Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 319
Invisible : 0
Total : 319
12981 membres inscrits

Montréal: 24 juin 20:00:49
Paris: 25 juin 02:00:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Un Poil Incarnée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
214 poèmes Liste
3420 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 11 juin à 13:46
Modifié:  14 juin à 09:11 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page




Un Poil Incarnée



Un samedi soir, l'on était au bistrot assises entre
copines
Lorsqu’un vieil homme, lisant son journal,
grincheux
S’en prit, là, loin de toutes les manières
fines
À une amie, le visage des plus
odieux.

« Et toi ! ferme la porte et ferme aussi
ta gueule ! »
Avait-il lâché sur un ton
désagréable.
Moi, j’étais choquée et je n’étais pas
la seule
D’entendre cet homme au discours loin d’être
aimable.

Mon amie, blessée de s’être fait
insulter,
Claqua alors la porte du bar
les yeux noirs,
En colère et ainsi prête pour
répliquer,
Changeant l’ambiance du bistrot en vieux
boudoir.

Et moi non plus je n’allais pas raser
les murs,
Tandis que l’homme s’acharnait sur
ma tablée,
Entre injures et propos sans
demi-mesure,
Pour que les convives finissent
accablés.

Car oui, pour ma part, je suis un poil
incarné,
Lui intimant ainsi d’aller se faire
voir
Dans son vieux costume étroitement
fatigué.
En plus d’être mal peigné, il était
rasoir.

Le gérant, quant à lui, n’a rien géré
du tout !
Le pauvre été gêné de prendre ici
parti,
Tout est devenu flou ou plutôt était
fou,
Nulle réaction, les yeux baissés par
dépit.

Sa jeune acolyte au bar n’aura pas
fait mieux,
Se dédouanant de tout jugement,
de remarque,
Ne s’y mêlerait pas, détournant
les yeux,
Sur ses semelles comme pour savoir
leur marque..!

Oui, y en a partout des personnes
hérisson,
En vérité, on l’est un peu tous dans
le fond,
Mais ce monsieur n’avait là aucune
raison,
De tous nous attaquer en nous traitant
de cons !

  "Écrivez ce qui vous gêne, en particuliers si cela ne gêne que vous."
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13876 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 11 juin à 15:56 Citer     Aller en bas de page

très beau texte

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 12 juin à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Pas facile de supporter et de gérer les humeurs de la basse populace.

Vous en avez fait un poème admirable !

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Plume Tourmentée


L'écriture est mon remède pour exprimer et libérer mes émotions les plus profondes!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
60 commentaires
Membre depuis
28 février
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 21 juin à 07:25 Citer     Aller en bas de page

Une anecdote intéressante à lire sous votre plume poétique!

  Christian Marquette
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 82
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0253] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.