Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 71
Invisible : 0
Total : 74
· DeviousF · Yvan Bert
Équipe de gestion
· Adamantine
13036 membres inscrits

Montréal: 19 sept 15:25:52
Paris: 19 sept 21:25:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Les Chutes d'iguazu (argentine et Brésil) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ACONCAGUA
Impossible d'afficher l'image
A ton sourire, badaud endimanché sur le quai de mes rêves
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
6 mars
Dernière connexion
24 juillet
  Publié: 13 avr à 06:00 Citer     Aller en bas de page

Las Cataratas de Iguazú



La terre rouge laisse sécher son sang au soleil.

La foule s’écoule dans les sentiers métalliques
comme le mercure bleuté dans les blessures de la forêt,
elle avance sous la pluie
en longues processions de pénitents blancs
qui récitent leurs prières photographiques.

Pendant ce temps là, La Gargantua del Diablo
gronde et feule comme un puma affamé et barbare,
elle projette d’odieux borborygmes
dans la soute invisible de ses entrailles,
elle souffle des milliards de postillons d’azur
qui pausent un instant,
dans l’espace tout blanc d’un nuage éphémère,
elle aspire, traîtresse infinie,
les à-plats paisibles du Río Iguazú,
dans une chute aux odeurs de chèvrefeuille.
L’appel du vide soulève si fort le cœur,
que le vertige n’a pas eu le temps de murmurer ses frayeurs.



Des drapés de soieries anciennes,
aux tons de bistre, de cuivre vieilli,
de quartz vert et de bleu Perito Moreno,
glissent en hurlant dans le profondeurs de l'oubli.

Des îlots de verdure s’étonnent d’être toujours là,
ils retiennent leur souffle
et poussent dans des débordements joyeux
pour faire éclater des noirs mouillés sous des feuilles parasols.

Au centre, une énorme langue d'eau,
aux papilles de puissance,
arrache sans cesse le décor suicidaire,
elle le mâche et recrache une coulée ambrée de verre fondu
qui disparaît dans le velouté abyssal des nuages crémeux.
Pendant ce temps-là, la foule pleure de tant de beauté
tel Aguirre rêvant de la cité d’or.



Iguazu le 9 janvier 2014

  Aconcagua
ACONCAGUA
Impossible d'afficher l'image
A ton sourire, badaud endimanché sur le quai de mes rêves
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
6 mars
Dernière connexion
24 juillet
  Publié: 15 avr à 09:06 Citer     Aller en bas de page

Merci pour cette belle réaction!

  Aconcagua
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 119
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0293] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.