Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 290
Invisible : 0
Total : 294
· Drôle d'oiseau · Yvan Bert · Phoebe# · samamuse
13017 membres inscrits

Montréal: 19 oct 03:59:19
Paris: 19 oct 09:59:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Vitre ou Miroir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


Il y a l’ocean dans chaque goutte d’eau, Il y a un roman dans chacun de tes mots. Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
269 poèmes Liste
1808 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 9 août à 11:32
Modifié:  9 août à 14:07 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page



« Être soi-même c’est être fou aux yeux des autres »
Citation de Shovnigorath


Être Vitre ou Miroir

***

A force de rêver à toutes vos chimères,
Enchaînés à l’espoir d’accomplir des exploits,
A force de pleurer sur toutes les misères,
Et de vouloir changer tous les mendiants en Rois.

Exprimez vos désirs et vivez votre sang,
Car nul autre que vous n’aura le goût amer
De ce vieil élixir qui fait marcher le temps,
Pour être au rendez-vous avec votre poussière.

Assis sur son séant dans la salle d’attente
Avec les yeux rivés sur un passé glorieux,
Vous épluchez le temps la tête tremblotante
Un sourire discret oublié sur les yeux.

Il faut vivre vos rêves, écrire votre histoire,
Cessez de réfléchir, soyez dans l’intention,
Que le rideau se lève sur votre beau miroir,
Vivez tous vos désirs, et passez à l’action.

Et ce que l’autre pense ne regarde que lui,
Votre mission à vous concerne vos critères,
Et votre récompense ce sera votre vie
La vie d’un autre fou qui a osé le faire.




  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
3556 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 9 août à 19:50
Modifié:  9 août à 19:51 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page

Le plus dur c’est ça, casser la glace..J’aime toujours autant tes mots

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
14287 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 10 août à 11:16 Citer     Aller en bas de page

très bel ecris

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Ali
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
616 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2017
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 11 août à 13:11
Modifié:  11 août à 13:13 par Ali
Citer     Aller en bas de page

Cher ami Sylvain,

J'ai apprécié tes six derniers poèmes et je ne peux que soutenir ta dernière citation « Être soi-même c’est être fou aux yeux des autres » : TU ES FOU !!!

Je pense bien souvent à toi en me disant, quel bonhomme tout de même : Profondeur de la réflexion, hauteur de la pensée, élégance des mots. Et mon Dieu si comprends tes mots, si j'arrive à saisir ta profondeur, les envolées de ta pensée parfois me dépassent (tu as toi-même reconnu, il y a peu, être quelque fois difficile à percevoir, enfin...). Bien sûr je sais à peu près pourquoi.

Alors inutile de t'encourager je crois ; Tu es fou mais NE CHANGE SURTOUT PAS !!!

MERCI d'avoir partagé !

Bien à toi.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1397 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 12 août à 01:45 Citer     Aller en bas de page

Les autres, dont parfois nous partageons les critères, dont parfois ces critères nous sont imposés, non pas avec violence mais inoculés en douceur, déjà très tôt dans nos enfance, qu'il est difficile de se rendre compte qu'ils ne sont pas " moi ", " Soi ". Qu'ils sont un " nous " comme un egregore, une entité qui nous hypnotise pour sa propre survie. Au dépend de chaque individualité. Alors bien sûr, comme le dit Spock : la vie de plusieurs vaut plus que celle d'un seul ( c'est à peu près ça. Et c'est pas faux ) Alors celui qui s'en libère, ou juste s'en rend compte, est taxé de fou. Il est celui qui est dans le monde, mais qui n'est pas de ce monde.
Merci Sylvain pour ces partages. A bientôt !

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


Il y a l’ocean dans chaque goutte d’eau, Il y a un roman dans chacun de tes mots. Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
269 poèmes Liste
1808 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 14 août à 03:34
Modifié:  14 août à 03:47 par Shovnigorath
Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
très bel ecris



Merci Mido

Amitié

Citation de Jean-Claude Glissant
Les autres, dont parfois nous partageons les critères, dont parfois ces critères nous sont imposés, non pas avec violence mais inoculés en douceur, déjà très tôt dans nos enfance, qu'il est difficile de se rendre compte qu'ils ne sont pas " moi ", " Soi ". Qu'ils sont un " nous " comme un egregore, une entité qui nous hypnotise pour sa propre survie. Au dépend de chaque individualité. Alors bien sûr, comme le dit Spock : la vie de plusieurs vaut plus que celle d'un seul ( c'est à peu près ça. Et c'est pas faux ) Alors celui qui s'en libère, ou juste s'en rend compte, est taxé de fou. Il est celui qui est dans le monde, mais qui n'est pas de ce monde.
Merci Sylvain pour ces partages. A bientôt !




Subtil et incisif, comme d’habitude %))))
Tu as parfaitement saisi le tourment de mes remises en question et le fait de les partager me conforte.

Merci Jean-Claude


Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


Il y a l’ocean dans chaque goutte d’eau, Il y a un roman dans chacun de tes mots. Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
269 poèmes Liste
1808 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 14 août à 03:37
Modifié:  14 août à 03:42 par Shovnigorath
Citer     Aller en bas de page

Citation de La Brune Colombe
Le plus dur c’est ça, casser la glace..J’aime toujours autant tes mots



Merci La Brune Colombe, j’essayerai de ne pas décevoir ton appréciation

Amicalement

Citation de Ali
Cher ami Sylvain,

J'ai apprécié tes six derniers poèmes et je ne peux que soutenir ta dernière citation « Être soi-même c’est être fou aux yeux des autres » : TU ES FOU !!!

Je pense bien souvent à toi en me disant, quel bonhomme tout de même : Profondeur de la réflexion, hauteur de la pensée, élégance des mots. Et mon Dieu si comprends tes mots, si j'arrive à saisir ta profondeur, les envolées de ta pensée parfois me dépassent (tu as toi-même reconnu, il y a peu, être quelque fois difficile à percevoir, enfin...). Bien sûr je sais à peu près pourquoi.

Alors inutile de t'encourager je crois ; Tu es fou mais NE CHANGE SURTOUT PAS !!!

MERCI d'avoir partagé !

Bien à toi.




Ali, bonjour et merci pour pour ce flot d’eloges Qui me font un peu peur, peur de ne plus être à la hauteur de toutes les attentes. L’inspiration est capricieuse et, merci mon dieu, je ne garde rien pour moi, j’ecris Tout, je crie tout %))))

Merci Ali et bienvenue chez les Mabouls %))))

Amitié


  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 224
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0361] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.