Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 333
Invisible : 0
Total : 339
· La Brune Colombe · Cioran · M@rselO · Laur'Ha · Lux · silence.
12994 membres inscrits

Montréal: 27 mai 13:41:35
Paris: 27 mai 19:41:35
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La gamine inconnue et le soldat fantôme. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
383 poèmes Liste
1019 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 14 mai à 06:13
Modifié:  14 mai à 06:21 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Je me suis rendu sur ma tombe
encore une fois,

coincées entre les âmes perdues
toutes changées en pierre
de longues racines cherchaient encore
comme preuve de vécu
sur le sentier des hommes
la tombe du soldat inconnu,

je pourrais vous raconter ce qui s'est vraiment passé
et qui je suis réellement
mais à quoi bon
vous avez déjà écrit vos livres d'histoire
n'est-ce pas ?

Alors je traîne un peu
dans le cimetière
parfois adossé à un arbre
parfois en jaillissant en crinière de diamants
d'un arrosoir
au soleil couchant
quand elle vient inonder de ses larmes
son soldat inconnu à elle
dont elle porte le nom,

ensuite je longe la clairière
achète deux ou trois bouteilles de vin de nuage
me pose sur la balançoire
avec la gamine
à qui j'ai offert des crayons de couleurs
en tordant l'arc-en-ciel
elle est plus aussi belle qu'avant qu'un sale type la tue
pour en faire sa poupée tragique
et je suis moi-même un très vieux fantôme ivrogne
Mais la lune aime les morts
et les loups hurlent toujours mieux
quand on sort de l'ombre
la gamine et moi,

Je te dis pas à bientôt, sacré petit bonhomme
je te dis pas à bientôt
car viendra le jour
mais en attendant c'est toi qui me manques
toi petit bonhomme
dont je parle chaque jour à la gamine.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
9369 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 15 mai à 01:48 Citer     Aller en bas de page

Coup de cœur pour moi que cette bal(l)ade entre les tombes

Décidément tu n'as pas ton pareil pour faire danser les mo(r)ts

Merci à toi

  ISABELLE
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
383 poèmes Liste
1019 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 15 mai à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
Coup de cœur pour moi que cette bal(l)ade entre les tombes

Décidément tu n'as pas ton pareil pour faire danser les mo(r)ts

Merci à toi



Peut être que c'est une histoire vraie ?

 
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
147 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 15 mai à 14:40 Citer     Aller en bas de page

Fausse ou vrai... j'aime cette histoire fantomatique...

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
383 poèmes Liste
1019 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 16 mai à 05:01 Citer     Aller en bas de page

Citation de Saphariel
Fausse ou vrai... j'aime cette histoire fantomatique...



De vraies fosses !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 76
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0371] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.