Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 28
13121 membres inscrits

Montréal: 19 nov 08:55:35
Paris: 19 nov 14:55:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Dérèglement Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1188 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 6 oct 2018 à 07:36
Modifié:  17 oct à 12:58 par NicoNavel
Citer     Aller en bas de page


Dans l’ardente chaleur de ce gouffre hivernal,
Parmi les nénuphars gorgés du clair de lune,
Je plonge dans les profondeurs subliminales
Comme un fragment de sable expatrié des dunes.
Des crêtes escarpées, se jetant dans la mer,
Couronnent un volcan qui pleure des ressacs,
Et des algues sucrées et des citrons amers
Flottent, impassibles, sur les mousses d’un lac.
Les cieux échevelés s’ouvrent aux feuilles mortes
Tandis que des vautours marchent en rangs serrés
Au son noir du grésil baignant la place-forte,
Au rythme sidéral des océans bistrés.
As-tu déjà humé ces fables interdites
Dont les nymphes troublées diffusent la senteur ?
As-tu déjà goûté aux vipères maudites
Que ne saurait narguer le premier prédateur ?
Çà et là des rayons, d’un mauve impénétrable,
Se dressent, solennels, sous une chape en verre,
Et mon double en exil, pourtant si vulnérable,
Se prête aux théories de ce monde à l’envers.
Stupeur ! Quand le subconscient travestit la norme,
Quitte à douter du vrai ou de la quintessence,
Il est de ces clichés parfaitement difformes
Qui, précipitamment, chevauchent mes absences.
J’aime les voir danser sur la glaise brumeuse,
S'amuser d’un décret qui ne gouverne plus,
Et laisser au concret ses sciences venimeuses
Pour une inexorable quête d’Absolu.

Imagine un réel, en tout point utopique,
Où les contradictions régneraient sans partage :
Des parias au sommet de la sphère publique,
Des jardins abondants donnés en héritage,
Le profit de la paix jalousé par la guerre,
Les richesses pillées aux peuples souverains,
La gloire des héros que l'on brimait naguère,
Un futur endiguant les torts contemporains,
Une philosophie commune et humaniste,
De vastes étendues offertes aux nomades…
Crois-tu, dès lors, que ces projections anarchistes
Soigneraient pour autant notre terre malade ?

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1188 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 6 oct 2018 à 10:41 Citer     Aller en bas de page

Hélàs il y a de ça oui !

Merci

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15742 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 6 oct 2018 à 11:58 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 7 oct 2018 à 05:10 Citer     Aller en bas de page

Un bon texte, j'ai apprécié bien des images superbement détaillées
Bises NICO
ODE 31 - 17

  OM
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1188 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 7 oct 2018 à 06:49 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous trois amis poètes

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1188 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 7 oct 2018 à 06:53 Citer     Aller en bas de page

Sylvain, pour rebondir sur ton commentaire, je dois avouer que les études servent en effet. Mais ça touche avant tout à l'aspect technique. Et de ce fait ça n'enlève rien au caractère brut et instinctif d'une poésie comme la tienne qui, comme tu le sais, me touche particulièrement.

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1188 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 17 oct 2018 à 07:46 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à toi Ali !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 450
Réponses: 6
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0285] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.