Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 314
Invisible : 0
Total : 314
13041 membres inscrits

Montréal: 20 avr 23:58:48
Paris: 21 avr 05:58:48
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Histoire de racines Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
305 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 12 avr à 08:20 Citer     Aller en bas de page

Histoire de racines


Des racines s'entremêlent,
Une mêlée de bras,
Des mains tendues vers le bas,
Ce sol jaillissant de vies,
Des êtres si différents et si proches,
Union de tant d'histoires,
Des existences s'écoulant,
Comptant les gouttes perlant,
De perles sont ces âmes,
Ces corps tapissant le paysage,
Un paysage qu'on ne peut voir,
Invisible mais essentiel,
Source où germent des âmes,
Des plus petites aux plus grandes histoires,
Les moments vécus qui se racontent,
Des contes remontant jusqu'aux racines,
Les racines qui sans cesse se parlent,
Chuchotement de radicelles en radicelles,
Ces racines qui s'allongent pour écouter,
Écouter les paroles d'autres horizons,
Des régions parfois si lointaines,
De loin se rapprochent,
S'approcher à s'entrelacer,
Tissant des liens si forts,
Fortement ancrés dans ce sol,
Ce sol si chaud,
Chaleureuse ambiance forestière,
Une forêt où il y a plus de légendes que de fleurs,
Les fleurs que ces âmes s'envoient,
S'offrant des mots si tendres,
Tendrement ces êtres se caressent,
Cajolerie des délicates racines.


[Des âmes en forêt]

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
780 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 12 avr à 11:28 Citer     Aller en bas de page

La forêt semble un lieu si réconfortant lorsque l'on parcoure tes mots... j'ai aimé ce récit pastoral

 
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
305 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 12 avr à 12:20 Citer     Aller en bas de page

L'entraide est une des lois fondamentales des forêts et de la nature en général. En tout cas, c'est ce que démontrent les dernières études scientifiques à ce sujet.

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
Captain Cap
Impossible d'afficher l'image
l'Eternité, c'est bien plus long que "ça"...! 4 fois plus long.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
47 commentaires
Membre depuis
12 mars
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 12 avr à 12:23 Citer     Aller en bas de page

Merci pour cette belle promenade en forêt...!
Vos mots sont des lunettes révélant l'invisible sous la forêt.

Cap

  hissez haut...!
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
305 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 12 avr à 12:28 Citer     Aller en bas de page

Comme on dirait, il y a des choses que le coeur voit que les yeux ne voient pas.

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 59
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0553] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.