Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 44
· Bonjour12 · Elodie Daraut · Lucie Granville · Romane
Équipe de gestion
· In Poésie
13112 membres inscrits

Montréal: 15 nov 08:53:12
Paris: 15 nov 14:53:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: L'amour et l'espérance Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
FREDER


Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
219 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2015
Dernière connexion
7 novembre
  Publié: 23 avr 2018 à 12:14
Modifié:  9 nov à 07:04 par FREDER
Citer     Aller en bas de page

Son parfum céleste où se respire l'amour,
L'éclat de ses yeux où nait la couleur du jour,
Ses boucles de cheveux ornées de quelques fleurs
Sont autant de filets où se prennent les coeurs.

Son sourire enfantin et sa voix qui me touche
Et je ne sais quoi dont le charme est tout un art
Invitent mes baisers à voler sur sa bouche
Comme un essaim d'abeilles cherchant le nectar.

Observant sa robe qui danse et son sourire,
Il me semblait que les racines d'une fleur
Poussait dans mon sang et par de forts liens du coeur
reliait à son corps ma pensée et mon désir.

Le Dieu Cupidon tirant des flèches à son arc,
Nos coeurs se sont accordés en une seconde
Comme lorsque sur un étang, dans une barque,
On aperçoit le ciel et l'eau qui se confondent.

Ce serment "Je t'aime" est trop pareil à l'éclair
Qui cesse d'être avant qu'on ait dit: "Il éclaire".
Au temps murissant d'été, ce bourgeon d'amour
Pourra se montrer fleur quand viendront les beaux jours.


Je me plais à orner de mille perfections,
De découvrir de nouveaux charmes à l'illusion,
Couvrant des cristallisations les plus brillantes
Les signes d'un amour débutant qui m'enchante.

Mais il m'arrive de douter de ces prémices,
Guettant l'assurance de raisons d'espérer.
Ce chemin sur l'extrème bord d'un précipice
Modère l'élan de ma subjectivité.

Tout ne se passe-t-il pas comme si l'amour
Était une sorte de rêve, une fiction?
Ne sommes-nous pas ému par les séductions
Dont notre imagination pare les contours?

Les émois du cœur identifient l'être aimé
Selon une vision de l'amour fantasmée.
Ainsi pressent-on qu'aimer puisse consister
A être bouleversé par l'attente espérée.

Comme si l'accomplissement d'une autre vie
Allait enfin donner du sens à notre vie.










 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8740 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 24 avr 2018 à 02:26 Citer     Aller en bas de page

merci FREDER
[color=]L'amour que je ressens pour toi est une fleur
[/color]oui je suis une fragile "pensée".
[color=]Ne pas voir dans le jardin d'Eden embaumé
Bourgeonner jusqu'à l'éclosion les fleurs du mal.
[/color]
à +

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15728 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 24 avr 2018 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
FREDER


Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
219 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2015
Dernière connexion
7 novembre
  Publié: 24 avr 2018 à 17:07 Citer     Aller en bas de page

Merci pour l'attention portée à ce poème.

Amitiés.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 425
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0314] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.