Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 27
· Jean-Louis
13123 membres inscrits

Montréal: 17 juin 05:09:23
Paris: 17 juin 11:09:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les maîtres de plumes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21679 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 4 oct 2018 à 06:01
Modifié:  12 oct 2018 à 04:18 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Les doigts

En tremblotant, en hésitant,
Ils ont écrit leur premier mot,
C'était comme un jour de printemps
En tremblotant, en hésitant,
Pour eux c'était très important,
Comme un envol de guillemots,
En tremblotant, en hésitant,
Ils ont écrit leur premier mot.

Puis ils ont fait, un long parcours,
Ne pouvant plus freiner la plume,
Avec malice, avec humour,
Puis ils ont fait un long parcours
Et de passion, de grand amour,
De ces saveurs que l'on consume,
Puis ils ont fait un long parcours,
Ne pouvant plus freiner la plume.

Ô ! doigts si souples, si agiles,
Gardez votre vivacité,
On ne vous veut pas immobiles
Ô ! doigts si souples, si agiles,
Gardez pour nous votr' sex-appeal,
Les mots, faites-les miroiter
Ô ! doigts si souples, si agiles,
Gardez votre vivacité.

Sans jamais être prétentieux,
Vous savez aussi caresser,
Tout de vos gestes est précieux,
Sans jamais être prétentieux,
Parfois un p'tit brin audacieux,
Guidant le fond de nos pensées,
Sans jamais être prétentieux,
Vous savez aussi caresser.

Un jour vous serez fatigués
Tout comme le bois mort des branches,
Et de ne plus être aux aguets,
Un jour vous serez fatigués,
Mais vous aurez tell'ment légué
Que r' fleurira la page blanche
Un jour vous serez fatigués,
Tout comme le bois mort des branches.

ODE 31 - 17


  OM
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
433 poèmes Liste
8479 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 4 oct 2018 à 07:28 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien le rythme de ce texte.
Je pourrai prendre une plume de ton plumage pour ecrire, dis ? Sans te faire le moindre mal, hein...
Biz

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
11033 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 4 oct 2018 à 07:58 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien tes mots ODE, il résonnent comme une chanson

Merci à toi

  ISABELLE
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 4 oct 2018 à 09:07 Citer     Aller en bas de page

Une grande musicalité dans ces vers... merci à toi

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
230 poèmes Liste
15366 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 4 oct 2018 à 11:15 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21679 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 4 oct 2018 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Merci CAT, tu peux prendre une plume de mon plumage, c'est avec plaisir que je te l'offre, mais en matière de plume disons d'écriture, tu as tout ce qu'il faut pour nous épater.
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci MASCHOUNE, si cela prête à chanter, alors je suis ravie, on a tellement besoin de musique pour chasser ce qui est sombre dans ce monde tourmenté.
Bises amicales
ODE 31 - 17

Merci NICO, alors mettons de la musique, un air gai, ce serait bien.
Bises amicales
ODE 31 - 17

Merci MarseLO, j'apprécie ton commentaire, mais que les vieilles branches ne vibrent pas trop, la rupture serait dommage.
Mon poème raisonne, heureusement que je ne perds pas la raison, pas encore j'espère.
Sauf J. Ferrat peut chanter "aimer à perdre la raison"
je suis contente que ces vers résonnent pour toi, lecteur assidu que tu es et ce n'est pas pour déplaire.
Bises ODE 31 - 17

Merci cher MIDO, je suis toujours heureuse de te retrouver et ton avis me fait bien plaisir
Bises ODE 31 - 17

  OM
froggy33
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
26 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2016
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 4 oct 2018 à 21:16 Citer     Aller en bas de page

Un poème comme je les aime: musical, tendre, émouvant. Merci.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mars
  Publié: 5 oct 2018 à 02:59 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode, pour ces mots légués. Oui c'est grâce à eux que l'on peux encore noircir des pages blanches. Bises.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21679 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 5 oct 2018 à 09:54 Citer     Aller en bas de page

Merci ODIN, tes jeux de mots me plaisent bien, c'est sûr que je ne vais pas te mettre à l'index.
Bises ODIN

