Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 24
13530 membres inscrits

Montréal: 22 sept 17:47:20
Paris: 22 sept 23:47:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2020 (semaine 5) : "Cœur d’artichaut" :: L'eau à la bouche Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
5661 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 23 juil à 04:34 Citer     Aller en bas de page



La tête dans les étoiles gorge nouée ;
Nez à nez, coude à coude
Ne plus en fermer l’œil !

D’un battement de cil avoir les foies ;
En rougir jusqu’aux oreilles
Paumé, les pieds dans le tapis.

Le feu aux joues se suspendre à ses lèvres,
En être à deux doigts de...
Et s’y casser les reins !

A bras le corps, hurlant à plein poumons ;
Sur le bout de tes ongles, ma foi
Mon cœur d’artichaut !



  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23456 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 23 juil à 06:59 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien cette approche, avant d'arriver au coeur, un serment à chaque feuille s'impose. Nul doute que la dernière finira par à la folie.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12479 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 23 juil à 08:08 Citer     Aller en bas de page

C'est effectivement une approche tout à fait... charmante

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
258 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 23 juil à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Bien beau poème d'un grand sentimental!
Tout pour plaire aux femmes, bravo Lacase,

m.

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
392 poèmes Liste
4291 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 24 juil à 02:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hervé,
une approche très originale du thème.
Avoir un cœur d'artichaut et c'est le corps tout entier qui chancelle.
Amicalement
Pierre

  Pichardin
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
320 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
2 août
  Publié: 25 juil à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Hello Lacase

C'est incroyable cette capacité que tu as à rendre la poésie simple, belle, fluide et tellement prenante sur des thèmes qui à la base ne sont pas forcément évident à traiter...

Et toujours cette finesse et cet esprit bien à toi.

Tout ceci pour te dire que j'ai, à nouveau, adoré te suivre à travers tes mots.

Amitiés - Franck













 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
5661 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 27 juil à 04:56 Citer     Aller en bas de page

ode3117
J'aime beaucoup ta vision de mon petit texte...
Il me reste encore bien des feuilles à décrire.

Maschoune
Merci pour ton commentaire

monthery
Merci pour ta lecture.
Que veux tu... On ne se refait pas

Pichardin
Oui c'est bien ça l'idée
Merci de ton passage

Franck
J'ai fais une liste d' expressions toutes faites avec les parties du corps.
Et puis j'ai tricoté.
Très heureux que cela te parle

Amitiés à vous
L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 212
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0302] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.