comme un vulgaire lot
Sous le harnais des chiens.

Des bords de ma Vienne
Aux promenades douces,
Aux gels qui reviennent
Sur les cheveux du mousse:

Un géographe fou
Voilà ce que je fus
Vos mensonges en proue
Voilà ce que j'ai vu...

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
393 poèmes Liste
20577 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 8 avr à 10:52 Citer     Aller en bas de page

Superbe et émouvant, tu as vu et tu nous fais partagé tout cela,
J'aime... Je m'imprègne de toutes ces images si bien décrites.
Bises cher OISEAU
ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13952 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 8 avr à 11:21 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2920 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 8 avr à 12:27 Citer     Aller en bas de page

@Ode
Un grand merci pour ce voyage du nord au sud ..
Avec mes bises
Jiçé
@ mido ben
Merci à nouveau pour ta fidélité à me lire...
Jiçé

 
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2920 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 9 avr à 12:35
Modifié:  9 avr à 12:36 par Drôle d'oiseau
Citer     Aller en bas de page

Merci Ratatam
Je connais bien Allain Leprest, aussi cette chanson..
Beaucoup disait, dont Nougaro qu'il était le plus grand parolier connu à ce jour.
Mais je reste sans illusion avec mes quatre mots bien éloignés de ce thème...
Tu connais "J'ai peur" de Leprest chanté par Guidoni, c'est superbe!
Amitiés.

Jiçé

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1278 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 9 avr à 17:56 Citer     Aller en bas de page

Coucou zoziau

J'ai aimé ce parcours où l'on va des aubes glauques à la douceur de Vienne ! Tu nous promènes d'images en images dans des réalités difficiles et malgré les désillusions en filigrane le retour à ce besoin de douceur !

 
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2920 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 10 avr à 07:25 Citer     Aller en bas de page

Tu sais ma belle, que tu as un reflexe comprésensif hors du commun.
Je t'adore!
Ton p'tit piaf

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3382 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 11 avr à 12:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jiçé,
Poète arpenteur qui n'échappe pas au réel mais sait faire, pour nous, le point de sa navigation avec un regard ni lassé ou usé par l'habitude.
amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2920 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 11 avr à 13:24 Citer     Aller en bas de page

Merci Jean-Louis.
Ce commentaire est beau,très beau...
Jiçé

 
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
1546 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 12 avr à 13:25 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Drôle d'oiseau

Très joliment décrit
Contrastes
De Cayenne à la Vienne
ou
D'oslo à la Vienne

A la douceur tranquille
S"insère la tourmente
Un parcours choc !

Bisous - MUSCADE

  MUSCADE
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2920 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 12 avr à 15:18 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Muscade,
Très heureux de ton commentaire bienvenu...
Amitiés.

Jiçé

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
258 poèmes Liste
4354 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 16 avr à 13:03 Citer     Aller en bas de page

Un parcours où la sensibilité est à fleur de peau, malgré le grand écart géographique ta poésie m'a embarquée - bravo - j'aime

Amitiés

Yvon

  YD
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
2928 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 16 avr à 13:25 Citer     Aller en bas de page

"Un géographe fou
Voilà ce que je fus
Vos mensonges en proue
Voilà ce que j'ai vu..."
Jamais aveuglé, jamais blasé, Jiçé. Un "manifesto" d'une âme belle et libre sur ts les chemin de monde...
Bavo !

Amitiés...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
270 poèmes Liste
2378 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 16 avr à 14:00 Citer     Aller en bas de page

Que de voyages aux lumières étonnamment brillantes, nous embarquons dans ces pays ces étonnants horizons...

Merci pour l'évasion lucide

Et là poésie !!!


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2920 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 16 avr à 14:49 Citer     Aller en bas de page

@Y.D
Bonsoir Yvon,
Le sud est pauvreté,le nord se doit rester modeste..
Merci pour tes mots chaleureux..
Jiçé
@Riaga
Merci Riaga
Bienvenus à tes mots de proue sur nos mères innocentes.
Jiçé
@marchepascal
Ravi par tes mots: Du baume au coeur!
Amitiés
Jiçé

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 266
Réponses: 14
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0756] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.