Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 16
· Hassan · KiMiNiE · ptigaby
13021 membres inscrits

Montréal: 21 oct 20:02:32
Paris: 22 oct 02:02:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Au-delà de l'absence Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
3617 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 30 sept à 10:30
Modifié:  30 sept à 12:24 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page


Au-delà de l'absence


Vois-tu, il n'est pas simple, en toutes circonstances,
De livrer son avis et partager le vrai.
Pour exprimer ses choix sans en être navré,
Il faut de la manière et beaucoup d'assurance.

Je n'ai dans le domaine, hélas, que peu d'allure
Et regrette souvent de n'avoir su trouver
La plus juste formule où l'esprit peut prouver
Et son sens et sa foi, sans crainte du parjure.

Pardonne-moi, veux-tu, ma grande maladresse
Quand tel un papillon guidé par la clarté,
J'ai frôlé le brasier sans pouvoir m'écarter.
C'est toi que j'ai brûlé dans cette grande ivresse.

Et nul mot ne pourra, soigner cette blessure,
Dont tu gardes la trace à l'ombre des regards,
Comme-ci la distance avait tous les pouvoirs
Même celui secret d'effacer les brûlures.

Mais, quoique le temps brise au rythme des silences,
Dans l'amer des regrets quand s'éloignent tes pas,
Il est trop tard, crois-moi, car je n'oublierai pas
Ce parfum enivrant au-delà de l'absence.



30/9/2018

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
14299 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 30 sept à 11:16 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
263 poèmes Liste
4472 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 30 sept à 12:01 Citer     Aller en bas de page

j'ai apprécié ce moment de lecture!!


Yvon

  YD
Yvan Bert Cet utilisateur est un membre privilège


“Le culte de la personnalité reste à mes yeux toujours injustifié.” Albert Einstein
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
203 commentaires
Membre depuis
24 mai
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 30 sept à 15:51 Citer     Aller en bas de page

Super texte

  Yvan BERT
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
152 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 2 oct à 11:02
Modifié:  2 oct à 11:03 par Saphariel
Citer     Aller en bas de page

J'aime !

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
3617 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 2 oct à 15:03 Citer     Aller en bas de page

Merci Mido Ben, Yvon, Yvan, Saphariel d'avoir partagé ces quelques mots avec moi.

Je vous embrasse.

Myo

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 7 oct à 05:24 Citer     Aller en bas de page

La retenue et le regret expriment une douleur violente ici,
C’est fort c’est doux c’est poétique et plein d’amour
Merci pour ce très beau moment ‘’magique’’


  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
3617 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 7 oct à 07:39 Citer     Aller en bas de page

Tu as tout compris Sylvain, merci.



Myo

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
2479 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 10 oct à 14:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Myo
Tu as une très belle manière de parler de l'absence.
Et cette quatrième strophe me parle .... tellement
Bravo à toi et merci pour ce moment intense de lecture
Bonne journée
Christophe

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
3617 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 11 oct à 08:47 Citer     Aller en bas de page

Merci Christophe,

Chacun apprend à vivre avec ses brûlures mais rien ne les efface vraiment.

Je suis vraiment ravie de ton passage

Amitié

Myo

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
21028 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 11 oct à 14:28 Citer     Aller en bas de page

Oh ! Oui MYO, chacun ou chacune apprend à vivre avec ses brûlures, mais on éteint jamais les braises qui continuent à se consumer au plus profond de nous.
Un poème que j'ai apprécié
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1011 poèmes Liste
16299 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: Aujourd'hui à 05:35 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

J'aime beaucoup ce début qui peut s'adresser à chacun de nous, et plus on avance, plus on découvre une approche personnelle...C'est un cheminement très bien maitrisé, et ce que tu exprimes me plait, me touche aussi...Une belle lecture.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
3617 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: Aujourd'hui à 14:48 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode et Pyc de votre fidélité à mes écrits et du partage de votre ressenti.

Je vous embrasse.

Myo

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 203
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [4,2086] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.