Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 30
13020 membres inscrits

Montréal: 21 oct 06:36:43
Paris: 21 oct 12:36:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Bucolique... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee
Impossible d'afficher l'image
Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
774 poèmes Liste
5684 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 7 oct à 15:03 Citer     Aller en bas de page

Du lierre sortait de son oreille
Chaste verdure en attentisme
Où de son rêve d'éclat soleil
Un murmure vivait d'empirisme.

C'était du sol qu'il s'exprimait
Quand le vent balayait les mots
Livre titubant sous l'effet
Des secousses de l'Hector Boyau.

Graphiste, licencié de l'espoir
Il créait dans un cocon vain
Ayant plus que l'amer à boire
Assez sourit au fond du train.

Son cœur l'emmenait en voyage
Dans tous les yeux des filles en bleu
Tel ciel de juillet en partage
Papillonnant au silence radieux.

Il fréquentait le Docteur Poche
Dans ses nuits de vols oniriques
Au-delà des limbiques croches
Nées d'une extase symphonique.

En des sentiers immatériels
Il vagabondait sous hypnose
Lié des parfums substantiels
Aux corps féminins, en osmose.

Sur l'herbe, ses pensées s'allongeaient
Libérées des écueils du savoir
Au gré des heures de liberté
À s'éloigner de l'idée de pouvoir.

Sortant d'un bain d'étoiles lumineuses
Face au reflet de son esprit d'aimant
Il décolla la cervelle délictueuse
De son Doppelganger, déconcertant...

Hubix.

 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
642 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 8 oct à 09:35 Citer     Aller en bas de page

J'ai coincé à Doopleganger

 
Hubix-Jeee
Impossible d'afficher l'image
Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
774 poèmes Liste
5684 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 13 oct à 08:49
Modifié:  13 oct à 08:55 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Merci à toi, ODIN, pour ta persévérance dans les commentaires...

Un Doppelgänger est le double (maléfique) de chacun (e)...

À ce sujet, d'ailleurs, il y a un excellent épisode de "La quatrième dimension" (The Twilight Zone) qui traite de cela et qui s'intitule "Image dans un miroir"(Mirror Image), à voir absolument...

https://www.google.fr/search?q=image+dans+un+miroir+quatrieme+dimension&rlz=1C1FDUM_frFR656FR656&oq=image+dans+un+miroir&aqs=chrome.1.69i57j0j69i61j0l3.12758j1j8&sourceid=chrome&ie=UTF-8

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 105
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0298] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.