Merci FROGGY, je pense que ce côté répétitif que forme le triolet, contribue à donner une forme musicale. Merci à toi pour avoir apprécié.
Bises amicales ODE 31 - 17

Coucou JEAN - CLAUDE en espérant que beaucoup, continueront à faire fonctionner leurs doigts pour l'amour de la poésie.
Bises ODE 31 - 17

  OM
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
299 poèmes Liste
2559 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 5 oct 2018 à 10:27 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode, cela me convient de parcourir tes mots, ta délicate main glisse sur la feuille qui vole dans l'air aussi légère qu'une plume qui te sert à accrocher un sens à ton récit mélodieux...

marchepascal à travers tes lignes


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21679 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 5 oct 2018 à 10:31 Citer     Aller en bas de page

Merci MARCHEPASCAL, si tu marches parmi mes lignes, j'espère que tu saisiras toi aussi, cette page blanche et que tes doigts sauront y noter tes pensées, pour ça, je te fais confiance.
Bises ODE 31 - 17

  OM
goliath
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
419 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2011
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 6 oct 2018 à 02:42 Citer     Aller en bas de page

Quelle comte
Merci de ton partage , préviens moi si quelques plumes tombé, pour y apposé sur une page blanche
Au plaisir
Merci

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21679 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 6 oct 2018 à 07:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour GOLIATH, je pense que tu n'as pas besoin de mes plumes, tu as à ton actif, pas mal de beaux écrits et tes doigts sauront encore se mettre en action.
Comme tous sur ce site, les mots sont là, pour nous prouver que les plumes sont toujours prêtes pour un envol.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
281 poèmes Liste
4926 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 6 oct 2018 à 10:22 Citer     Aller en bas de page

Belle envolée poétique, bravo - et merci pour le partage - mes doigts sur le clavier je ne vais plus les regarder de la même manière.

Yvon

  YD
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21679 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 6 oct 2018 à 11:32 Citer     Aller en bas de page

Merci YD, je suis certaine que tes doigts ne vont pas tarder à se mettre en valeur, ils ont su bien des fois taper sur ton clavier, pour notre plus grand plaisir et il n' y a pas de raison pour que cela s'arrête.
Tous fidèles à LPDP, nous avons encore beaucoup à montrer de nos pensées car les doigts obéissent aussi à ce que nous ressentons par notre cœur et nous partageons tout cela, libre à chacun d'apprécier ou non.
Bises ODE 31 - 17

  OM
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21679 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 7 oct 2018 à 05:01 Citer     Aller en bas de page

Merci SHOVNI, ma main peut se reposer, mais je pense qu'elle reprendra vite ses activités, j'ai aimé ton commentaire très imagé, mes doigts vont se détendre, mais je pense qu'il trouveront le moyen de pianoter sur le clavier bientôt, notamment pour répondre à tes poèmes que souvent j'apprécie.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15477 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 7 oct 2018 à 10:07 Citer     Aller en bas de page

Ma douce Ode précieuse messagère des triolets qui chantent sous tes mots....Je t'embrasse....Alex

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21679 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 7 oct 2018 à 11:14 Citer     Aller en bas de page

Merci de tout cœur chère ALEX, reviens vers nous, tu nous manques.
Tes poésies sublimes, je les relis de temps en temps et je m'incline devant tant de richesse de mots et d'images.
Bisous ALEX
ODE 31 - 17

  OM
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
778 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 12 oct 2018 à 17:34 Citer     Aller en bas de page

Ode,
A travers ce beau poème si bien rythmé, vous nous rendez reconnaissante à nos mains de nous donner la faculté d'écrire car nous prenons conscience qu'elles sont l'instrument qui permet à nos poèmes de se concrétiser.Sans elles, ils resteraient toujours dans nos têtes.Merci chère Ode de nous faire davantage apprécier nos dix doigts si précieux.
Amitiés sincères.

  Flora Lynn
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21679 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 13 oct 2018 à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Merci FLORA, que toujours beaucoup de doigts puissent caresser les pages blanches et imprégner leurs écrits.
Merci pour ton gentil commentaire
ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 410
Réponses: 19
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0760] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.