Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 63
Invisible : 0
Total : 65
· Yvan Bert · MUSCADE
13027 membres inscrits

Montréal: 24 oct 00:02:46
Paris: 24 oct 06:02:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Fine pluie sur la vieille véranda Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
3424 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
19 août
  Publié: 11 juin à 03:44 Citer     Aller en bas de page

Fine pluie sur la vieille véranda

Au jour ensoleillé un long soir succéda
Puis la nuit fit régner ses ombres envoûtantes...
Parents défunts, je songe à vous en écoutant
La fine pluie qui tombe sur la véranda,

La vieille véranda, au toit déchiqueté
Où coule lentement la pluie, en doux ruisseaux
Qu'admirent en secret les fleuves colossaux,
Masses d'eau fantastiques aux cours illimités.

Mais loin coule le fleuve aux vagues indomptables ;
Il n'y a que ce toit et cette fine pluie
Qui pousse la pensée vers la voûte infinie
Où les sombres rêveurs vont puiser du cinabre.

C'est le moment divin où l'on abracadabre,
Où l'on se fiche du réel, toujours affreux,
Ce moment où l'esprit, grâce au vin capiteux,
Doucement nous entraîne en son cœur insondable.


Écoutez le ténor vous chanter Granada,
Chers parents, si beaux à la lueur des bougies,
Et ensemble écoutons la pluie, la fine pluie
Qui ruisselle sur notre vieille véranda...




________________________________




© 2018

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 11 juin à 04:57 Citer     Aller en bas de page

Très belle scêne poétique....

Jiçé

 
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
334 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 11 juin à 11:39 Citer     Aller en bas de page

Désormais je verrai ma véranda d'un autre oeil.
Mais où allez-vous chercher tout ça? En tous cas, c'est merveilleusement bien conté.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
14311 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 11 juin à 15:51 Citer     Aller en bas de page

sublime

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
842 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 12 juin à 06:39 Citer     Aller en bas de page

Bonjour ami poète,

Un souffle verlainien, comme le vent du nord, chargé d'une fine pluie, est passé au revers de vos mots toujours exotiques et conquérants, nous laissant apparaître l'âme du poète noble et fière mais néanmoins vibrante aux souvenirs anciens.
Derrières les volets clos de vos paupières, dites-moi, ami poète, combien de fines pluies souvent inavouées, ruissellent sur la véranda de votre coeur. Et dans la semi-obscurité de vos ressouvenirs, toujours empreints du silence figé d'une vieille musique, dansent les ombres aimées de vos parents défunts.

Merveilleusement séduit, je vous salue poète et vous renouvelle toute mon amitié la plus humble et la plus sincère.

JMJ


 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
4040 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 12 juin à 11:51 Citer     Aller en bas de page

Divinement beau , j'ai un grand coup de coeur

merci Poète

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
1618 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 12 juin à 16:36 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Le Poète Masqué

Très évocateur cette pluie sur la véranda
Qui tambourine comme des petits doigts
Je l'entends, je la sens, Jje la perçois
Telle une musique qui n'en finit pas.

Très beau !
Bisous - MUSCADE

  MUSCADE
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
3424 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
19 août
  Publié: 14 juin à 01:14
Modifié:  14 juin à 01:15 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Drôle d'oiseau : merci Jiçé

Authilie : merci beaucoup !

mido ben : merci Mido

Jacques-Marie JAHEL : un immense merci pour ces mots, qui me vont droit au cœur et m'émeuvent... Vous avez l'art de trouver des mots sublimes !

Lady : merci pour ce coup de cœur !

MUSCADE : merci de la percevoir et de m'en faire part aussi joliment.



Un grand merci à tous !


A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
3395 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 16 juin à 16:09 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Le Poète,
Une autre belle eulogie destiné à vos parents... que dire de plus ?
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1635 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 17 juin à 04:13 Citer     Aller en bas de page

un riche et sensible hommage pour les parents disparus

"C'est le moment divin où l'on abracadabre,
Où l'on se fiche du réel, toujours affreux,
Ce moment où l'esprit, grâce au vin capiteux,
Doucement nous entraîne en son cœur insondable."


  Critiques acceptées
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
546 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 17 juin à 14:28 Citer     Aller en bas de page

Le Poète Masqué,
Ce que j'aime dans votre poème, c'est ce rapprochement qui est en même temps une opposition entre les grands fleuves et les petits ruisseaux formés par l'eau de pluie et votre préférence va au ruissellement de la pluie ce qui peut surprendre mais ce qui s'explique fort bien par sa provenance céleste qui vous rapproche des membres de votre famille que vous avez perdus et qui y séjournent.Par ce beau poème bien construit et plein d'originalité nous partageons votre émotion.
Amitiés sincères.

  Flora Lynn
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
3424 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
19 août
  Publié: 17 juin à 14:53 Citer     Aller en bas de page

Jean-Louis : merci, cher ami.

Xenia : merci beaucoup, Xenia.

Flora Lynn : très touché par vos mots ; merci pour votre perception du poème (notamment ce parallèle entre petits ruisseaux et grands fleuves) ainsi que pour le partage de cette émotion.



Un grand merci à vous trois, chers amis

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
263 poèmes Liste
4476 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 19 juin à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Belle envolée poétique j'ai aimé les images qu'elle m'a offertes.

Amitiés

Yvon

  YD
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
3424 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
19 août
  Publié: 1er juil à 21:07 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Yvon !

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 371
Réponses: 13
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,8498] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.